Devenir bouddhiste

Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3903
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Devenir bouddhiste

Message non lu par tirru... » dim. 11 sept. 2011 19:43

On ne devient pas bouddhiste par la naissance (comme c'est le cas pour le judaïsme) ou par un baptême (comme dans le christianisme) mais par un engagement personnel dont l'expression formelle s'appelle la "Prise de Refuge" dans les "Trois Joyaux" : le Bouddha, le Dharma et le Sangha. Cette "profession de foi" marque l'entrée dans la communauté des disciples - le Sangha - et le souhait de suivre l'enseignement - le Dharma - de celui qu'on appelle "l'Eveillé" - le Bouddha.

Le terme de "sarana", qu'on traduit généralement par "refuge", n'est pas à comprendre comme un endroit où l'on se réfugie pour fuir ou échapper au malheur. Étymologiquement, "sarana" veut dire "point d'appui", "source de lumière". Les Trois Joyaux sont donc les fondements de la pratique, sur lesquels on prend appui pour marcher sur la Voie, Trois Joyaux qui illuminent les ténèbres de l'ignorance.

Même si, en principe, cet engagement ne regarde que soi et peut donc être pris "en solitaire", il est généralement formulé au cours d'une fête ou d'une cérémonie, publique ou privée, en présence d'un maître ou de pratiquants déjà confirmés, le plus souvent devant une statue de Bouddha.

La prise de refuge n'est pas une déclaration solennelle qui engage à vie celui qui la prononce ; elle est d'ailleurs souvent reformulée, parfois même plusieurs fois par jour, et la récitation de la formule traditionnelle est aussi considérée, dans certaines pratiques de méditation, comme un moyen de fixer l’esprit et de renforcer la motivation du pratiquant.
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
matteo_ricci

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par matteo_ricci » dim. 11 sept. 2011 21:15

Faut-il obligatoirement prendre refuge pour pouvoir se dire bouddhiste?
michel_paix
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3368
Inscription : dim. 9 nov. 2008 21:58

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par michel_paix » lun. 12 sept. 2011 10:23

tirru... a écrit :
On ne devient pas bouddhiste par la naissance (comme c'est le cas pour le judaïsme) ou par un baptême (comme dans le christianisme) mais par un engagement personnel dont l'expression formelle s'appelle la "Prise de Refuge" dans les "Trois Joyaux" : le Bouddha, le Dharma et le Sangha. Cette "profession de foi" marque l'entrée dans la communauté des disciples - le Sangha - et le souhait de suivre l'enseignement - le Dharma - de celui qu'on appelle "l'Éveillé" - le Bouddha.

[url=hhttp://ubeorg.bouddhismes.net/decouverte/devenir-bouddhiste.html]Suite de l'article sur le site de l'UBE[/url]
L'on devient pas Chrétien uniquement en le disant de la bouche, mais c'est une aspiration du coeur. Le Bouddhisme n'est pas en tant que religion (clerger, une communauté, une tradition, etc. ...) différente de la Chrétienneté ou du Judaisme, beaucoup croivent aveuglément tout. Mais l'important du message ne ce situe pas là. L'on est pas Chrétien en l'affirmant de la bouche, mais c'est une aspiration profonde du coeur.

Les trois réfuges sont comme le baptême, l'on peut le voir superficiel "tradition inutile" ou l'on peut lui donner un sens profond "un réel intérêt profond".

<<metta>>
:)
passager

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par passager » lun. 12 sept. 2011 10:30

ou l'on peut lui donner un sens profond "un réel intérêt profond".
....jusqu'à un engagement menant jusqu'au "Salut". jap_8
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3903
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par tirru... » lun. 12 sept. 2011 11:57

matteo_ricci a écrit :Faut-il obligatoirement prendre refuge pour pouvoir se dire bouddhiste?
Bonjour Matteo Ricci,

Ce n'est certainement pas une obligation mais un engagement personnel de "prendre comme abri" le Bouddha, son enseignement (Dhamma) et sa communauté (Sangha) et cette prise de refuge est basée sur une confiance sereine et non une foi aveugle.

Prendre refuge Extrait d'une itw avec le Vénérable Sâsana. L'intégralité de l'itw est ici.

Meilleurs souhaits,
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par ted » lun. 12 sept. 2011 19:52

matteo_ricci a écrit :Faut-il obligatoirement prendre refuge pour pouvoir se dire bouddhiste?
En principe, oui...
Mais tout le monde te dira, non. Par gentillesse. :) FleurDeLotus
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Lupka

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Lupka » mar. 13 sept. 2011 18:47

Bouddha n'a pas pris refuge ... me semble il ses premiers éleves non plus ( peut être me trompe je ) :mrgreen:

Etre bouddhiste c'est quoi ? c'est propre à chacun ! voila la bonne réponse

Pour moi c'est croire au Dharma et en son pouvoir, au Bouddha et ce qu'il a dit et mis en pratique et par dessous tout appliquer les principes et vivre en accord avec la doctrine. Mais encore une fois c'est ma vision du truc.

La prise de refuge est un acte très fort à ne pas prendre à la légère qui est 1 des multiples engagements que l'on prends tout au long de nos vie, le premier peut être (?) mais pas le point d'entrée pour pouvoir se considérer comme bouddhiste. Penser cela c'est confondre/mélanger le Dharma et les grandes religions monothéistes ... et chacun sait qu'on est pas dans le même registre !

love3
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par ted » mar. 13 sept. 2011 19:04

Lupka a écrit :Bouddha n'a pas pris refuge ... me semble il ses premiers éleves non plus ( peut être me trompe je ) :mrgreen:
Normal. Bouddha n'était pas bouddhiste... Ses premiers élèves non plus... jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Jean
Roue du Dhamma
Roue du Dhamma
Messages : 2614
Inscription : sam. 27 oct. 2007 16:08
Localisation : Perpignan

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Jean » mer. 14 sept. 2011 05:18

Je recite la phrase que j'ai mise plus bas dans le salon de thé.

Dans un film qui va sortir "When the iron bird flies", il y a un Rinpoché qui dit:

"Avec tout ce qui se passe dans le monde, il n'y a pas d'autre choix que de devenir illuminé, car sinon on devient fou!"

Très souvent, je pratique le Dharma dans cette optique.

On peut avoir une motivation, une raison de pratiquer à dimensions variables.
Retraité, entre 2 parties de pétanque, quand j'écris sur Nangpa, je suis assis à la terrasse du Café du Commerce, en short, en tongs et je me permets de discutailler Dharma, sans en avoir l'autorisation, ni les capacités.
fifi

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par fifi » sam. 17 sept. 2011 21:50

tirru... a écrit :
On ne devient pas bouddhiste par la naissance (comme c'est le cas pour le judaïsme) ou par un baptême (comme dans le christianisme) mais par un engagement personnel dont l'expression formelle s'appelle la "Prise de Refuge" dans les "Trois Joyaux" : le Bouddha, le Dharma et le Sangha. Cette "profession de foi" marque l'entrée dans la communauté des disciples - le Sangha - et le souhait de suivre l'enseignement - le Dharma - de celui qu'on appelle "l'Éveillé" - le Bouddha.

Suite de l'article sur le site de l'UBE
jap_8


Extrait du livre "Bouddha mode d'emploi' de Jack Kornfield :

Traditionnellement, il y a trois niveaux de refuge bouddhiste : extérieur, intérieur et secret. Au niveau extérieur, nous prenons refuge dans le Bouddha historique, un être humain d'une sagesse remarquable qui a montré le chemin de la libération intérieure.

Nous prenons refuge dans le dharma, les enseignements sur la générosité, la compassion, et la sagesse conduisant à la libération. Et nous prenons refuge dans la communauté bouddhiste des êtres éveillés. Ce refuge extérieur nous relie à une tradition et à des millions de disciples qui suivent la voie du bouddha.

Dans le refuge intérieur, nous passons du Bouddha historique à la nature de Bouddha de tous les êtres. Nous prenons refuge dans le potentiel d'éveil de tous ceux que nous rencontrons. Vis-à-vis du dharma, nous passons des enseignements extérieurs à la vérité intérieure, à la vision des choses telles qu’elles sont. Nous nous en remettons à la vérité et nous engageons à vivre en accord avec elle. Avec le refuge intérieur dans la sangha, nous passons de la communauté bouddhiste à tous les êtres qui se consacrent à l’éveil. Nous prenons refuge dans ce courant.

Nous en venons maintenant au refuge le plus intime. A ce stade, nous prenons refuge dans la conscience et la liberté intemporelle. Comme l’explique Ajahn Chah : « Nous prenons refuge dans le Bouddha, mais qu’est-ce que le Bouddha ? Quand nous voyons avec l’œil de la sagesse, nous savons que le Bouddha est intemporel, non né et non associé à un corps, à une histoire ou à un lieu quelconques. Bouddha est le fondement de tous les êtres, la réalisation de la vérité de l’esprit immuable. Le Bouddha ne s’est donc pas éveillé en Inde. En réalité, il ne s’est pas éveillé et n’est jamais né, n’est jamais mort. Ce Bouddha intemporel est notre véritable demeure, notre place éternelle. »
Quand nous prenons refuge dans le dharma secret, nous demeurons dans la liberté éternelle. Huang Po, ancêtre zen, affirme : « Ta vraie nature est quelque chose que tu ne perds jamais, mêmes dans les moments d’illusion, pas plus que tu ne le gagnes au moment de l’éveil. C’est la nature de propre esprit, la source de toute chose, ta lumineuse brillance originelle. Toi, l’être le plus riche du monde, tu as erré, travaillant dur et mendiant, alors que depuis toujours le trésor que tu cherches est en toi. Il est qui tu es. »

Quand nous prenons refuge dans la sangha la plus intérieure, nous reconnaissons les connexions inséparables de toutes nos vies. La sangha secrète est la source ultime de la confiance. « Aucun homme n’est une île », dit le poète John Donne, tandis que Martin Luther King Jr affirme : « Nous sommes pris dans une trame de mutualité à laquelle on ne peut échapper, nouée en un unique vêtement de destin. » Il nous impossible de tomber ou d’être séparés de cette interconnexion. Quand nous prenons refuge dans le Bouddha, le dharma et la sangha, toutes les choses du monde deviennent notre enseignant, révélant l’unique vraie nature de la vie. »

Je possède également le livre de Bokar Rinpoché "Prendre refuge", je laisserais un extrait dès que j'aurais un peu de temps :D
fifi

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par fifi » mer. 21 sept. 2011 11:14

"Trouver refuge en l'Eveil", un texte publié sur le site du Dhamma de la Forêt :

:arrow: http://www.dhammadelaforet.org/sommaire ... efuge.html
tobeornottobe

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par tobeornottobe » jeu. 22 sept. 2011 22:47

Jean a écrit :Je recite la phrase que j'ai mise plus bas dans le salon de thé.

Dans un film qui va sortir "When the iron bird flies", il y a un Rinpoché qui dit:

"Avec tout ce qui se passe dans le monde, il n'y a pas d'autre choix que de devenir illuminé, car sinon on devient fou!"

Très souvent, je pratique le Dharma dans cette optique.

On peut avoir une motivation, une raison de pratiquer à dimensions variables.
Je ne sais pas si tout le monde devrait se dire cela ou il faut être fou pour le dire. En tout cas c'est aussi mon cas alors. On peut même changer en disant on reste fou, les 2 affirmations sont vrais?

Namasté
hoshin

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par hoshin » jeu. 13 oct. 2011 16:48

Etre bouddhiste c'est quoi ? c'est propre à chacun ! voila la bonne réponse
Il me semble qu'être un bouddhiste, c'est s'engager sur la voie de la libération telle que l'a enseignée le Bouddha, et donc de cheminer sur le noble octuple sentier. Ce n'est pas une voie de croyance, mais de pratique.
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Dharmadhatu » mar. 18 oct. 2011 11:18

jap_8 Bonjour les amis,

De même que l'initiation tantrique est la porte d'entrée du Vajrayana et le développement de l'esprit d'Eveil celle du Mahayana, la prise de refuge est la porte d'entrée de toute pratique bouddhiste.

Le Bouddha avait pris refuge au cours de ses vies passées en présence des Bouddhas du passé.

Amitié FleurDeLotus
Dernière modification par Dharmadhatu le ven. 17 févr. 2012 09:20, modifié 1 fois.
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
cgigi2
Team RB
Team RB
Messages : 6921
Inscription : ven. 27 janv. 2006 18:00

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par cgigi2 » sam. 26 nov. 2011 20:45

Yannick Normand dit:
Je pense que quinconque souhaite et se donne les moyens de devenir bouddhiste peut le devenir. Je suis d'accord pour dire que la pratique est tout aussi important que la croyance pour se dire bouddhiste, comme toutes les religions après tout...Mais il y a une grande différence avec le judaisme ou la chretienté, c'est que l'on peut appliquer le bouddhisme à la vie quotidiennem. Où que l'on soit, on peut s'adapter et vivre comme un local
gigi dit:
Il faudrait peut-être se demander qu'es-ce-qu'un Bouddha? Un Bouddha est un Être Éveillé, alors faut-il devenir un Être Éveillé?
qu'es-ce-donc un Bouddhiste ?
avec metta
gigi
Image
Dhamma un jour Dhamma toujours
Répondre

Revenir à « B.a.ba du bouddhisme »