Bouddhisme et pornographie

Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par jules » mer. 13 déc. 2017 18:21

C'est bien vu Ted, d'avoir distingué masturbation et pornographie.
Dans les faits on peut se masturber sans avoir recours à ce procédé. Le truc, c'est que la masturbation n'est pas seulement une affaire de besoin imminent, parfois le besoin physique n'est pas vraiment là, ça peut juste être comme s'adonner à une activité parce qu'on sait qu'elle est plaisante. C'est dans ces moments qu'il est plus facile pour se stimuler, de céder au fait de regarder un film porno plutôt que courageusement :D puiser dans son imagination.
Dernière modification par jules le mer. 13 déc. 2017 18:24, modifié 1 fois.
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 398
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par Zopa2 » mer. 13 déc. 2017 18:22

davi a écrit :
mer. 13 déc. 2017 18:13
L'idéal serait de se passer complètement de désirs insatisfaisants; c'est un entraînement de l'esprit parce que le besoin vient de l'habitude. Donc plus on laisse ces désirs errer dans notre esprit, plus ce sera difficile de ne pas y succomber. Un moine qui fait vœux d'abstinence devrait a minima faire les efforts nécessaires pour faire diminuer le désir charnel. S'il ne le fait pas il est en faute vis à vis de ses engagements. S'il y succombe (trop souvent), s'il laisse faire sans réagir, il créé des habitudes, lesquelles engendreront de nouvelles pensées en rapport. Mais c'est vrai aussi pour les laïcs.
C'est ta réponse à ma question ?
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1014
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par davi » mer. 13 déc. 2017 18:29

Ah oui, ta question a disparu... :D
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 398
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par Zopa2 » mer. 13 déc. 2017 18:33

davi a écrit :
mer. 13 déc. 2017 18:29
Ah oui, ta question a disparu... :D
:D , oui.
Elle s'est évanouie dans la vacuité.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par ted » mer. 13 déc. 2017 19:32

Zopa2 a écrit :
mer. 13 déc. 2017 18:03
Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, sauf qu'ajouter " pour ceux qui ont pris des voeux, c'est différent", est-ce à dire que les moines et moniales doivent renoncer complètement à leur nature humaine ?
Davi a écrit :il ne faut pas demander à un homme/femme de renier complètement sa nature. 
Zopa, Davi

C'est quoi "la nature humaine" ? Une sorte de soi propre ? :roll: :mrgreen:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par ted » mer. 13 déc. 2017 19:47

davi a écrit :
mer. 13 déc. 2017 17:57
Comment pourrait-on condamner une personne qui cherche simplement à soulager cette souffrance/insatisfaction dans la mesure du raisonnable ? Si on a pris des vœux c'est différent.
On est d'accord qu'on ne cherche pas à condamner les gens qui se masturbent ou qui regardent des films X.
La question étant plutôt : est-ce que ces activités sont un obstacle à l'éveil ? :oops:

Il y a des personnes qui se masturbent pour faire don de leur sperme. C'est un acte plutôt altruiste je trouve.

D'autres visionnent tous les jours des films érotiques pour décider s'ils vont être classés X ou pas. C'est leur métier.

Regarder un film X ne pourrait il pas être une sorte d'entraînement pour vérifier que notre esprit reste stable ? whistle
jules a écrit :
mer. 13 déc. 2017 18:21
Le truc, c'est que la masturbation n'est pas seulement une affaire de besoin imminent, parfois le besoin physique n'est pas vraiment là, ça peut juste être comme s'adonner à une activité parce qu'on sait qu'elle est plaisante. C'est dans ces moments qu'il est plus facile pour se stimuler, de céder au fait de regarder un film porno plutôt que courageusement :D puiser dans son imagination.
Mais pourquoi trouvons nous plaisant de regarder un corps de femme (ou d'homme) nu ?

C'est pas notre choix d'accord ? On est programmé pour ça non ?

Faut-il détruire cette programmation ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 398
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par Zopa2 » mer. 13 déc. 2017 19:58

ted a écrit :
mer. 13 déc. 2017 19:32
Zopa2 a écrit :
mer. 13 déc. 2017 18:03
Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis, sauf qu'ajouter " pour ceux qui ont pris des voeux, c'est différent", est-ce à dire que les moines et moniales doivent renoncer complètement à leur nature humaine ?
Davi a écrit :il ne faut pas demander à un homme/femme de renier complètement sa nature. 
Zopa, Davi

C'est quoi "la nature humaine" ? Une sorte de soi propre ? :roll: :mrgreen:
Je laisse Davi répondre en premier. C'est lui qui a parlé en premier de la nature humaine. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1014
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par davi » mer. 13 déc. 2017 20:18

Merci Zopa... :mrgreen:

La nature humaine est une condition de naissance. Elle se situe dans le règne du désir qui se caractérise par des formes grossières d'attachements et de stabilités mentales par rapport aux deux autres règnes que sont la forme et le sans forme. La cause d'une telle naissance est d'avoir pratiquer l'éthique ou discipline morale (effort à ne pas nuire, à rechercher la paix plutôt que le conflit).
On est d'accord qu'on ne cherche pas à condamner les gens qui se masturbent ou qui regardent des films X.
La question étant plutôt : est-ce que ces activités sont un obstacle à l'éveil ?
Ce peut être un obstacle à l'éveil dans la mesure où l'on privilégie cette activité à la pratique spirituelle. La prise de refuge, la vraie, celle qui libère vraiment des peurs et des souffrances, elle est à trouver du côté de la pratique spirituelle. Le soulagement des souffrances par l'activité sexuelle ne peut être que temporaire, et donc elle est trompeuse. Ce n'est pas un obstacle dans l'absolu, sauf addiction/aveuglement vis à vis de sa nature laquelle n'est pas libération des peurs et des souffrances.

D'accord avec ça Zopa ? ::mr yellow::
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 398
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par Zopa2 » mer. 13 déc. 2017 21:00

davi a écrit :
mer. 13 déc. 2017 20:18
Merci Zopa... :mrgreen:

La nature humaine est une condition de naissance. Elle se situe dans le règne du désir qui se caractérise par des formes grossières d'attachements et de stabilités mentales par rapport aux deux autres règnes que sont la forme et le sans forme. La cause d'une telle naissance est d'avoir pratiquer l'éthique ou discipline morale (effort à ne pas nuire, à rechercher la paix plutôt que le conflit).
On est d'accord qu'on ne cherche pas à condamner les gens qui se masturbent ou qui regardent des films X.
La question étant plutôt : est-ce que ces activités sont un obstacle à l'éveil ?
Ce peut être un obstacle à l'éveil dans la mesure où l'on privilégie cette activité à la pratique spirituelle. La prise de refuge, la vraie, celle qui libère vraiment des peurs et des souffrances, elle est à trouver du côté de la pratique spirituelle. Le soulagement des souffrances par l'activité sexuelle ne peut être que temporaire, et donc elle est trompeuse. Ce n'est pas un obstacle dans l'absolu, sauf addiction/aveuglement vis à vis de sa nature laquelle n'est pas libération des peurs et des souffrances.


D'accord avec ça Zopa ? ::mr yellow::


:)

Ta réponse me semble tout à fait conforme au bouddhisme.

Dire que les humains vivent dans le monde du Désir, cela me fait penser à ce que disait Spinoza : " le désir est l'essence de l'homme".

Et, il est clair que le désir humain se déploie le plus souvent sur le mode affectif de la passion. Dépendance et indépendance semblent alors scander cette vie affective. Et le sujet qui éprouve le désir connait souvent l'angoisse de vivre à la place de la plénitude existentielle et la joie d'aimer. Faudrait-il pour autant s'amputer de ses désirs ?
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1014
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par davi » mer. 13 déc. 2017 21:36

Tout dépend de la nature du désir; s'il s'agit d'un désir qui perturbe ou qui rend joyeux. Les désirs vains, ceux qu'on n'arrive jamais à satisfaire, qui reviennent en boucle, ne sont pas à rechercher. Le désir qui rend libre, et donc heureux, celui-là est à cultiver.

Maintenant, les passions consument l'esprit et le corps, et la fin est nécessairement tragique. Vivre de manière grandiose et mourir de même; celui qui veut vivre avec passion n'a pas le choix d'une mort paisible. Ceci est la véritable passion.

S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par ted » mer. 13 déc. 2017 22:22

Avez-vous remarqué le manque total d'intérêt qu'on éprouve pour le sexe après 1 ou 2 orgasmes ? Bon, disons 3.
Ok ! quatre, les filles ! :)

Donc après 1 ou quatre orgasmes successifs (pour les plus accrocs), absence d'intérêt pour la chose. :shock:
Si ça ne fait pas réfléchir, on ne réfléchira jamais ! :oops:

Pourtant le désir "revient". Au bout de quelques heures, ou le lendemain, ou quelques jours après.

Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce qui se reconstitue ainsi ? Quelle est cette énergie qui s'accumule en nous et qui, affaiblie, déclenche une totale absence d'intérêt pour un film X ?

Sentez-vous cette énergie se reconstituer ?
La sentez vous s'accumuler et se muer progressivement en insatisfaction, en agressivité, en désir, en activité sportive ou en passion militante ?

Faut-il vraiment gaspiller cette énergie en orgasmes devant un film X ?

Ne pourrait-elle pas être utilisée pour autre chose ? Pour alimenter l'immobilité ? pour élargir le silence ? Pour ajuster la clairvoyance ?
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4051
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par tirru... » mer. 13 déc. 2017 22:31

ted a écrit :
mer. 13 déc. 2017 14:13
Quant aux membres masculins du forum, si vous avez arrêté de regarder des films X, vous l'avez forcément fait un jour ou l'autre dans votre vie ! Obligé ! ::mr yellow:: A moins de vivre sur la lune ! :lol:

Donc, vous avez au moins un avis sur la question (même si vous n'êtes plus concernés). :)
En fin de compte, les membres masculins sont plus prolixe mon cher Ted ! :cool: :arrow:
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Zopa2
Papillon
Papillon
Messages : 398
Inscription : ven. 4 sept. 2015 18:23

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par Zopa2 » mer. 13 déc. 2017 22:44

tirru... a écrit :
mer. 13 déc. 2017 22:31
ted a écrit :
mer. 13 déc. 2017 14:13
Quant aux membres masculins du forum, si vous avez arrêté de regarder des films X, vous l'avez forcément fait un jour ou l'autre dans votre vie ! Obligé ! ::mr yellow:: A moins de vivre sur la lune ! :lol:

Donc, vous avez au moins un avis sur la question (même si vous n'êtes plus concernés). :)
En fin de compte, les membres masculins sont plus prolixe mon cher Ted ! :cool: :arrow:
Les membres masculins.... shuuuut_8
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par ted » mer. 13 déc. 2017 22:51

Circé a écrit :
mar. 12 déc. 2017 20:30
Je ne crois pas qu'on attende des Bouddhistes( des laïcs en tous cas) qu'ils aient forcément une vie sexuelle ennuyeuse.Le porno c'est plutôt fun.
C'est une fille qui a dit ça : "le porno c'est plutôt fun" :D
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Bouddhisme et pornographie

Message non lu par yves » jeu. 14 déc. 2017 00:00

pour répondre à la question de base la réponse me semble assez simple

tout plaisirs peut faire naître de l'attachement, ce n'est pas le plaisir qui est en cause mais l'habitude mental de désirer ce que l'esprit a classifié comme agréable

on en arrive vite à dire que notre "nature humaine" est comme ça, ce qui a dédouané beaucoup d'homme. et malheureusement conduit à la dévalorisation sexuelle de la femme soit en la réduisant à un objet soit en la jugeant péjorativement quand elle aime le sexe

on le voit très bien dans les titres des films porno, y'a jamais écrit "ce salop mets sa bite dans tous les trous" mais plutôt "cette salope ce fait prendre par tous les trous"

quasiment toute la pornographie contribue au rabaissement de la femme, entretien explicitement notre attachement à la masturbation réduisant la rencontre sensuelle au sexe...

regarder du porno est un empêchement sur la voie, cela nuit aux êtres, cela entretien ou même renforce l'ignorance

on ne peut que regarder du porno étant avide...

je connais très peu de gens qui regarde du porno pour tester leur équanimité, moi compris :mrgreen:
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Répondre

Revenir à « Bouddhisme en général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 5 invités