Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Importante école bouddhiste, originaire de Chine et introduite au Japon au xiiie s.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » sam. 2 avr. 2016 10:08

L’Alsacien Olivier Wang-Genh réélu à la tête des bouddhistes de France :

Olivier Reigen Wang-Genh vient d’être réélu président de l’Union Bouddhiste de France. Il est l’abbé du temple zen Kosan Ryumonji qu’il a fondé en 1999 à Weiterswiller.
  • Image
    Le maître zen Olivier Reigen Wang-Genh a été réélu à l’unanimité
    à la présidence de l’Union Bouddhiste de France
Originaire de Molsheim, Maître Wang-Genh a été ordonné moine bouddhiste en 1977. Il a fondé de nombreux lieux de pratique en France, Autriche et Allemagne avant de créer en 1999 le monastère de Weiterswiller dont il est l’actuel Abbé. Salarié d’une entreprise et père de trois enfants, Olivier Wang-Genh incarne un bouddhisme occidental pragmatique, en phase avec la société contemporaine. Il s’attache à faire connaitre le bouddhisme auprès des institutions et du grand public en donnant de nombreuses conférences.

L’Union Bouddhiste de France a été fondée en 1986 pour rassembler l’ensemble des écoles bouddhiques présentes sur le territoire. Dans son implantation en occident, le bouddhisme est en effet très spécifique : la quasi-totalité des traditions bouddhistes ( tibétaines, zen, vietnamiennes, laotiennes etc... ) se sont retrouvées sur le sol français, au même moment. Le travail de l’Union Bouddhiste de France ( UBF ) consiste donc à créer le dialogue entre elles et à les représenter d’une seule voix auprès des pouvoir publics et des médias.

Source
Salarié d’une entreprise et père de trois enfants, Olivier Wang-Genh incarne un bouddhisme occidental pragmatique, en phase avec la société contemporaine.
C'est pour ça que j'aime le Zen. Les gars sont des sortes de prêtres ouvriers, de moines soldats, de laïcs renonçants...
Abbé d'un monastère... et salarié d'entreprise... L'enfer est sous ses pieds... La sagesse est dans son engagement...

N'est-ce pas pour cette raison que le Zen est une voie abrupte ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Dumè Antoni

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par Dumè Antoni » sam. 2 avr. 2016 11:34

Ted a écrit :N'est-ce pas pour cette raison que le Zen est une voie abrupte ?
Ce n'est pas pour cette raison qu'elle est appelée "abrupte", mais parce que la pratique est dite "subitiste", au même titre que le Dzogchen, en opposition aux pratiques dites "graduelles". Les moines zen enfermés dans un monastère, loin de toute vie sociale, pratiquent une voie "abrupte" (c'est à dire que leur pratique est "subitiste").
LaMoelle
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 18
Inscription : mar. 22 mars 2016 16:48

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par LaMoelle » sam. 2 avr. 2016 12:28

ted a écrit : L’Union Bouddhiste de France a été fondée en 1986 pour rassembler l’ensemble des écoles bouddhiques présentes sur le territoire. Dans son implantation en occident, le bouddhisme est en effet très spécifique : la quasi-totalité des traditions bouddhistes ( tibétaines, zen, vietnamiennes, laotiennes etc... ) se sont retrouvées sur le sol français, au même moment. Le travail de l’Union Bouddhiste de France ( UBF ) consiste donc à créer le dialogue entre elles et à les représenter d’une seule voix auprès des pouvoir publics et des médias.
Bonjour
À quel fin sert la représentation auprès des pouvoir publics ?!!

LaMoelle
Dumè Antoni

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par Dumè Antoni » sam. 2 avr. 2016 12:46

LaMoelle a écrit :À quel fin sert la représentation auprès des pouvoir publics ?!!
Le fait que le Bouddhisme soit reconnu en France au même titre que n'importe quelle religion "officielle" (entendre "non sectaire" au sens de la Miviludes) permet à certaines associations d'être reconnues comme des "congrégations", ce qui permet aux "donateurs" de déduire de leurs impôts sur le revenu une part des cotisations ou versements. Ainsi, l'association zen de la "Falaise Verte" (Zen Rinzaï) — par exemple — est devenue officiellement une congrégation en sorte que les dons versés, soit au titre de la cotisation annuelle, soit au titre d'un appel aux dons pour des travaux spéciaux, peuvent être en partie déduits des impôts. Cette représentation a donc un intérêt indiscutable puisque cette reconnaissance de l'Etat est un facteur non négligeable de "survie" (si l'on considère que les dons sont indispensables à la survie, ce qui me semble évident). De fait, si l'on considère que le Sangha est indispensable à la survie du Dharma, alors il y a tout intérêt à rendre la chose "publique".
LaMoelle
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 18
Inscription : mar. 22 mars 2016 16:48

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par LaMoelle » sam. 2 avr. 2016 13:44

Dumè Antoni a écrit :
LaMoelle a écrit :À quel fin sert la représentation auprès des pouvoir publics ?!!
Le fait que le Bouddhisme soit reconnu en France au même titre que n'importe quelle religion "officielle" (entendre "non sectaire" au sens de la Miviludes) permet à certaines associations d'être reconnues comme des "congrégations", ce qui permet aux "donateurs" de déduire de leurs impôts sur le revenu une part des cotisations ou versements. Ainsi, l'association zen de la "Falaise Verte" (Zen Rinzaï) — par exemple — est devenue officiellement une congrégation en sorte que les dons versés, soit au titre de la cotisation annuelle, soit au titre d'un appel aux dons pour des travaux spéciaux, peuvent être en partie déduits des impôts. Cette représentation a donc un intérêt indiscutable puisque cette reconnaissance de l'Etat est un facteur non négligeable de "survie" (si l'on considère que les dons sont indispensables à la survie, ce qui me semble évident). De fait, si l'on considère que le Sangha est indispensable à la survie du Dharma, alors il y a tout intérêt à rendre la chose "publique".
Oui mais si cela est déjà reconnu comme religion "officielle", et que chaque sangha bouddhiste en profite pour les dons pour l'imposition, à quelle fin sert la représentation d'une "Union bouddhique" de toutes les formes de bouddhisme ( qui sont déjà reconnus individuellement) , auprès des pouvoirs publics? J'avais peut être mal formulé ma question. Ma question est dirigée spécifiquement sur cette Union.

LaMoelle
Dumè Antoni

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par Dumè Antoni » sam. 2 avr. 2016 14:15

Je ne sais pas dans les détails les raisons de cette union. J'imagine qu'il est préférable — pour les pouvoirs publics — d'avoir un seul interlocuteur plutôt que plusieurs. Un peu comme dans une entreprise où il est préférable de s'adresser à un représentant du personnel plutôt qu'à tout le personnel.
Avatar de l’utilisateur
davi
Cheval
Cheval
Messages : 906
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par davi » sam. 2 avr. 2016 15:02

L'UBF ne représente pas toutes les traditions bouddhiques puisque par exemple la Nouvelle Tradition Kadampa n'en fait pas partie et qu'elle est tout de même reconnue au journal officiel comme une association dont le but est de promouvoir la foi bouddhiste en France notamment.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » sam. 2 avr. 2016 16:04

LaMoelle a écrit : À quel fin sert la représentation auprès des pouvoir publics ?!!
Bonjour

Voila ci dessous, un extrait des statuts de l'UBF. Ca devrait répondre à ta question. Si tu veux en savoir plus, tu peux suivre le lien.
anjalimetta
Statuts de l’Union Bouddhiste de France

publié le dimanche 15 décembre 2013, par MSB

Statuts mis à jour par l’Assemblée Générale extraordinaire du 10 décembre 2013 Article 1 - Dénomination
La Fédération Nationale est dénommée
  • « Union Bouddhiste de France – Fédération Nationale des Associations Bouddhistes de France / U.B.F. ».
    Elle est régie par la loi du 1er juillet 1901.
Article 2 - Objet
Cette association à but non lucratif, apolitique, ouverte à tout public, a pour finalités et mission de :
  • • Être un interlocuteur représentatif auprès des pouvoirs publics, des instances humanitaires, universitaires et culturelles (pour la préservation de la philosophie et du patrimoine artistique bouddhique), ainsi que des communautés religieuses autres que bouddhistes et des courants de pensée, et d’une façon générale, auprès de tout organisme national ou international légalement constitué,
    • Regrouper des associations et congrégations bouddhistes régies par les lois du 1er juillet 1901 et/ou du 9 décembre 1905, et leurs décrets d’application, ayant notamment pour activité : l’étude, la diffusion et la pratique de la philosophie et des enseignements bouddhistes,
    • Organiser des événements communs, ouverts à tout public,
    • Favoriser et renforcer les liens entre les différentes communautés bouddhistes établies en France, d’origine asiatique, occidentale ou autre.
    • Établir des liens et renforcer les relations avec les communautés bouddhistes d’Europe et plus largement du monde.
    • Œuvrer à présenter le bouddhisme comme un des grands courants spirituels et philosophiques de l’humanité à travers la diversité de ses traditions et cultures.
    • Permettre à tous ceux qui le souhaitent de développer des compétences fondées sur les valeurs millénaires de paix, sagesse, compassion, éthique, générosité, altruisme, respect de soi, de l’autre et de l’environnement, tolérance, équanimité. Contribuer à la transmission de ces valeurs.
    • Contribuer à faire connaître, notamment aux populations francophones, les cultures d’Asie, et en particulier les cultures des pays d’Asie du Sud-Est et leurs liens avec la France et la francophonie,
    • Assurer la production artistique et fixer la ligne éditoriale des émissions bouddhistes diffusées par France Télévisions, conformément au cahier des charges établi par les pouvoirs publics.
    • Apporter une aide aux personnes en difficulté, par le biais, notamment, d’aumôneries, de maisons de retraite, de formations d’accompagnants.
    • Participer au dialogue avec les autres religions et systèmes de pensée et développer les contributions de la pensée bouddhique à la modernité.
    • Favoriser la traduction en français des textes bouddhistes.
Source
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » sam. 2 avr. 2016 16:09

LaMoelle a écrit :Ma question est dirigée spécifiquement sur cette Union.
"L'union fait la force..." :)
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
yudo
Maître Zen
Messages : 1746
Inscription : dim. 4 mars 2007 10:43
Localisation : montpellier
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par yudo » sam. 2 avr. 2016 16:16

davi a écrit :L'UBF ne représente pas toutes les traditions bouddhiques puisque par exemple la Nouvelle Tradition Kadampa n'en fait pas partie et qu'elle est tout de même reconnue au journal officiel comme une association dont le but est de promouvoir la foi bouddhiste en France notamment.
La NKT est en bonne compagnie, avec la Soka Gakkai... ba11
La responsabilité des élèves est d'empêcher le maître de se "prendre pour un maître".
lausm
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2201
Inscription : mar. 10 févr. 2009 13:14
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par lausm » sam. 2 avr. 2016 23:06

ted a écrit :
Salarié d’une entreprise et père de trois enfants, Olivier Wang-Genh incarne un bouddhisme occidental pragmatique, en phase avec la société contemporaine.
C'est pour ça que j'aime le Zen. Les gars sont des sortes de prêtres ouvriers, de moines soldats, de laïcs renonçants...
Abbé d'un monastère... et salarié d'entreprise... L'enfer est sous ses pieds... La sagesse est dans son engagement...

N'est-ce pas pour cette raison que le Zen est une voie abrupte ?
Quel intérèt que ce sujet, désolé de la question "abrupte", Ted?

OWG n'a rien d'un prêtre ouvrier : il a ouvert un temple en 98 dans la zone la plus bourgeoise de son quartier, il a demandé 600000 euros de dons pour construire la maison du Dana (batiment-interface destiné à accueillir les non-pratiquants pour qu'ils aient droit à l'apéro du vrai bouddhisme avant d'entrer dans le saint des saints-maison du Dana signifiant "maison du Don", payé par ceux qui veulent en bénéficier, je suppose!).
Quant au renoncement, le témoignage direct que j'ai eu du responsable du groupe où j'allais qui le suivait, fut en substance ceci, quand il a acheté son local pour le centre de Strasbourg : "il a trouvé un local, avec appartement de fonction", le tout avec un sourire malin.
Ne parlons pas de comment il a financé son temple en forçant quelque peu la main aux dojos de Bavière ("il a rançonné les dojos de Bavière", dixit celui qui m'a appris zazen, ceci avec quelque exclusion des rétifs, je suppose).
Quant à la représentation publique, j'en comprends mieux l'objet : du fric.
Après, il se vantait de faire prospérer le CA de sa boîte d'emballages plastiques tous les ans, mais après tout, pourquoi pas, tant que ce comportement de conquète matérielle n'envahit pas la sphère dharmique.
Mais bon, je pense qu'être boss de l'UBF, ça fait du bien à l'ego qui aime maîtriser des choses.

Après, je me suis fait virer du groupe dont il était référent, avec un courrier en recommandé avec AR où il soit disant cautionnait cette décision, sans jamais qu'on ne lui ait parlé, et j'ai découvert par Roland le mail où le responsable demandait à OWG comment nous virer...ce qu'il a très bien réussi à faire, sans nous faire bénéficier de nos droits à nous défendre.
Je ne parle pas des nombreux autres cas des gens qui ont payé son goût effréné pour la maîtrise du pouvoir, par exclusions aussi, ou autre manoeuvres intestines.

Autant dire que si c'est occidental et pragmatique, ça sûr qu'il sait faire, mais le bouddhisme n'est plus qu'un vague prétexte.
La pancarte est bien lustrée devant le temple...par contre pour le dharma vivant et incarné, on repassera.

Autant dire que je ne porte aucun crédit pour ces usines à gaz institutionnelles qui sont surtout une espèce de salon feutré pour les patrons du dharma, bien à l'abri du réel, qui pondent des écrits et des idées, mais peu de réalisations réelles, et quant aux finalités de "valeurs millénaires de paix, sagesse, compassion, éthique, générosité, altruisme, respect de soi, de l’autre et de l’environnement, tolérance, équanimité", je me demande s'il faut rire de voir proposé quelque chose qui n'est pas pratiqué, ou pleurer de le voir brandi en bannière du saint bouddhisme (mais pleurer j'ai déjà donné!).
Car il n'y là dedans aucune proximité avec les préoccupations du pratiquant moyen.
Car le prêtre ouvrier, venait dans ta maison boire un coup, manger avec la famille, partager le vrai quotidien.
Et je ne crois pas qu'OWG pratique cela, loin s'en faut!

Ce serait mieux de rendre hommage aux gens qui le méritent vraiment, surtout s'ils sont inconnus. Il y en a tant qu'on ne regarde pas!
Sho Butsu Ichi Nyo : le Bouddha et les êtres sensibles sont uns.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » dim. 3 avr. 2016 08:14





Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Dumè Antoni

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par Dumè Antoni » dim. 3 avr. 2016 09:12

Je pense qu'il faut distinguer l'UBF, son objet, de la pratique bouddhique proprement dite. L'UBF n'est pas un lieu d'enseignement bouddhique, d'exemplarité bouddhique, mais l'équivalent d'un syndicat, au sens "entreprise" du terme, vis à vis d'un Etat laïc (et qui le revendique). On peut se demander si un syndicat est utile dans le Bouddhisme ; personnellement je pense qu'il l'est. Et surtout, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain parce que le président actuel n'a rien d'un véritable moine ouvrier (si j'ai bien compris, il est plutôt chef d'entreprise). Ce qui me semble fondamental, et cela en dépit de la personne qui va représenter toutes les communautés bouddhistes (sauf le NKT, dont j'ai cru comprendre qu'elle n'est pas reconnue par le DL; corrigez-moi si je me trompe, ou Nichiren qui est dans le collimateur de la Miviludes), c'est que l'Etat reconnaisse le Bouddhisme comme une religion avec ses moines et ses adeptes, et surtout ses monastères. Sans l'espace de pratique et les moines et maîtres rattachés à une lignée reconnue, le Dharma disparaît. On peut faire de sa demeure un espace de pratique (j'ai ouvert une pièce chez moi qui a été régulièrement consacrée par T.Jyoji), ça ne suffit pas, parce que cet espace disparaîtra avec son propriétaire (ou locataire). Ce qui est important, et T.Jyoji avait bien insisté sur ce point, c'est que l'espace demeure indéfiniment, après le décès de celui qui l'a créé, un lieu du Dharma. Ce lieu sera occupé par les successeurs, qui seront peut-être meilleurs ou pires que leurs prédécesseurs, mais le Sangha est sauvé et c'est ce qui importe. Le maître ne fait pas partie des Trois Joyaux (même s'il représente, en qualité de "guru", le Bouddha) ; en revanche, le Sangha, fait d'hommes et de femmes sans reconnaissance particulière, est l'un des Trois Joyaux. L'UBF protège le Sangha, pas son président.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » lun. 4 avr. 2016 09:17

Pour celles et ceux que ça intéresse : la sécurité sociale des religieux.
Bienvenue à la Cavimac

Vous êtes un ministre du culte ou un membre d'une congrégation ou d'une collectivité religieuse ? Vous exercez votre culte sans être rattaché à une structure juridique ? Vous êtes un ancien ministre du culte ou un ancien membre d'une congrégation ou d'une collectivité religieuse ?

La Cavimac est heureuse de vous accueillir sur cet espace qui vous est consacré.


Retrouvez ici l'ensemble des informations relatives à votre protection sociale et aux démarches à accomplir pour faire valoir l'ensemble de vos droits.

" Que vous soyez affilié ou ancien affilié du régime des cultes, la Cavimac a le devoir d'exercer auprès de vous ses missions au service de votre protection sociale.

En tant que garant du bon accomplissement de ces missions, je vous souhaite la bienvenue sur ce site qui vous est consacré.

Vous y trouverez, en fonction de votre situation, des conseils et des informations sur les différents aspects de votre protection sociale.

Vous y trouverez aussi un espace qui vous est dédié appelé «mon compte assuré» qui a été conçu pour vous permettre d'accéder à des services en ligne sécurisés, personnels et gratuits.

Vous fournir un service de qualité, c'est l'engagement pris par la Cavimac qui reste à votre écoute et à votre service pour tout complément d'information, que ce soit par courriel, téléphone, courrier ou encore sur rendez vous. "

Jean DESSERTAINE
Directeur de la Cavimac

http://www.cavimac.fr/nous_contacter.html
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Olivier Wang-Genh réélu président de l'UBF

Message non lu par ted » jeu. 11 janv. 2018 20:43

Pour celles et ceux que ça intéresse, Olivier Wang-Genh animera une sesshin pour l'AZI début août 2018 :

Image

http://www.zen-azi.org/node/2805

jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Répondre

Revenir à « Bouddhisme Zen »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités