De l'ímportance de sila comme base

Le Bouddhisme Theravāda est la branche la plus ancienne du bouddhisme.
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4051
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par tirru... » lun. 11 sept. 2017 11:52

Bonjour,

Il y a un aspect logique dans la pratique du Dhamma qui peut être mis en pratique et expérimenté ici et maintenant et dont le fruit est quasi immédiat. Cette logique s'exprime à travers la voie médiane qu'offre la mise en pratique de l'Octuple Noble sentier. Ce chemin de pratique se décompose en trois parties : sila, samadhi et panna. La base étant sila sans quoi samadhi et panna ne peuvent se réaliser. L'observance de sila permet d'expérimenter le dhamma très rapidement puisqu'il bride les appétits grossiers. Qui ne sait pas cela me direz-vous ! On ne le sait jamais assez et la prise de préceptes quotidien est la pour nous le rappeler constamment, nous rappeler combien les sikkha (entraînements) sont importants.

jap_8 white lotus


Image
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1010
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par davi » lun. 11 sept. 2017 16:40

jap_8 jap_8 jap_8
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » lun. 11 sept. 2017 17:04

Qui ne sait pas cela me direz-vous ! On ne le sait jamais assez
Pour avoir fait une petite incursion dans des voies non-duelles, l'éthique ou la morale est parfois passée sous silence...
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1010
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par davi » lun. 11 sept. 2017 18:44

Heu, tu es sûr de toi là ?
- Bienheureux, quelles sont les causes de la quiétude et de la vision supérieure ?
- Maitreya, elles ont pour cause une discipline parfaitement pure et une vue parfaitement juste émanant de l'écoute et de la réflexion.
Sûtra du Dévoilement du Sens Profond
Avadhoutipa, le guide spirituel d'Atisha a écrit :Jusqu'à ce que nous ayons éliminé la saisie du soi, il faut que notre pratique principale soit la discipline morale . . . Il y a beaucoup d'érudits célèbres qui ont pris renaissance en enfer.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » lun. 11 sept. 2017 20:34

j'ai pas dit voies non-duelles bouddhistes ;-) et j'ai pas dit toutes les voies non-duelles, et j'ai spécifié parfois :) et oui je suis sûr de moi :cool:
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1010
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par davi » lun. 11 sept. 2017 21:46

Je ne connais pas de voies bouddhistes qui ne reconnaissent pas les Quatre Nobles Vérités...
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » mar. 12 sept. 2017 06:41

Pour reformuler ma phrase de départ qui était :
Pour avoir fait une petite incursion dans des voies non-duelles, l'éthique ou la morale est parfois passée sous silence...
A la lumière de :
j'ai pas dit voies non-duelles bouddhistes ;-) et j'ai pas dit toutes les voies non-duelles, et j'ai spécifié parfois :) et oui je suis sûr de moi :cool:
Ma phrase devient :

Pour avoir fait une petite incursion dans des voies non-duelles non-bouddhistes, l'éthique ou la morale est parfois passée sous silence...

C'est plus clair ? ;-) un peu vague, certes, car je ne cite pas les voies mais je ne suis pas là pour casser du sucre sur leur dos... juste indiquer le fait que l'éthique ne paraît pas une évidence pour toutes les spiritualités... D'ailleurs c'est une des raisons de mon intérêt pour le bouddhisme, d'expérience j'ai vu qu'un chemin de vérité ne peut être emprunté sans éthique..
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1010
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par davi » mar. 12 sept. 2017 18:44

love3 love3 love3

ok !

Pense que, étant dans la section Bouddhisme, si tu ne précises pas l'origine de ton propos, il va être compris comme d'origine bouddhiste... ;-)
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » mar. 12 sept. 2017 19:29

reçu 5 sur 5 jap_8
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » mer. 13 sept. 2017 21:03

Peut-être pourrait-on redonner les 5 préceptes (ou pancasila) :

1. Ne pas tuer
2. Ne pas voler
3. Ne pas avoir une mauvaise conduite sexuelle
4. Ne pas mentir
5. Ne pas consommer d'intoxicant

La récitation en pali :

1 Pāṇātipātā veramaṇī sikkhāpadaṃ samādiyāmi.
2 Adinnādānā veramaṇī sikkhāpadaṃ samādiyāmi.
3 Kāmesu micchācāra veramaṇī sikkhāpadaṃ samādiyāmi.
4 Musāvāda veramaṇī sikkhāpadaṃ samādiyāmi.
5 Surā-meraya-majja-pamādaṭṭhānā veramaṇī sikkhāpadaṃ samādiyāmi.


A notre époque il est possible de les prendre en ligne :
https://bswa.org/practices/taking-five-precepts-online/
chercheur
Oiseau
Oiseau
Messages : 617
Inscription : jeu. 1 juin 2017 09:57

Re: De l'ímportance de sila comme base

Message non lu par chercheur » ven. 15 sept. 2017 20:37

SN 42.8 - Saṅkhadhama Sutta

(...)

— Il y a le cas, chef de communauté, où un Tathagata apparaît dans le monde, un arahant correctement et pleinement éveillé, accompli en théorie et en pratique, sublime connaisseur des mondes, incomparable entraîneur de ceux qui sont prêt à être entraînés, instructeur des êtres humains et divins, un Bouddha, un Fortuné. De différentes manières, il condamne et censure le meurtre et dit: 'Abstenez-vous d'ôter la vie'. Il condamne et censure le vol et dit: 'Abstenez-vous de voler'. Il condamne et censure les rapports sexuels illicites et dit: 'Abstenez-vous des rapports sexuels illicites'. Il condamne et censure le mensonge, et dit: 'Abstenez-vous de mentir'.

— Un disciple a foi en cet instructeur et pense: 'Le Fortuné condamne et censure de différentes manières le meurtre et dit: 'Abstenez-vous d'ôter la vie'. Il y a des êtres vivants que j'ai tués, de manière plus ou moins grave. Cela n'était pas sain. Cela n'était pas bon. Mais si je deviens repentant pour cette raison, cette mauvaise action que j'ai réalisée sera annulée'. Alors, pensant ainsi, il abandonne dès lors le meurtre, et dans le futur s'abstient d'ôter la vie. C'est ainsi que se produit l'abandon de cette mauvaise action. C'est ainsi que ce produit la transcendance de cette mauvaise action.

— [Il pense:] 'Le Fortuné condamne et censure de différentes manières le vol... l'engagement dans des rapports sexuels illicites... le mensonge et dit: 'Abstenez-vous de voler... des rapports sexuels illicites... de mentir'. J'ai volé... Je me suis engagé dans des rapports sexuels illicites... J'ai menti, de manière plus ou moins grave. Cela n'était pas sain. Cela n'était pas bon. Mais si je deviens repentant pour cette raison, cette mauvaise action que j'ai réalisée sera annulée'. Alors, pensant ainsi, il abandonne dès lors le vol... les rapports sexuels illicites... le mensonge... et dans le futur s'abstient de voler... des rapports sexuels illicites... de mentir. C'est ainsi que se produit l'abandon de cette mauvaise action. C'est ainsi que ce produit la transcendance de cette mauvaise action.

— Ayant abandonné le meurtre, il s'abstient d'ôter la vie. Ayant abandonné le vol, il s'abstient de voler. Ayant abandonné les rapports sexuels illicites, il s'abstient des rapports sexuels illicites. Ayant abandonné le mensonge, il s'abstient de mentir. Ayant abandonné les paroles qui divisent, il s'abstient de prononcer des paroles qui divisent. Ayant abandonné les paroles dures, il s'abstient de parler durement. Ayant abandonné les conversations futiles, il s'abstient de parler futilement. Ayant abandonné la convoitise, il devient libre de la convoitise. Ayant abandonné le ressentiment et la colère, son esprit devient libre du ressentiment et de la colère. Ayant abandonné les opinions erronées, il devient quelqu'un doté d'opinions justes.

— Ce noble disciple, chef de communauté -ainsi dénué de convoitise, dénué de ressentiment, sans perplexité, alerte, attentif- s'entraîne à pénétrer la première direction [l'est] avec une attention remplie de bonne volonté. Il fait de même pour la seconde, la troisième et la quatrième direction. Ainsi vers le haut, vers le bas, et tout autour, dans toutes les directions, il s'entraîne à pénétrer le cosmos tout entier avec une attention remplie de bonne volonté - abondante, extensive, immesurable, sans hostilité, sans ressentiment. De la même manière qu'un joueur de trompette à conque sait repérer les quatre directions sans aucune difficulté, de cette même manière, lorsque l'attention-libération par la bonne volonté est ainsi développée, ainsi poursuivie, toute action réalisée à une intensité limitée, ne reste plus là [dans l'esprit], ne demeure plus là.

— Ce noble disciple, chef de communauté -ainsi dénué de convoitise, dénué de ressentiment, sans perplexité, alerte, attentif - s'entraîne à pénétrer la première direction [l'est] avec une attention remplie de compassion... de joie altruiste... d'équanimité. Il fait de même pour la seconde, la troisième et la quatrième direction. Ainsi vers le haut, vers le bas, et tout autour, dans toutes les directions, dans son entièreté, il s'entraîne à pénétrer le cosmos tout entier avec une attention remplie de compassion... de joie altruiste... d'équanimité. - abondante, extensive, immesurable, sans hostilité, sans ressentiment. De la même manière qu'un joueur de trompette à conque sait repérer les quatre directions sans aucune difficulté, de cette même manière, lorsque l'attention-libération par la bonne volonté est ainsi développée, ainsi poursuivie, toute action réalisée à une intensité limitée, ne reste plus là, ne demeure plus là.

Lorsque cela fut dit, Asibandhakaputta le chef de communauté, disciple des Nigaṇṭhas, dit au Fortuné:

— C'est magnifique, Bhanté, magnifique! Comme s'il avait redressé ce qui s'était courbé, révélé ce qui était caché, comme s'il avait montré le chemin à quelqu'un qui se serait perdu, ou qu'il avait allumé une lampe dans l'obscurité afin que ceux qui ont des yeux puissent voir les formes, de cette même manière le Fortuné -en utilisant des dialectiques variées- a rendu le Dhamma clair. Je prends refuge dans le Fortuné, le Dhamma et le Sangha. Que le Fortuné se souvienne de moi comme d'un disciple laïc qui a pris refuge à compter de ce jour, et pour la vie.

http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/s ... 2-008.html

jap_8
Répondre

Revenir à « Bouddhisme Theravāda »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités