Devenir bouddhiste

laurentbouddha

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par laurentbouddha » jeu. 2 mai 2013 12:39

Dhammadanam a écrit :
laurentbouddha a écrit :

Mais dans le bouddhisme, on considère qu'un enfant nait avec toutes les qualités qui fait d'un bon pratiquant, un Bouddhiste : de telle sorte qu'un enfant qui grandit et est éduqué dans un cadre liant toutes les qualités humaines, ne peut se retrouver un jour "avec du sang sur ses mains"...
Ah bon ? c'est quoi les qualités d'un bon pratiquant bouddhiste ?
Ce serait de ne pas nier qu'un Musulman qui pratique deux religion comme le Bouddhisme et sa propre religion, est bien Bouddhiste, par exemple...
laurentbouddha a écrit :En quelque sorte, devenir Bouddhiste serait quelqu'un qui se rapelle où se situe le bon chemin de la vie; et ainsi, éviter de se retrouver piéger dans le cycle infernal de la vie et de la mort.
Je ne sais pas ce qu'est le "bon chemin de la vie" mais je sais qu'être bouddhiste c'est suivre le Buddhadhamma.
Sans doute, sont-ils de même nature?
laurentbouddha a écrit :Donc, du point de vue du Bouddisme, nous sommes tous un peu Bouddiste et, de notre point de vue, nous devenons Bouddhiste lorsque nous comprenons que c'est notre voie; mais surtout, la bonne pour les autres et nous-même.
Non.
? Sans plus d'explication, je peux nier aussi l'upasaka.
Un musulman n'est pas un bouddhiste. Un chrétien n'est pas bouddhiste etc ... on deviens bouddhiste en prenant refuge (officiellement ou non) et en suivant le noble octuple sentier qui est la base du Buddhadhamma. Ma femme n'est pas bouddhiste, mon père n'est pas bouddhiste, mes collègues non plus ...
laurentbouddha a écrit :Un homme qui patrique le Bouddhisme ne se dira pas être un Bouddhiste par humilité de ce qu'il doit encore accomplir...
Je suis bouddhiste, upasaka et suffisament humble pour m'incliner devant le Bouddha. De là à faire preuve de (fausse) humilité en ne me réclamant pas du sangha ...
Ma femme est plus Bouddhiste que moi dans sa façon de vivre et j'aurai la prétention d'être Bouddhiste parce que je pratique le refuge? Quelle drôle d'idée!

A ma connaissance, le Bouddhisme n'exclut pas le Bouddhiste des autres êtres ou même des choses...

On dirait une meute de chiens : "ne me réclamant pas du sangha ..."
A peine arrivé et déjà il réclame.

C'est bien ce que je vois dans certains temple... Le problème ne vient pas de la pratique mais de l'être humain qui la traduit à sa manière. Ainsi on se retrouve avec des extrémistes qui excluent ou tue à la gloire du Bouddha...

Il y a les fervents pratiquants et les potentiels. C'est tout ce je voulais dire.
Si tu veux garder ta fleurs de lotus pour toi, je te la laisse...
Moi je ne suis qu'un homme qui mourra, comme tous les autres.

Que tu puisses trouver le bonheur et ses causes, que tu puisses te délivrer de la souffrance et de ses causes.
Dhammadanam
Papillon
Papillon
Messages : 270
Inscription : dim. 5 août 2012 13:42
Localisation : Samsara

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Dhammadanam » jeu. 2 mai 2013 13:45

laurentbouddha a écrit :Ce serait de ne pas nier qu'un Musulman qui pratique deux religion comme le Bouddhisme et sa propre religion, est bien Bouddhiste, par exemple...
Un musulman, un juif, un chrétien ou un hindou ne peut être bouddhiste car il suivrait 2 voies radicalement opposées: l'un prône l'atman, l'autre l'anatman. L'un prône anicca, l'autre non. L'un prône la non existence d'un Dieu créateur, d'un paradis, d'une âme eternelle, du destin ... l'autre non. On appelle ca les vues éronnées, elles sont dénoncées par le Bouddha lui même. Il ne s'agit pas de prôner une vérité sur une autre ou déniger la religion des autres mais de définir ce qu'est un bouddhiste.

Donc non, un bouddhiste c'est un croyant/pratiquant qui suit les traces du Bouddha au travers du Noble Octuple Sentier quelque soit son degré d'implication et de foi au quotidien.
laurentbouddha a écrit :Sans plus d'explication, je peux nier aussi l'upasaka.
Je ne suis pas l'upasaka mais un upasaka. On ne nait pas bouddhiste comme on naît musulman (veux tu une explication théologique de la filliation musulmane par exemple?) mais en prenant refuge - auprès d'un lama/bikkhu ou soit même - dans le Bouddha, dans son enseignement et dans le sangha (laïc et monastique). Que veux tu d'autre comme explications ?

laurentbouddha a écrit :Ma femme est plus Bouddhiste que moi dans sa façon de vivre et j'aurai la prétention d'être Bouddhiste parce que je pratique le refuge? Quelle drôle d'idée!
Problème de couple, me concerne pas ::mr yellow::
laurentbouddha a écrit :A ma connaissance, le Bouddhisme n'exclut pas le Bouddhiste des autres êtres ou même des choses...
Le bouddhisme ne dit pas " vous êtes tous des bouddhistes ". Ca c'est en Asie du Sud Est ... quant au potentiel d'Eveil si c'est cela auquel tu fais référence je ne me prononcerais pas. M'enfin je me demande bien ce qu'est le "bouddhisme des êtres".
laurentbouddha a écrit :On dirait une meute de chiens : "ne me réclamant pas du sangha ..."
A peine arrivé et déjà il réclame.
Tu me compares à un chien ? :roll:
laurentbouddha a écrit :C'est bien ce que je vois dans certains temple... Le problème ne vient pas de la pratique mais de l'être humain qui la traduit à sa manière. Ainsi on se retrouve avec des extrémistes qui excluent ou tue à la gloire du Bouddha...
Mais quel rapport ? :shock: personne ne tues à la gloire du Bienheureux me semble il même pas en Birmanie ...
laurentbouddha a écrit :Il y a les fervents pratiquants et les potentiels. C'est tout ce je voulais dire.
Si tu veux garder ta fleurs de lotus pour toi, je te la laisse...
Moi je ne suis qu'un homme qui mourra, comme tous les autres.

Que tu puisses trouver le bonheur et ses causes, que tu puisses te délivrer de la souffrance et de ses causes.
A tes souhaits ...
laurentbouddha

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par laurentbouddha » jeu. 2 mai 2013 14:29

Dhammadanam a écrit : Un musulman, un juif, un chrétien ou un hindou ne peut être bouddhiste car il suivrait 2 voies radicalement opposées: l'un prône l'atman, l'autre l'anatman. L'un prône anicca, l'autre non. L'un prône la non existence d'un Dieu créateur, d'un paradis, d'une âme eternelle, du destin ... l'autre non. On appelle ca les vues éronnées, elles sont dénoncées par le Bouddha lui même. Il ne s'agit pas de prôner une vérité sur une autre ou déniger la religion des autres mais de définir ce qu'est un bouddhiste.

Donc non, un bouddhiste c'est un croyant/pratiquant qui suit les traces du Bouddha au travers du Noble Octuple Sentier quelque soit son degré d'implication et de foi au quotidien.
J'ai bien compris mais à suivre tes explications, il semble impossible qu'un musulman puisse un jour devenir Bouddhiste!!!
Je ne suis pas l'upasaka mais un upasaka. On ne nait pas bouddhiste comme on naît musulman (veux tu une explication théologique de la filliation musulmane par exemple?) mais en prenant refuge - auprès d'un lama/bikkhu ou soit même - dans le Bouddha, dans son enseignement et dans le sangha (laïc et monastique). Que veux tu d'autre comme explications ?
Tu semble prendre trop à coeur ta pratique l'Upasaka
Problème de couple, me concerne pas ::mr yellow::
Problème de compréhension de l'humilité l'Upasaka
laurentbouddha a écrit :A ma connaissance, le Bouddhisme n'exclue pas le Bouddhiste des autres êtres ou même des choses...
Le bouddhisme ne dit pas " vous êtes tous des bouddhistes ". Ca c'est en Asie du Sud Est ... quant au potentiel d'Eveil si c'est cela auquel tu fais référence je ne me prononcerais pas. M'enfin je me demande bien ce qu'est le "bouddhisme des êtres".
Problème de compréhension du Français : je ne parle pas du "Bouddhisme des êtres" mais du clivage que tu fais entre le Bouddhiste et les autres êtres
laurentbouddha a écrit :On dirait une meute de chiens : "ne me réclamant pas du sangha ..."
A peine arrivé et déjà il réclame.
Tu me compares à un chien ? :roll:
L'upasaka est-il plus éveillé qu'un chien?
laurentbouddha a écrit :Il y a les fervents pratiquants et les potentiels. C'est tout ce je voulais dire.
Si tu veux garder ta fleurs de lotus pour toi, je te la laisse...
Moi je ne suis qu'un homme qui mourra, comme tous les autres.

Que tu puisses trouver le bonheur et ses causes, que tu puisses te délivrer de la souffrance et de ses causes.
A tes souhaits ...
L'upasaka n'at-il donc que ça, comme compassion?
Dhammadanam
Papillon
Papillon
Messages : 270
Inscription : dim. 5 août 2012 13:42
Localisation : Samsara

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Dhammadanam » jeu. 2 mai 2013 14:36

laurentbouddha a écrit :J'ai bien compris mais à suivre tes explications, il semble impossible qu'un musulman puisse un jour devenir Bouddhiste!!!
bah si ... il arrête de croire en Dieu et il suit les pas du Bouddha. CQFD

laurentbouddha a écrit :Tu semble prendre trop à coeur ta pratique l'Upasaka
A chacun ses priorités.


laurentbouddha a écrit :Problème de compréhension du Français : je ne parle pas du "Bouddhisme des êtres" mais du clivage que tu fais entre le Bouddhiste et les autres êtres
Un cochon c'est pas une biquette ? bah un bouddhiste c'est pas un hindou.
laurentbouddha a écrit : L'upasaka est-il plus éveillé qu'un chien?
Tant que l'être humain n'est pas Bouddha, il est tout autant éveillé qu'un clébard.

Koan suivant ?
laurentbouddha a écrit :L'upasaka n'at-il donc que ça, comme compassion?
C'est vendu dans le kit du parfait ti bouddhiste Metta & Karuna ? ::mr yellow::

Allez je m'arrête là ca va encore finir en pugilat c't'histoire ...
laurentbouddha

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par laurentbouddha » jeu. 2 mai 2013 15:24

Dhammadanam a écrit : Un cochon c'est pas une biquette ? bah un bouddhiste c'est pas un hindou.
On est d'accord sur le principe. Mais m'a question était en réalité : est-ce que le chien ne peut il point trouver l'éveille?
Dhammadanam a écrit : Koan suivant ?

c'est vendu dans le kit du parfait ti bouddhiste Metta & Karuna ? ::mr yellow::

Allez je m'arrête là ca va encore finir en pugilat c't'histoire ...
Tu semble Maître en la matière Koan. La colère te fait défaut, quels en sont les raisons?
Dhammadanam
Papillon
Papillon
Messages : 270
Inscription : dim. 5 août 2012 13:42
Localisation : Samsara

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Dhammadanam » jeu. 2 mai 2013 15:28

laurentbouddha a écrit : On est d'accord sur le principe. Mais m'a question était en réalité : est-ce que le chien ne peut il point trouver l'éveille?
Dhammadanam a écrit :
Oui il peut.

Quand il aura suffisament "épuisé" son mauvais kamma et pris renaissance humaine, sous couvert qu'il suive les pas du Bouddha il pourra s'éveiller.

laurentbouddha a écrit :Tu semble Maître en la matière Koan. La colère te fait défaut ...
Je suis maitre de rien du tout encore moins des koans qui m'échappent totalement rassures toi ;-)

Par contre à ton affirmation " pourquoi tant de colère " ... tu m'a jamais vu en colère :lol: tout au plus il m'arrive d'être "agacé" sur Nangpa.
laurentbouddha a écrit :quels en sont les raisons?
En fait quand j'étais petit, mon papa ...

:arrow:
laurentbouddha

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par laurentbouddha » jeu. 2 mai 2013 16:16

Dhammadanam a écrit : Oui il peut.

Quand il aura suffisament "épuisé" son mauvais kamma et pris renaissance humaine, sous couvert qu'il suive les pas du Bouddha il pourra s'éveiller.
Je suis maitre de rien du tout encore moins des koans qui m'échappent totalement rassures toi ;-)

Par contre à ton affirmation " pourquoi tant de colère " ... tu m'a jamais vu en colère :lol: tout au plus il m'arrive d'être "agacé" sur Nangpa.
laurentbouddha a écrit :quels en sont les raisons?
En fait quand j'étais petit, mon papa ne m'aimé pas...
:arrow:
Quand tu prends le temps, tu réponds correctement sans Koan, c'est déjà pas mal.

Agacement, nervosité. On peut tout renommer mais les pensées restent de même nature...
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par ted » ven. 6 janv. 2017 12:30

Mohan Wijayaratna a écrit : La présence massive des renonçants parmi les proches auditeurs du Bouddha, ou bien le fait que le Bouddha lui-même était un renonçant, n'était pas une raison pour que ces enseignements soient limités aux renonçants. De toute évidence, le Bouddha a présenté une doctrine ouverte à toutes les nations, à tous les peuples, à toutes les couches sociales. C'était une doctrine adressée à toute personne mentalement adulte. Il est vrai qu'elle insiste sur le renoncement .

Mais doctrinalement parlant, au plus haut niveau spirituel le renoncement est un état mental instantané qui arrive par la compréhension correcte.

Ainsi les textes "monastiques" eux-mêmes affirment, qu'à l'époque de bouddha, des milliers de laïcs ont atteint les hautes étapes de la libération comme Sotapatti, Sakadagami, Anagami, tout en étant dans l'état laïc. Il y avait aussi des laïcs qui étaient arrivés à l'état d'Arahant.

Autrement dit, pour atteindre ces étapes, on n'était pas obligé d'embrasser la vie monastique. Il n'y avait pas non plus deux nibbâna(s): un pour laïcs et l'autre pour renonçants. En effet, un sermon important du Samyutta-nikâya se termine par ces paroles du Bouddha :"(...) O Mahânâma, entre ce disciple laïc qui est délivré ainsi des souillures mentales et un bhikkhu qui est délivré des souillures mentales, il n'y a aucune différence. Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. (...)"

A ceux qui ne pouvaient pas maitriser leur pensée ou à ceux qui avaient des contraintes familiales, le Bouddha proposait une vie séparée du monde. Ils pouvaient ainsi mener une vie ascétique en tant que mendiants religieux (bhikkhus), tandis que ceux qui avaient une compréhension profonde pouvaient arriver aux diverses étapes de la délivrance tout en vivant à leur domicile, sans porter de vêtement ascétique.
Extrait "Le dernier voyage de Bouddha" de Mohan Wijayaratna
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Circé
Oiseau
Oiseau
Messages : 568
Inscription : lun. 21 nov. 2016 18:54

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Circé » jeu. 9 févr. 2017 17:46

A vous lire, j'ai l'impression que ça vous importe qu'on vous colle/que vous colliez l'étiquette " bouddhiste" sur le front.
Au moment de votre transition, il y aura un ange qui fera passer les bouddhistes à droite( ils ont le droit d'entrer) et le autres" stop" , t'es pas bouddhiste,t'as pas ton badge, retourne dans le samsara et un peu vite, coco!"
Je suis bouddhiste mais je ne suis pas bouddhiste. J'essaye de vivre en conformité avec ce que j'ai compris du Dharma. Appelez ça comme vous voulez ou plutôt ne l'appelez pas du tout.Les mots nous ficellent et nous emprisonnent dans les concepts.
La prise de refuge est intime et personnelle, chacun sait très bien où il en est au plan spirituel.Se figer dans une appellation, prendre un nom de dharma, se coller une étiquette de plus c'est nier l'impermanence, renforcer l'ego.
Compagnon

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par Compagnon » jeu. 9 févr. 2017 17:53

Encre faut-il que le terme "bouddhiste" ai fondamentalement un sens précis unique commun à tous. Chacun en a une définition, une notion, qui elle même est vacuité. Je ne me souviens plus si j'ai posté ici un texte (peut être dans la section Théravada) qui s'appelle : il n'y a pas de religion.

En ce qui me concerne, j'essaye de faire mienne la réflexion du Mahatma Gandhi quand on lui a demandé si il était hindoue. Il a répondu qu'il l'était, mais qu'il était aussi juif, musulman, chrétien et bouddhiste. N'être "que" bouddhiste n'a pas grand sens une fois que l'on a compris la vacuité de tous les enseignements religieux. Tous sont vides d'existence séparée, tous sont interdépendants. Donc, dire je suis "ceci" ou "cela" sous entendu "que ceci" ou "que cela", est incorrect ou incomplet si vous préférez.

Se défaire de notre notion du bouddhisme, se défaire de notre notion du Bouddha, se défaire de notre notion du Dharma, de la Sangha, de ce que doit être ou ne doit pas être un bouddhiste, et se défaire de la manière dont nous nous positionnons par rapport à la pratique.
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Feuille de la Bodhi
Feuille de la Bodhi
Messages : 229
Inscription : ven. 11 août 2017 23:09

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par ShraWaKa » sam. 9 sept. 2017 15:21

<<La voie du Bouddha est exempte de toute contrainte, et ne cherche pas a faire des adeptes. A ceux qui venaient chez le Bouddha chercher refuge dans le Triple Joyau, le Bouddha déclarait que seul quiconque étudie et pratique ses enseignements, qui les comprend et les choisit comme la voie droite, devient bouddhiste. La doctrine bouddhique consiste en « venez voir » (Ehipassiko, viens et vois toi-même) à l’exclusion de toute croyance aveugle. Le Bouddha l’a exprimé à de nombreuses occasions dans ses sermons. Le Bouddhisme n’est pas fondé sur simple foi et dévotion, mais sur le discernement et la mise en pratique de l’enseignement, seul moyen d’obtenir des résultats bénéfiques. Bref, la pratique du Bouddhisme procure au sujet la possibilité de mener une vie saine et pacifique sans causer de tort à qui que ce soit d’entre les êtres vivants.>>
source :http://centrebouddhique.fr/166-2/

De la même manière que les moyens habiles utilisés par Bouddha pour guider ses différents auditeurs peuvent paraître individuellement contradictoires.

L'utilisation irraisonnée de mots ou d'étiquettes peut prêter à confusion et doit susciter notre plus grande vigilance.

Le sage ne se laisse pas enfermer par des mots ou concepts qui par nature sont imparfaits et ne représenteront jamais l'exhaustivité de la réalité.

Le discernement et la sagesse qui lèvent le voile de l'ignorance s’acquièrent par l'expérience et la pratique.

A mesure que l'on avance sur la voie celle ci se fera plus claire.

flower_mid
Avatar de l’utilisateur
cgigi2
Team RB
Team RB
Messages : 6950
Inscription : ven. 27 janv. 2006 18:00

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par cgigi2 » ven. 15 sept. 2017 03:53

Merci ShraWaKa pour ce message plein de sagesse :)
avec metta
gigi
Image
Dhamma un jour Dhamma toujours
Avatar de l’utilisateur
AncestraL
Papillon
Papillon
Messages : 260
Inscription : ven. 25 mars 2016 12:16
Contact :

Re: Devenir bouddhiste

Message non lu par AncestraL » jeu. 25 janv. 2018 17:03

Perso, on devient bouddhiste si les enseignements sont mis en oeuvre dans sa vie quotidienne - si on s'engage en soi et envers les autres (donc devant une sangha) à respecter les voeux et préceptes qui doivent devenir concrètement en forme dans l'existence.
Répondre

Revenir à « B.a.ba du bouddhisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités