Les tantras du dzogchen

Vajrayana, également appelé mantrayana, Tantrayana, le bouddhisme ésotérique ou tantrique.
Serge Zaludkowski

Les tantras du dzogchen

Message non lu par Serge Zaludkowski » mar. 8 mars 2016 11:38

L'incomparable cycle le plus profond consiste en 17 tantras. On en compte 18 lorsqu'on y ajoute le Ngagsung Tromay Tantra qui se focalise sur les rituels protecteurs d'Ekajati. D'après le système de Padmakara, il en existe 19 lorsqu'on y ajoute le Longsel Barwey Tantra, le tantra de l'éclatant espace de luminosité.
Ces tantras enseignent dans leur totalité tout ce qu'il est nécessaire de posséder, pour une personne, afin de pratiquer et réaliser la parfaite bouddhéité en une seule vie. Chaque tantra ne dépend pas des autres, mais est complet en lui-même.

1. Le tantra racine Dra Thalgyur (sgra thal 'gyur rtsa ba'i rgyud) explique comment réaliser le niveau du nirmanakaya et accomplir le bien-être des autres grâce aux pratiques en relation avec le son.

2. Le tantra du gracieux fait auspicieux (bkra shis mdzes ldan gyi rgyud) enseigne comment établir la nature de la connaissance et comment différencier la base de la confusion et la sagesse manifeste.

3. Le tantra du miroir du cœur de Samantabhadra (kun tu bzang po thugs kyi me long) montre comment identifier et éviter les pièges et erreurs, et comment établir ce qui est inné.

4. Le tantra de l'éclatante lampe (sgron rna 'bar ba'i rgyud) enseigne comment identifier les "lampes" liés à la connaissance, leur terminologie et analogies sur l'apparition de la sagesse, l'unité de la connaissance et comment clarifier les mauvaises compréhensions sur la connaissance par elle-même, et comment pratiquer.

5. Le tantra du miroir de l'esprit ou Vajrasattva (rdo rje sems dpa' snying gi me long) enseigne en quoi les lampes sont l'auto-représentation de la connaissance. Les différents types de personnes reconnaissant la sagesse à l'aide de 21 instructions directes. Il enseigne les quatre points clés et comment les pratiquer.

6. Le tantra de la connaissance auto-manifestée (rig pa rang shar gyi rgyud) enseigne comment résoudre la vue, la méditation et l'action.

7. Le tantra des joyaux parsemés (nor bu bkra bkod) montre comment éliminer les défauts et effets secondaires en relation avec la vue et la pratique de la méditation, conduite et réalisation.

8. Le tantra des instructions d'introduction directe (ngo sprod sprad pa'i rgyud) décrit comment appliquer l'essence de la connaissance dans notre pratique à travers différentes indications.

9. Le tantra des six sphère de Samantabhadra (kun tu bzang po klong drug pa'i rgyud) enseigne comment purifier et éviter la renaissance dans les six royaumes et comment manifester les purs royaumes de l'auto-représentation.

10. Le tantra sans lettres (yi ge med pa'i rgyud) décrit le sens véritable de la pratique, comment abandonner les activités et vivre dans des endroits sans défauts, les quatre façons de se détendre librement, maintenir l'état naturel autant que la méthode immaculée de la partie principale de la pratique.

11. Le tantra du lion parfait (seng ge rtsal rdzogs kyi rgyud). L'écriture explique les degrés de progression et les signes qui se produisent. Comment stabiliser la connaissance et comment augmenter le niveau d'expérience.

12. Le tantra de la guirlande de perle (mu tig phreng ba'i rgyud) est enseigné afin d'éviter que la connaissance ne régresse en la menant à maturité. Il enseigne comment pratiquer, gagner de l'expérience et la libération.

13. Le tantra de la connaissance auto-libérée (rig pa rang grol gyi rgyud) enseigne en quoi la connaissance n'est pas créée mais est auto-libérée, comment contrôler les apparitions, se familiariser avec la chaîne vajra et comment libérer naturellement tout le samsara et le nirvana.

14. Le tantra des joyaux empilés (rin chen spungs pa'i rgyud) explique comment toutes les qualités manifestes sont toutes l'essence de l'espace et la connaissance.

15. Le tantra des reliques brillantes (sku gdung 'bar ba'i rgyud) décrit les signes intérieurs et extérieurs de la connaissance qui atteint la maturité, manifeste avant et après le moment de la mort, afin d'inspirer et d'instiller la confiance chez d'autres personnes.

16. Le tantra de l'union du soleil et de la lune (nyi zla kha sbyor) montre les expériences poar lesquelles passe une personne dans l'état intermédiaire, le bardo, après être passé au-delà. Il enseigne comment résoudre les instructions orales du maître pendant le bardo de cette vie, comment stabiliser la connaissance pendant le bardo de la mort, comment réaliser l'illumination par la reconnaissance la conscience pendant le bardo du dharmata et, si nécessaire, comment garantir une renaissance dans un royaume du nirmanakaya naturel pendant le bardo du devenir et là, réaliser la bouddhéité sans d'autres renaissances.

17. Le tantra de la perfection auto-existante (rdzogs pa rang byung) endeigne comme se préparer pour être un excellent vase des enseignements à l'aide des quatre potentialisations.

18. Le tantra de Shri Ekajati noir courroucé (dpal e ka dza ti nag mo khros ma'i rgyud) décrit comment protéger le pratiquant contre les agressions infligées par les autres.
Avatar de l’utilisateur
cgigi2
Team RB
Team RB
Messages : 6948
Inscription : ven. 27 janv. 2006 18:00

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par cgigi2 » jeu. 10 mars 2016 21:00

Bonjour Serge, c'est un sujet intéressant ces tantras, ce serait aussi intéressant d'avoir les images de ces tantras, :)
Avec metta
Gigi
Dhamma un jour Dhamma toujours
Serge Zaludkowski

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par Serge Zaludkowski » ven. 11 mars 2016 09:45

cgigi2 a écrit :Bonjour Serge, c'est un sujet intéressant ces tantras, ce serait aussi intéressant d'avoir les images de ces tantras, :)
Avec metta
Gigi
Bonjour gigi,

Il n'y a pas d'images particulières liées à ces tantras ... ce sont des tantras du dzogchen, principalement des instructions, différents des tantras du tantrayana.

Une seule image ...
Image
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par ted » sam. 12 mars 2016 11:06

Bonjour

1) Y a t'il dans dzogchen, des tantras relatifs au bardo du rêve ?

2) Les tantras sont-ils disponibles en ligne comme les sutras du canon pali ?

jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Serge Zaludkowski

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par Serge Zaludkowski » sam. 12 mars 2016 13:32

ted a écrit :Bonjour

1) Y a t'il dans dzogchen, des tantras relatifs au bardo du rêve ?

2) Les tantras sont-ils disponibles en ligne comme les sutras du canon pali ?

jap_8
Les tantras listés ici sont les tantras principaux du dzogchen. Il existe un comité de traduction qui s'attache (lentement et à la recherche de support financier permanent) à les traduire ... http://www.shangshunginstitute.org/inde ... l=&start=2.
Mais comme l'explique ChNN : "Bien qu’existent de nombreux tantras dzogchen, ils n’existent pas tous sur la planète terre. Peut-être avons-nous soixante ou soixante-dix tantras principaux du dzogchen."
Il existe des termas, et notamment un terma découvert par Namkhai Norbu basé sur un enseignement trouvé dans le Vai ro rgyud 'bum, appelé l'upadesha de vajrasattva (rDo rjé sems dpa'i man ngag). Dans l'ouvrage publié par la Shang Shung Institute, The cycle of day and night (pas le texte de John Reynolds traduit en français par Madeleine Carré), ChNN explique comment il reçut ce terma dans un rêve, la version qu'il reçut et la version originale de Nubchen Sangyé Yeshé.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par ted » mer. 15 nov. 2017 04:23

Image
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par ted » ven. 24 nov. 2017 00:00

Image

Serge ZALUDKOWSKI

love3 love3 love3 love3 love3 love3 love3
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
cgigi2
Team RB
Team RB
Messages : 6948
Inscription : ven. 27 janv. 2006 18:00

Re: Les tantras du dzogchen

Message non lu par cgigi2 » ven. 24 nov. 2017 00:50

FleurDeLotus love3 love3 love3 love3 love3 FleurDeLotus
avec metta
gigi
Dhamma un jour Dhamma toujours
Répondre

Revenir à « Bouddhisme Vajrayana »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités