Comme un artiste effrayé

Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Comme un artiste effrayé

Message non lu par Dharmadhatu » lun. 14 oct. 2013 20:59

Comme un artiste effrayé
Par les démons qu'il peint,
Celui qui souffre dans le samsara
Est effrayé par sa propre imagination.


Nagarjuna
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13142
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par ted » mar. 15 oct. 2013 06:59

Magnifique ! ba11
jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13142
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par ted » mar. 15 oct. 2013 07:00

En même temps, impossible de dire ça à quelqu'un, bien sur... Ce sont des instructions totalement personnelles. :???:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Flocon » mar. 15 oct. 2013 09:44

Superbe image. Nagarjuna, en général, c'est toujours très fort. ba11

Mais c'est vrai qu'il y a un problème avec le langage des grands maîtres : c'est comme un habit de luxe taillé sur mesure, on ne peut pas l'emprunter facilement. :lol:
D'un autre côté, pourquoi vouloir l'emprunter? :?:
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Dharmadhatu » mar. 15 oct. 2013 10:55

:D On peut se tailler son propre costard et vérifier si le patron correspond à celui de l'Arya. Alors on peut déjà vérifier que le patron correspond parfaitement (samyak-drishthi), puis quand le moment sera venu on pourra enfiler le costume (yogi-pratyaksha) et voir à quel point on s'y sent bien.

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Flocon » mar. 15 oct. 2013 12:02

Je ne suis pas certaine de comprendre la manière dont tu files mon image du costume. :?:
De toute façon, cette image ne fonctionne pas très bien car en matière de langage, on ne porte jamais que son propre costard, fût-il un pur patchwork (et dans ce cas, il ne faut pas s'étonner de passer pour un clown auprès de la plupart des gens, mais bref : laissons là les images :lol: :oops: ).

En fait, je voulais juste dire qu'insérer les citations brillantes des maîtres dans notre langage ordinaire de pratiquants lambda n'est pas facile et peut conduire à des malentendus. Je rebondissais sur le message de Ted.
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Jean
Roue du Dhamma
Roue du Dhamma
Messages : 2614
Inscription : sam. 27 oct. 2007 16:08
Localisation : Perpignan

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Jean » mar. 15 oct. 2013 13:05

On peut aussi utiliser l'image du costume de la façon suivante

Le début de la méditation est la phase strip tease

Le milieu est la phase à poil sous la douche ou dans le bain

La conclusion de la méditation est la phase rhabillage.

C'est pas trop important que le costume soit parfait ou fait de bric et broc. Peu à peu à force de pratique il va évoluer de lui-même jusqu'à donner une sensation de confort, à l'aise dans les entournures. Ce qui est important c'est de savoir que l'on est toujours vivant même si on est à poil, que l'on ne s'identifie pas au costume qui est parfois une panoplie et que le costume n'est qu'un costume, jetable un jour à la poubelle aussi beau qu'il soit

Phase 1

Image

Phase 2

Image

Phase 3

Image

Phase 4

Image

On est tout nu sous ses vêtements.
Retraité, entre 2 parties de pétanque, quand j'écris sur Nangpa, je suis assis à la terrasse du Café du Commerce, en short, en tongs et je me permets de discutailler Dharma, sans en avoir l'autorisation, ni les capacités.
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Dharmadhatu » mar. 15 oct. 2013 14:44

Excellent, Jean, mais je n'ai pas vu le streap dans les photos, dommage ! ;-)
Flocon a écrit :Je ne suis pas certaine de comprendre la manière dont tu files mon image du costume. :?:
De toute façon, cette image ne fonctionne pas très bien car en matière de langage, on ne porte jamais que son propre costard, fût-il un pur patchwork (et dans ce cas, il ne faut pas s'étonner de passer pour un clown auprès de la plupart des gens, mais bref : laissons là les images :lol: :oops: ).

En fait, je voulais juste dire qu'insérer les citations brillantes des maîtres dans notre langage ordinaire de pratiquants lambda n'est pas facile et peut conduire à des malentendus. Je rebondissais sur le message de Ted.
jap_8 Oui, c'est juste. Je me disais qu'en fait, n'importe quelle phrase peut être un enseignement secret. N'importe quelle citation, n'importe quel Sutra, Tantra ou Shastra serait un conseil du coeur pour un disciple ou un autre. Que pour les autres, le fond du message est encore à creuser ou à déblayer.

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: Comme un artiste effrayé

Message non lu par Flocon » mar. 15 oct. 2013 15:54

Je suis d'accord. Merci d'avoir précise ta pensée. :)
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Répondre

Revenir à « Citations & images »