Aucune substance...

Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7238
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Aucune substance...

Message non lu par axiste » mer. 5 juil. 2017 22:59

Il n'y a rien dans les émotions dont l'on ne puisse venir à bout, car les émotions sont de simples pensées, et les pensées sont juste comme le vent se déplaçant dans le ciel vide. Elles n'ont aucune substance.
Dilgo Khyentse Rinpoche
Quiconque par de bonnes actions couvre le mal fait, celui-là illumine le monde comme la lune hors des nuages.
Dhammapada
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 10:46

Le mental agit dans la sphère du non substantiel il me semble.
Compagnon

Re: Aucune substance...

Message non lu par Compagnon » jeu. 6 juil. 2017 13:17

"Examinons donc attentivement ce qui se passe dans notre esprit. Il nous apparaîtra avec évidence que les pensées passées sont aussi mortes que des cadavres, que les futures n'existent pas encore et que les présentes, malgré l'emprise qu'elles exercent sur nous, ne possèdent ni forme ni couleur et ne peuvent jamais être localisées; elles sont absolument insaisissables."

Dilgo Khyentsé Rinpoché
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 19:23

Selon moi, la pensée est saisissable par la pensée. Mais c'est vrai que la nature de la pensée est insaisissable.
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 19:45

La pensée est une dimension de notre être. C'est à l'intérieur de cette dimension que la question sur la nature des pensées peut être explorée. Ne pas pouvoir arriver au bout de cette exploration est propre à la nature des pensées.
Ainsi nous pouvons dire quelque chose sur cette nature, mais cela ne sera jamais définitif. C'est un peu comme le fameux tonneau des Danaïdes : "On verse sans jamais remplir et on puise sans jamais épuiser".
Avatar de l’utilisateur
davi
Cheval
Cheval
Messages : 792
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Aucune substance...

Message non lu par davi » jeu. 6 juil. 2017 19:58

Bien que la pensée soit insubstantielle, elle permet de produire et de créer. De nombreuses choses sont apparues du fait de la pensée. On oppose régulièrement la pensée, insubstantielle, à la matière, physique. Mais si vous regardez bien, vous verrez que toute chose physique fonctionne dans le relatif. Vous pensez qu'une chose est grande ou petite ? Ce n'est que comparaison; c'est faux dans l'absolu. Vous pensez qu'une chose existe en substance ? Elle est vide et n'existe que par le jeu des relations, notamment d'avec le mental. En fait, même les choses physiques sont dépourvues de toutes propriétés propres; elles ont les propriétés que leur attribuent leurs parties, avec l'aide du mental. Une maison est solide si ses briques le sont, et si celles-ci ont été bien assemblées. Une maison abrite s'il y a quelqu'un à abriter.
Il est impossible de dimensionner une pensée, mais même une chose physique ne peut être dimensionnée, localisée, datée dans l'absolu. Dans l'absolu, la chose physique est aussi insubstantielle que la pensée.
Une méthode facile pour comprendre ce fait est de se référer à ses rêves. Souvenez-vous de l'un de vos rêves, et demandez-vous si le lieu existe, quand il a lieu, et quelle est la dimension précise de ce rêve. Bien sûr vous ne pourrez fournir de réponse, parce que votre rêve a juste la nature de l'esprit, insubstantielle.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 20:06

Et puis on dit "la pensée", mais que suis-je d'autre que de la pensée.
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 20:12

Un corps ? Par quel moyen vais-je arriver à cette conclusion ?
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 20:27

Je suis ce que je dis que je suis.
Compagnon

Re: Aucune substance...

Message non lu par Compagnon » jeu. 6 juil. 2017 22:24

jules a écrit :
jeu. 6 juil. 2017 19:23
Selon moi, la pensée est saisissable par la pensée. Mais c'est vrai que la nature de la pensée est insaisissable.
Cette phrase étant issue de ta pensée, est aussi insaisissable :)

Dites à quelqu'un, un enfant par exemple ou un adulte : "ne fait pas ceci", il va avoir beaucoup de mal à suivre votre directive, car le mental ne peut pas "ne pas faire", il lui est impossible de penser la négation. Si vous voulez que cela marche il faut substituer à l'action que vous ne voulez pas voir réaliser une autre action et non une absence d'action. Le mental ne "comprend" le vide d'action, l'absence d'action.

Si vous avez un enfant qui passe son temps à porter à la bouche les objets qu'il trouve par terre, lui dire : "ne met pas les objets à la bouche" est voué à l'échec. Dites plutôt laisse les objets qui sont par terre à terre. Ou Met les objets que tu prend par terre dans ta poche.

C'est un truc que l'on devrait apprendre à tout le monde. Imaginez que l'on applique cela partout, tout le temps, je pense que la tension sociale baisserait sérieusement partout.

Jamais de négation seule, toujours une négation suivie d'une action de substitution. Ou vous allez passer votre temps a vous arracher les cheveux et à trouver que ceux a qui vous parlez sont, soit franchement stupides, soit amnésiques soient prennent un malin plaisir à vous désobéir. Au combien d'énervement pourraient être évités...
Dernière modification par Compagnon le jeu. 6 juil. 2017 22:35, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » jeu. 6 juil. 2017 22:32

Oui, mais tu la saisies avec ta pensée qui lui reconnait un sens. C'est ce sens qui est saisissable par la pensée ou disons par le mental.
Compagnon

Re: Aucune substance...

Message non lu par Compagnon » jeu. 6 juil. 2017 22:37

@Jules : je plaisantais :) C'était de l'humour. Juste pour faire tourner chèvre. Béééééhhh :lol:

Sinon j'ai édité mon post ci-dessus.
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7238
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Aucune substance...

Message non lu par axiste » jeu. 6 juil. 2017 22:44

L'insubstantialité, oui, on la voit...et pourtant on continue à enchainer les états d'esprits et leurs effets nous emportent toujours à un moment ou à un autre.
Il est très difficile d'observer une négativité abstraite, une émotion abstraite, séparée de l'objet extérieur qui est à l'origine de son apparition.

Mais en revenant à soi et en observant sa respiration, on peut y arriver...
Cependant, quelqu’un qui atteignit la vérité ultime trouva une véritable solution. Il découvrit que lorsqu'une impureté survient dans l'esprit, physiquement, deux choses commencent à se produire simultanément. L'une est que la respiration perd son rythme normal. Nous commençons à respirer plus fortement lorsqu'une négativité apparaît à l'esprit. Cela est facile à observer. A un niveau plus subtil, une réaction biochimique commence dans le corps, entraînant des sensations. Chaque impureté va générer une sensation ou une autre dans le corps.

Cela représente une solution pratique. Une personne ordinaire ne peut pas observer les impuretés abstraites de l'esprit, la peur, la colère ou la passion abstraite. Mais avec un entraînement approprié et de la pratique, il est très facile d'observer la respiration et les sensations corporelles, qui sont toutes deux directement reliées aux impuretés mentales.
La respiration et les sensations vont être utiles de deux manières. D'abord elles vont être comme des secrétaires particuliers. Aussitôt que la négativité apparaît dans l'esprit, la respiration va perdre sa normalité; elle va commencer à crier, “regarde, quelque chose ne va pas !” Et nous ne pouvons pas réprimander la respiration; nous sommes obligés d'accepter l'avertissement. De la même manière nos sensations nous signalerons que quelque chose ne va pas. Ainsi, étant prévenus, nous pouvons commencer à observer la respiration, observer les sensations, et très rapidement nous constatons que la négativité disparaît.
J'aime bien la suite également...
Ce phénomène mental et physique est comme les deux faces d’une pièce de monnaie. Sur une face il y a les émotions et les pensées qui apparaissent dans l'esprit, sur l'autre il y a la respiration et les sensations du corps. Toutes les pensées ou émotions, toutes les impuretés mentales qui apparaissent, se manifestent dans la respiration et les sensations au même moment. Ainsi, en observant la respiration et les sensations, nous observons en réalité les impuretés mentales. Au lieu de fuir le problème, nous affrontons la réalité telle qu'elle est. En conséquence, nous constatons que ces impuretés perdent de leur force; elles ne nous submergent plus comme elles le faisaient par le passé. Si nous persistons, elles iront jusqu’à disparaître et nous commencerons à vivre une vie paisible et harmonieuse, une vie de plus en plus libre de négativités.
Donc, pour vraiment réaliser l'insubstantialité, c'est la pratique qui est la reine.

Pour les émotions positives, comme elles n''engendrent pas de souffrances on a tendance à ne pas vraiment regarder, on saisit bien leurs effets. Mais elles passent elles aussi...
Quiconque par de bonnes actions couvre le mal fait, celui-là illumine le monde comme la lune hors des nuages.
Dhammapada
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7238
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Aucune substance...

Message non lu par axiste » jeu. 6 juil. 2017 22:53

Davi dit:
Il est impossible de dimensionner une pensée, mais même une chose physique ne peut être dimensionnée, localisée, datée dans l'absolu. Dans l'absolu, la chose physique est aussi insubstantielle que la pensée.
jap_8
Mais je mesure mes mots quand même :cool:
Quiconque par de bonnes actions couvre le mal fait, celui-là illumine le monde comme la lune hors des nuages.
Dhammapada
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3835
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Aucune substance...

Message non lu par jules » ven. 7 juil. 2017 10:33

Oui, et on se donne une mesure avec les mots.
Cette mesure n'est pas notre véritable nature qui elle échappe à toute dimension.
Répondre

Revenir à « Citations & images »