Page 1 sur 1

La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : mer. 1 juin 2016 11:30
par jules
Qu’est-ce qui pourrait empêcher ou légitimer le fait que la forme soit le vide et que le vide soit la forme
si ce n’est une certaine idée de ce que pourraient être la forme et le vide ?

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : mer. 1 juin 2016 11:49
par Compagnon
Se méfier du terme "vide" il peut induire en erreur. Vacuité ou interdépendance de toute chose vont mieux je trouve, ou absence d'existence indépendants, individuelle. On assimile trop souvent "vide" à "néant" d'ou des erreurs d'interprétation anciennes en occident.

jap_8

Quand au terme "forme" il serait peut être bon de fournir le sens que lui donne le Bouddhisme.

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : jeu. 2 juin 2016 22:25
par ted
jules a écrit :Qu’est-ce qui pourrait empêcher ou légitimer le fait que la forme soit le vide et que le vide soit la forme
si ce n’est une certaine idée de ce que pourraient être la forme et le vide ?
Une absence d'idées à ce sujet, peut-être ?

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : mer. 8 juin 2016 16:30
par AncestraL
C'est d'une telle évidence pour moi que cela se passe de mot.

Le vide est la forme et vice-versa.
Pourquoi en dire plus ?
Quand on me demande d'expliquer le vide, je prends l'exemple du bol ou du vase. Et je saute au-dessus de la coproduction conditionnée (qui elle montre comment fut fabriqué le bol...et explique aussi le vide) ! Sans le vide, le bol n'aurait aucune forme non ? Ni aucune focntion ? Enfin voilà, inutile d'en dire plus.

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : dim. 15 oct. 2017 12:48
par jules
La condition de l'absolu c'est l'existence exclusive du conventionnel. t-l-chargement-281660

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : sam. 2 déc. 2017 09:20
par Philippe
flower_mid

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : sam. 2 déc. 2017 23:57
par jules
C'est très inspiré ce que tu dis...
Mais, et je pense que tu me rejoindras sans doute là dessus,
Il faut aussi se méfier de cette clarté car elle peut être un obstacle.
On écrit des belles choses et derrière, quelque part, se tapit le petit démon de l'orgueil, s'enfonçant toujours plus profondément dans sa cachette.

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : ven. 2 févr. 2018 15:30
par Kaïkan
En japonais on dit : SHIKI SO KU ZE KU - KU SO KU ZE SHIKI

Ce n'est peut-être pas si simple si on veut s'intéresser à tout ce que cela sous-tend. :)
source → http://zen-et-nous.1fr1.net/t624-introd ... go-i#10727
Analyse dialectique:

Les contradictions incluent toutes choses; il faut embrasser ces contradictions : «aller au-delà».
Si nous ne pouvons pas embrasser les contradictions, notre personnalité se rétrécit. C'est l'éducation véritable du Zen sôtõ.
Elle n'est ni examen ni test, mais l'essence du moine sõtõ.
Le maître comprend tout, mais il veut regarder l'esprit de son disciple.
Si le disciple a la foi, la ligne de séparation, la dualité, la différence et les oppositions se fondent en unité ; unité entre le maître et le disciple, sans aucune opposition.

Le maître est le maître.
Le disciple est le disciple.
Mais le maître est aussi le disciple.
Le disciple est également le maître.

Minuit
Est la vraie lumière,
L'aube
N'est pas claire.

Ku soku zé ku…………..La vacuité est la vacuité
Shiki soku ze shiki……Le phénomène est le phénomène
Ku soku ze shiki……….La vacuité est identique au phénomène
Shiki zoku ze ku……… Le phénomène est identique à la vacuité
(Ken chu toh, la synthèse des quatre). L’unité fondamentale englobe le tout

C’est le principe des cinq go i.
Si nous comprenons l'Hokyo Zan Mai, nous pouvons comprendre les cinq go i.

Dans l’analyse (dialectique) en occident nous avons : la thèse, l’antithèse et la synthèse. (Trois éléments)
Du temps de Lao Tseu il y en avait trois également: non-lutter, non-désir et non-savoir.
La scission du Zen en deux écoles, rinzaï et soto, date de cette époque.

Dans l’analyse orientale il y a cinq éléments, ce qui affine la compréhension…
Quels sont donc exactement ces cinq go-i ? Difficiles à comprendre je vais en donner l'explication la plus claire possible.
Pendant la remise du shiho, le maître donne les cinq go-i à son disciple; mais à notre époque les moines n'y accorde guère d'importance, pourtant ils sont à la base de l'enseignement soto (Sozan & Tozan).
Les cinq go-i seront expliqués dans un prochain message...


Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : ven. 2 févr. 2018 19:50
par davi
Le vide est l'essence alors que la forme est la manifestation. La manifestation se produit parce qu'il y a le vide. Le vide est la possibilité de la manifestation. Le vide est ce qui unit alors que la manifestation est ce qui distingue.

Re: La forme est le vide, le vide est la forme.

Publié : sam. 17 févr. 2018 12:21
par davi
«Toutes les réalités sont des projections de l’esprit
Quant à l’esprit : il n’est pas d’esprit, il est vide d’essence.
Etant vide il est sans obstruction : tout peut y apparaître,
Par un parfait examen, que la conviction s’établisse.»
Karmapa III, Les Souhaits du Mahâmudrâ.