Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Le Bouddhisme Theravāda est la branche la plus ancienne du bouddhisme.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par ted » dim. 16 avr. 2017 21:28

Je viens d'apprendre quelque chose en lisant l'encyclopédia universalis : dans la tradition indienne du bouddhisme ancien, le Bouddha aurait chargé des Arhats de protéger les enseignements.

Aurait-on les suttas qui décrivent cet épisode ?
http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhisattva/ a écrit :
La tradition indienne veut que le Buddha ait chargé seize arhat (leur nombre a varié de quatre à huit puis à seize) de protéger la Loi et de la garder après sa mort, sans entrer dans le nirvāna, jusqu'à l'apparition d'un nouveau Buddha. Puis ces seize sont devenus dix-huit en Chine (tradition picturale mais sans base textuelle). Les seize et les dix-huit arhat sont l'objet, en Chine, de nombreuses représentations tant en sculpture qu'en peinture.


écrit par Jean-Christian COPPIETERS

Source : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bodhisattva/
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4029
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par tirru... » dim. 16 avr. 2017 22:17

Ou es-tu allé chercher ça Ted :shock: Je serais curieux de savoir avec précision de quelle tradition indienne il s'agit ? A ma connaissance dans le Theravada cela n'existe pas ! à suivre ... :arrow:
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par ted » lun. 17 avr. 2017 00:41

J'ai cherché un peu, mais j'ai rien trouvé pour l'instant, à part ceci qui ne donne pas les références indiennes.


Wiki parle "des plus anciens sutras indiens" mais sans référence non plus.
Wikipedia a écrit :18 arhats

18 arhats dans la culture bouddhique, venu d'Inde, principalement utilisé dans le bouddhisme chinois, plus marginalement en Corée, Japon.

Les 18 arhats (chinois simplifié : 十八罗汉/十八阿罗汉 ; chinois traditionnel : 十八羅漢/十八阿羅漢 ; pinyin : shíbā luóhàn/shíbā āluóhàn) ou 18 luohan, sont 18 personnages de la mythologie bouddhique (en) ayant atteint le stade de l'arhat dans la culture bouddhiste chinoise.

À l'origine, les arhats étaient composés de 10 disciples de Gautama, bien que les plus anciens soutras indiens indiquent que quatre d'entre eux, Pindola, Kundadhana, Panthaka et Nakula, avaient pour instruction d'attendre l'arrivée de Maitreya (dont l'incarnation chinoise est Budai). Les plus anciennes représentations chinoise des arhats se situent au début du ive siècle et se concentrent principalement sur Pindola, popularisé en art par le livre « Méthodes de prières à Pindola » (请宾度罗法 / 請賓度羅法, qǐng bīndùluó fǎ).

Leur nombre atteignirent 18 entre la fin de la Dynastie Tang et le début de la Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes.
Je vais demander à Yudo peut être.

Ca m'a l'air d'être un apport Mahayaniste... :oops:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Compagnon

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par Compagnon » lun. 17 avr. 2017 07:16

Bien que plus porté sur les traditions du Mahayana, je reste perplexe sur cette idée de "protection" ou "conservation" du Dharma. Et ce pour trois raisons :

- vouloir protéger le Dharma ne serait-ce pas une façon de refuser l'impermanence de toute chose ? Il faudrait savoir dans quel sens on entend la "protection" du Dharma. Est ce pour le faire durer éternellement ? Ce serait vain. Le faire durer "plus longtemps que prévu" ? Ce serait essayer de tricher. Je doute que cela soit dans les manières du Bouddha.

- le Bouddha, d'après ce que j'en ai lu, aurait "prophétiser" la disparition de Dharma qu'il avait enseigné lui au moment ou les femmes de son entourage l'aurait brusqué pour qu'il accepte des moniales. Il aurait finit par céder sous la pression mais en annonçant que cela aurait un coût. Ce n'était pas encore le bon moment pour instaurer cela dans le contexte ou il était et "brusquer les choses", entraînerait dans l'avenir une disparition prématurée du Dharma. Quid alors des éventuels "protecteurs" du Dharma mentionnés ici ?

- enfin il y a le fameux Bouddha du futur, Maitreya. A quoi sert-il si le Dharma est protéger durablement par les 16 arhats de cette tradition ? Maitreya est sensé faire de nouveau connaître le Dharma dans le futur à une époque ou celui-ci aura été oublié.

Voila ce que dit l'article wikipédia en français :

Les seize arhats (chinois simplifié : 十六罗汉 ; chinois traditionnel : 十六羅漢 ; pinyin : shíliù luóhàn, 十六羅漢 (Juroku Rakan?), tibétain : གནས་བརྟན་བཅུ་དྲུག, THL : Neten Chudrug), sont un groupe d'arhats légendaires du bouddhisme; saints hommes prédécesseurs ou disciples du Bouddha. Les seize arhats sont particulièrement populaires dans le bouddhisme Chan et ses dérivés (Son coréen et zen japonais), où ils sont considérés comme des modèle de bonne conduite. Leur nombre est parfois monté à dix-huit en ajoutant Nandimitra et un second Pindola, ou parfois le passeur Kumarajiva.

Les seize Arhats sont :

Pindolabharadrāja (賓度羅跋囉惰闍尊者, Bindora Baradāja sonja)
Kanakavatsa (迦諾迦伐蹉尊者, Kanakabassa sonja)
Kanakabharadrāja (迦諾迦跋釐堕闍尊者, Kanakabarudaja sonja)
Subinda (蘇頻陀尊者, Subinda sonja)
Nakula (諾距羅尊者, Nakola sonja)
Bhadra (跋陀羅尊者, Badara sonja)
Kālika (迦哩迦尊者, Kalika sonja)
Vajraputra (伐闍羅弗多羅尊者, Bajarabutara sonja)
Jīvaka (戎博迦尊者, Jubaka sonja)
Panthaka (半託迦尊者, Hantaka sonja)
Rāhula (囉怙羅尊者, Ragon sonja)
Nāgasena (那伽犀那尊者, Nagasena sonja)
Ańgaja (因掲陀尊者, Ingada sonja)
Vanavāsin (伐那婆斯尊者, Banabasu sonja)
Ajita (阿氏多尊者, Ajita sonja)
Cūdapanthaka (注荼半吒迦尊者, Chudahantaka sonja)


Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sixteen Arhats » (voir la liste des auteurs).
Handbook of Japanese mythology Michael Ashkenazi p.185
Manual of Zen Buddhism Daisetz Teitaro Suzuki p.168
The legend and cult of Upagupta by John S. Strong p.237


L'article anglais mentionne aussi les 16 arhats comme présents dans le bouddhisme tibétain :

In Japan sixteen Arhats are particularly popular in Zen Buddhism, where they are treated as examples of behaviour. In Tibet, the sixteen Arhats, also known as sixteen sthaviras ('elders') are the subject of a liturgical practice associated with the festival of the Buddha's birth, composed by the Kashmiri teacher Shakyahribhadra (1127-1225). They are also well represented in Tibetan art.

Il y a un tableau plus détaillé en anglais ici :

https://en.wikipedia.org/wiki/Eighteen_Arhats

De ce que j'en ai lu, le bouddhisme tibétain a inclu dans la sa pratique l'intégration de divinité païenne locale, régionale, qu'il a "bouddhéïsé" en quelque sorte pour en faire des divinité "protectrices" du Dharma justement mais plutôt à ce que j'en ai compris comme des entité à invoqué ou a visualiser sous forme paisible ou courroucée pour "combattre" des "démons intérieurs" si on veut. J'explique sans doute mal mais je connais très peu et superficiellement le bouddhisme tibétain.

Pour le volet tibétain on peut peut être demandé aux 2 vajrayanistes que tu m'a signalé Ted, peut-être eux ont des informations sur la question ?

Voila ce qui est dit en anglais a propos des 18 arhats :

who have followed the Eightfold Path and attained the Four Stages of Enlightenment. They have reached the state of Nirvana and are free of worldly cravings. They are charged to protect the Buddhist faith and to await on earth for the coming of Maitreya, a prophesied enlightened Buddha to arrive on earth many millennia after Gautama Buddha's death and nirvana.

Peut-être faut-il les voir comme des "conservateurs" du savoir (un peu comme les rishis indiens - une sorte d'écho de la légende des rishis) à un époque ou celui-ci sera perdu pour le grand nombre ? Après tout les tibétains ont bien cette tradition de cacher des enseignements à une époque de danger en prévision à une redécouverte dans l'avenir à un moment plus propice ( voir la pratique des Tertön ou découvreurs de trésors)

http://www.rigpawiki.org/index.php?title=Sixteen_Arhats

Sixteen Arhats or Sthaviras (Skt. Ṣoḍaśa Sthavirāḥ; Tib. Neten Chudruk; Wyl. gnas brtan bcu drug) — Buddha Shakyamuni personally selected the Sixteen Arhats from amongst his disciples and requested them to remain in the world, protecting the Dharma for as long as beings are capable of benefitting from the teachings. They vowed at the time of the parinirvana to remain in the world and maintain the Dharma until the time of the future Buddha Maitreya. To visualize the Buddha Shakyamuni surrounded by the Sixteen Arhats and an assembly of bodhisattvas generates great merit and quickly develops insight into the teachings of the Buddha.

The Sixteen Arhats are usually shown in thangkas accompanied by their two attendants, Hva Shang and Upasaka Dharmatala and by the Four Great Kings.

In Tibetan : Mipham Rinpoche, 'phags pa'i gnas brtan chen po bcu drug gi lo rgyus mdor bsdus

In English
Crystal Mirror, volume VI, Dharma Publishing 1984
M. W. de Visser, The Arhats in China and Japan, Oesterheld & Co. Berlin, 1923
Tate, J. 'The Sixteen Arhats in Tibetan Painting,' in Oriental Art 35, 4 1989/90, pp. 196-206

jap_8
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par ted » lun. 17 avr. 2017 07:59

Bonjour Compagnon

Oui, il est indéniable que les 16 Arhat sont présents dans des traditions mahayanistes. Les sources sont nombreuses.
Mais il semble que "dans les suttas les plus anciens" de la tradition indienne, et donc antérieurs au Mahayana, il y ait eu 4 Arhat : Pindola, Kundadhana, Panthaka et Nakula, chargés par le Bouddha de préserver les enseignements jusqu'au retour de Maitreya.

Si on retrouve ces suttas anciens, cela veut dire qu'en principe, il font partie du Canon Pâli, la base solidement documentée du Bouddhisme ancien ? Et donc on pourrait comprendre comment l'idéal du bodhisattva a pris naissance à partir des enseignements originaux ?

Encore faut-il prouver que les quatre Arhat font bien partie des enseignements originaux du premier tour de roue. J'en ai déjà retrouvé deux qui sont cités dans le Canon Pali, Pindola et Panthaka, mais sans mention pour l'instant de cette mission spéciale confiée par le Bouddha.

Par ailleurs, d'après la cosmologie bouddhiste, le Dharma apparaît et disparaît au fil des apparitions et disparitions d'Univers. Et d'après le bouddhisme ancien, à chaque ère, un Bouddha est censé le promotionner. Mais il semble admis que le Bouddha avait une connaissance de l'avenir. Et si on découvre qu'il a décidé de confier une tâche de gardiens à quatre Arhat, notre incompréhension ne veut pas dire qu'il ne l'a pas fait.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par ted » lun. 17 avr. 2017 08:31

Compagnon a écrit :
lun. 17 avr. 2017 07:16
- vouloir protéger le Dharma ne serait-ce pas une façon de refuser l'impermanence de toute chose ? Il faudrait savoir dans quel sens on entend la "protection" du Dharma. Est ce pour le faire durer éternellement ? Ce serait vain. Le faire durer "plus longtemps que prévu" ? Ce serait essayer de tricher. Je doute que cela soit dans les manières du Bouddha.
Entendons nous bien : le Bouddha annonce que le Soi n'est pas éternel, en ce sens que les caractéristiques du continuum de conscience changent sans arrêt au gré de l'impermanence. Un Bouddha n'est donc ni ici, ni là. Mais, dans le même temps, d'après la cosmologie bouddhiste, les apparitions et disparitions d'Univers n'ont pas de début, ni de fin ! Donc le Dharma disparaît et réapparaît sans cesse.

En ce sens, pour moi, à mon avis, de ce que j'en ai compris, le Dharma est éternel. :) Mais ce mot me semble impropre pour qualifier une Loi Fondamentale qui subsiste même hors du temps.

Mais bon bref ! C'est pas le sujet et je ne veux pas spéculer sur la nature du Dharma dans la mauvaise section ! :oops:

Disons simplement que du point de vue des êtres sensibles, le Dharma apparaît, puis disparaît, puis réapparaît puis re-disparaît etc..
Mais du point de vue ultime, il n'est jamais apparu. Il est non-né, sans naissance et sans mort.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4029
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par tirru... » lun. 17 avr. 2017 08:51

Merci Compagnon pour tes recherches documentées et traduites. C'est typiquement le genre du sujet qui mérite un article sur le portail autant pour son aspect documentaire que pour sa visibilité. Pour ce qui est de l'existence de ces gardiens et de la transmission du Dhamma par leur biais dans le canon pâli, j'ai des sérieux doutes, je suis même à peu près sur certain que cela ne fait pas parti de la tradition theravada.

jap_8
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Compagnon

Re: Les 16 Arhats, gardiens des enseignements

Message non lu par Compagnon » lun. 17 avr. 2017 09:10

@Tirru : je ne serais pas surpris non plus que cela ne face par partie de la tradition theravada en effet. Si il n'y a aucune trace dans la Triple Corbeille de la mission que le Bouddha Shakyamuni aurait (conditionnel) confié à ces Arhat, alors il n'y a aucune raison que la tradition des anciens "invente". Personnellement je n'ai pas à disposition une Triple Corbeille entière traduite en français, même le site : La Parole du Bouddha n'est pas complet il me semble. Et le site du Dhamma de la Forêt, pourtant remarquable, ne contient que certains suttas.

Pour ce qui est des partie en anglais que j'ai cité je suis tout à fait à même de les traduire en français au besoin pour les non anglophones.

PS : Tirru j'ai dégoté quelque chose pour toi qui devrait te plaire (et être utile et limpide pour tous), je le posterais dans la journée dans la section Théravada.
Répondre

Revenir à « Bouddhisme Theravāda »