Importance de la transmission

Florent

Re: Importance de la transmission

Message non lu par Florent » mer. 10 janv. 2018 13:56

Longchen a écrit :
mer. 10 janv. 2018 09:22
J'avais commencé à faire des calculs pour ramener les chiffres présentés dans le premier post en pourcentages, mais sur une base de 400 millions de bouddhistes, il n'est pas précisé à quels courants appartiennent les 27 millions restants, donc disons "autres bouddhismes".

Et donc :
Bouddhisme de la Terre Pure 50%
Bouddhisme Théravada 37,50%
Autres bouddhismes ?? 6,75%
Bouddhisme Tibétain 3,75%
Bouddhisme Zen 2%

Je ne suis pas surpris que le bouddhisme Théravada soit largement adopté, éventuellement je m'attendais même à un peu plus. Par contre pour le Bouddhisme de la Terre Pure, là c'est une grosse surprise pour moi.
A eux deux les bouddhismes Tibétain et Zen n'atteignent pas les 6%, autre grosse surprise ; ces courants sont finalement "marginaux" et surreprésentés en occident.
flower_mid
Pour autres Bouddhisme, je pense que c'est principalement école Nichiren, Tendai et Shingon. A savoir qu'au Japon les écoles les plus représentées sont celles qui se rattache à Nichiren, là encore ça peut étonner.

D'après mes sources au Japon les bouddhistes se répartissent à peu près comme suit:
30% pour les écoles Nichiren
30% pour le Tendai
18% pour Jodo Shu et Shin Shu
11% pour le Shingon
8% pour les 2 écoles zen Soto et Rinzai
De plus la grande Majorité se rattache en même temps au Shinto


ted dit:
Dans la Terre Pure, je suppose aussi que ça n'existe pas, cette notion de transmission.
Il n'y a effectivement pas dans le Jodo-Shu ( et je suppose dans la plupart des écoles se rattachant à la Terre Pure) a proprement parlé de notion de transmission tels qu'envisagé par le Zen ou le BT.
Répondre

Revenir à « Bouddhisme en général »