Paraboles Zen

Importante école bouddhiste, originaire de Chine et introduite au Japon au xiiie s.
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 11:35

Ecoute, je t'ai donné la traduction de la parabole en anglais que j'ai trouvé, puis l'interprétation d'une parabole quasi semblable tirée d'une autre source. A mon avis, la liane c'est précisément ce que j'ai dis. Plus on a peur de mourir plus on s'accroche à la vie. C'est logique. D'ailleurs il y a des gens qui pour "se sentir vivant" font exprès de pratiquer des sports à hauts risques.

Maintenant, j'ai bien compris, tu veux pas le lâcher, ton pin's, eh bin garde le :roll: :lol:

L'interprétation de Jules, j'ai rien contre, pourquoi pas.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Paraboles Zen

Message non lu par ted » ven. 19 mai 2017 11:43

jules a écrit :
ven. 19 mai 2017 11:33
La plante, c'est peut-être l'espoir. Quand elle se fait grignoter par les souris, l'espoir meurt, c'est alors que le gars comprend qu'il n'a plus qu'à cueillir le fruit, c'est à dire à vivre dans l'instant présent. :)
Compagnon a écrit :
ven. 19 mai 2017 11:35
L'interprétation de Jules, j'ai rien contre, pourquoi pas.
Baaaahhh... j'avais l'impression que la plante, c'était la pratique bouddhiste. :oops: On doit se dépêcher d'y grimper et d'aller le plus haut possible avant que le temps qui passe ne fasse disparaître cette opportunité.

Qu'est-ce que vous en pensez ? meditate-599f61
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 11:46

Une interprétation qui en vaut une autre. Personne n'a jamais dit qu'il n'y avait qu'une seule façon de comprendre ces lignes.
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Paraboles Zen

Message non lu par yves » ven. 19 mai 2017 11:59

Compagnon a écrit :
ven. 19 mai 2017 11:46
Une interprétation qui en vaut une autre. Personne n'a jamais dit qu'il n'y avait qu'une seule façon de comprendre ces lignes.
ba11
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Paraboles Zen

Message non lu par ted » ven. 19 mai 2017 12:46

Un pin's pour Yves.
:mrgreen:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 12:50

Un maître se promène dans un jardin avec plusieurs de ses disciples.

L'un d'entre eux souhaitant faire plaisir au maître va cueillir une fleur et lui offre.

Un second disciple dit alors : Maître ôter la vie a cette fleur est une mauvaise chose.

Le maître répond : Tu a entièrement raison.

Le premier disciple dit alors : "Mais Maître c'est une bonne chose pour un disciple de faire plaisir à son maître".

Le maître de répondre : "Tu as entièrement raison".

Un troisième disciple dit alors : "Mais, Maître ils ne peuvent avoir tout les deux raison en même temps !"

Et le Maître répond : "Tu as entièrement raison".

Peut être est ce que le personnage d'Obiwan Kenobi dans Star Wars veut dire la même chose quand il dit à Luke : "Tu verras que dans la vie beaucoup de choses dépendent de notre point de vue".

D'ailleurs le Senateur Palpatine dit la même chose à Anakin Skywalker, le père de Luke :
"Le Bien n'est qu'une question de point de vue, Anakin".

Étonnamment le coté lumineux et le coté sombre de la Force s'acordent parfaitement sur ce point !

@Ted : faut aussi lui filer le mien, en ce moment Yves ne cesse de m'applaudir, faut bien que je le remercies ! XD
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Paraboles Zen

Message non lu par yves » ven. 19 mai 2017 18:01

Compagnon a écrit :
ven. 19 mai 2017 12:50
en ce moment Yves ne cesse de m'applaudir
en fait je vois que certaine de mes remarques te concernant n'ont pas de réponse, alors je tente d'établir le dialogue d'une autre façon
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 18:26

ah... donc les applaudissements ne sont pas (nécessairement) une approbation de mes propos mais plutôt une façon d'attirer l'attention sur toi ? Dans le but de créer un dialogue parce que tu en ressens le besoin ?
Présenter ainsi on a vraiment l'impression que tu cherches avant tout à te satisfaire sans forcément te demander ce que moi je souhaite.
Je dis bien que c'est l'impression que cela me donne.

De quoi veux tu parler au juste Yves ?
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Paraboles Zen

Message non lu par yves » ven. 19 mai 2017 20:43

en fait j'ai applaudi à chaque fois que tes paroles me semblait incertaine pour te soutenir d'avoir le courage de les exprimer
yves a écrit :
mer. 3 mai 2017 08:28
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Mais croire que je le fais donne du poids à ta critique. Prêter aux autres des vues qu'ils n'ont pas en déformant leur pensée pour pouvoir soutenir une critique qui permet l'expression du soi.
est-il possible que se soit tes paroles qui donnent lieu à une critique? mon égo est en jeu sans aucun doute mais je préfèrerai qu'on parle du tiens et qu'on laisse le mien tranquille
Compagnon a écrit :je la crois assez correcte.
c'est bien, au moins tu es prêt à reconnaître que tu jettes un anathème et que tu as déjà en main les pierres pour la lapidation
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
pour savoir précisément ce que j'ai en tête ou pas il faudrait que tu puisses y entrer. Tu n'auras donc jamais la preuve irréfutable tu évalues mal.
évidement que j'évalue mal tout comme tu m'évalues mal ou tu évalues poutou, ici je ne prétends pas décrire le fond de ton cœur mais les paroles que tu écris sur ce forum, je n'ai que ça
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Concernant la dernière phrase entièrement d'accord. C'est préférable. D'autant que tu appliques a ma personne très exactement tout ce que tu me reproches d'appliquer à Poutou.
content que tu prennes conscience de la négativité de tes paroles: tu peux constater en toi-même combien il est désagréable de faire cela
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Néanmoins j'admets être partial, je ne m'en cache pas. Je l'ai dis plus haut. J'ai sans doute tort. Et si besoin, effaçons tous les posts que j'ai écris qui te déplaisent , qu'en penses tu ? (moi cela ne me dérange pas si cela peut te faire plaisir)
que tes paroles soient écrites ou non tu portes cette énergie en toi, elle ressortira tôt ou tard, la seule solution est de te gratter un peu pour que peut-être tu t'en aperçoives, en tous les cas n'ayant pas d'autre moyen je ne peux que "ne pas te laisser tranquille"
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Le Bouddha a conseillé de ne pas porter de jugement sur son prochain, tout comme Jésus cet autre grand sage, ils étaient assez lucides pour savoir qu'autre travers du jugement l'on prêtait en général assez souvent aux autres les défauts que l'on avait soi-même en abondance sans vouloir le reconnaître.
donc en jugeant poutou et son manque de compassion tu reconnais ton manque de compassion en toi?
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Quelle quantité de "soi" y a t-il rien que dans cette réponse ?
énorme ! comme dans tes réponses loveeeee tu perçois très bien lorsque mon ego est engagé dans notre dialogue, laisse moi aussi cette qualité (de très bien percevoir le tien)
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Quand je dis que les paroles de Mr Poutou sont très dommageable... si il ne les avait pas prononcé nous n'aurions pas eu cette conversation ... pénible. Si ses paroles contenaient de la compassion, de la pondération, elle n'auraient pas eu cet effet là.
et si tes paroles avaient été pleine de pondération et de compassion la discution aurait-elle été moins pénible?
Compagnon a écrit :
mer. 3 mai 2017 06:15
Les propos de Mr Poutou "font des vagues" et ne sont surement pas "justes", vu l'effet qu'elle produisent. Elles sèment la division.
nous prononçons tous des paroles qui sème la division même les bouddha

et pour finir en beauté mon réquisitoire :mrgreen: un petit extrait de mes lectures matinales de "après l'extase : la lessive":
jack kornfield a écrit :affronté la souffrance dans notre famille et dans notre communauté nous soumet à une grande nécessité: rester fidèle à nos plus profonde valeurs tout en demeurant ouverts et vulnérables. tout ce qui est endurcit dans notre cœur nous laisse rigides, effrayés, froids. a travers nos rancœur et nos peurs nous marquons de plus en plus notre territoire et demeurons sur la défensive. mais comment garder notre cœur ouvert sans perdre notre force et notre sens de la justice?

Pour y arriver nous devons permettre à notre cœur de se renforcer d'une autre manière. volontairement nous allons nous tourner vers la souffrance du monde et la laisser susciter notre compassion. dans les douleurs inévitables, les conflits et les trahisons, nous découvrons que nous sommes capable de développer le pouvoir de l'amour. au sein de la difficulté, nous pouvons, de façon répétée, nous arrêter, revenir à notre coeur, nous reconnecter à notre force de compassion et à notre vulnérabilité.
ps si je m'investi autant dans ma réponse c'est à cause de l'estime que j'ai de ta participation sur ce forum jap_8 il est rare que j'écrive beaucoup ces dernier temps. j'espère que tu trouveras quelques chose de bon à prendre dans mes paroles, je sais déjà combien tu as raison de penser ce que tu penses, comme nous tous Butterfly_tenryu
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 21:06

Ah ? Attends tu de la reconnaissance ? Dois je en exprimer ? Dois je le faire par politesse, parce que cela se fait en pareil cas même si l'on ne demande rien ? Ou puis je m'abstenir justement parce que je n'ai rien demandé ? Que faire d'après toi ? Que faire ou ne pas faire ? Faire une démarche pas forcément sincère parce pour respecter les automatismes des conventions sociales, la courtoisie, ou ne pas la faire pour ne pas exprimer quelque chose de faux et non pensé réellement ? Ah ?
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Paraboles Zen

Message non lu par yves » ven. 19 mai 2017 21:33

ou trouver des réponses pour échapper aux questions?
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Paraboles Zen

Message non lu par yves » ven. 19 mai 2017 21:45

je vais continuer à applaudir chaque fois que je trouve que tu as le courage d'exprimer une de tes faiblesses, peut-être un jour auras-tu le courage de me répondre loveeeee
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Compagnon

Re: Paraboles Zen

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 21:59

Mais peut être que le silence est une réponse.

L'abstention peut aussi être un moyen d'éviter des propos que l'on sait incorrect au moment ou l'on s'apprête à les écrire. Alors on se tait plutôt que de dire des choses regrettables.

Et parfois on n'a pas forcément une réponse.

Voila 3 sens que l'on peut donner au silence.

Quand à d'éventuelles questions de ta part, suis je forcément dans l'obligation d'y répondre ? C'est impératif ? Ai je le choix ou pas ?
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Paraboles Zen

Message non lu par ted » ven. 19 mai 2017 22:04

Si je comprends bien, Yves a répondu comme les maîtres zen de ce fil, qui étaient toujours d'accord quelquesoit ce que disaient les disciples ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Paraboles Zen

Message non lu par ted » ven. 19 mai 2017 22:10

Hé hé :D
Donc, la plante peut donc bien être la pratique bouddhiste. La quatrième noble vérité quoi...
Sinon, ya pas d'issue dans le tableau. Il devient pessimiste. :-(
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Répondre

Revenir à « Bouddhisme Zen »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités