L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13152
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par ted » mer. 24 mai 2017 10:22

C'est marrant, parce que ya des gens qui disent que la terre pure de l'ouest du Bouddha Amitabha, c'est nous, c'est l'occident, où, indéniablement, le bouddhisme a pris un nouveau départ, avec des pratiquants convertis, qui puisent directement aux sources des enseignements bouddhiques, allégés de leurs strates culturelles séculaires.

On a vu par exemple, comment le bouddhisme tibétain, persécuté au Tibet, a pu renaître de ses cendres et fleurir en occident.

De même, alors qu'au Japon il périclite et que les moines ne méditent plus et ne s'occupent guère plus que de funérailles, le Zen en occident a réveillé l'esprit neuf et insaisissable. L'esprit léger de la perfection de sagesse. Que certains hélas étouffent de nouveau en voulant ré-introduire de force dans les dojos les vieilles structures japonisantes sclérosées.
Yudo, maître Zen, en parle très bien.

Idem pour le Zen vietnamien qui a trouvé clairement un nouvel élan en occident.

etc...

Bref, la terre pure de l'Ouest, c'est sans doute la France. Et nous y sommes nés. ba11
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » mer. 24 mai 2017 10:33

ouaip c'est une façon de voir les choses... mais la Terre Pure d'Amida ne se situe pas vraiment sur notre plan ou alors d'une manière qu'on pourrait qualifier de "parallèle". Notre monde c'est le jambudvipa, appelé aussi saha ( monde de l'endurance) donc notre occident n'est pas plus la terre pure qu'ailleurs, et puis à ce compte là si nous on regarde vers l'occident ça sera le continent américain qui sera la terre pure et une fois en amérique ce sera le Japon la boucle et bouclé, ton raisonnement ted ne tiens guère la route je trouve...
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13152
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par ted » mer. 24 mai 2017 10:59

Florent :oops:
C'est à l'Ouest par rapport au berceau du bouddhisme... :oops:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Compagnon

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Compagnon » mer. 24 mai 2017 11:13

Thich Nhat Hanh dit parfois que l'on peut "marcher dans la Terre Pure" dés ici et maintenant, même brièvement. Mais c'est une façon disons "symbolique" de parler. Il en parle comme de Nibbana. C'est n'est pas un lieu physique, géographique. C'est plutôt de l'ordre de "l'état d'esprit". Générer la Terre Pure en soi, par le calme, la paix.
D'après ce que j'en ai lu, des pratiquants avancé de l'école de la Terre Pure ont eu, de leur vivant, des "visions" fugitives de celle-ci, des apparitions aussi d'Amitabha en personne. De signes de ce qui les attendait après la mort. Certaines pratiques de l'école de la Terre Pure sont des exercices très cadrés et complexes de visualisation de celle-ci du vivant.

Quand à faire l'analogie géographique avec l'Ouest sur notre monde... ce n'est qu'un point de référence arbitraire pratique qui d'ailleurs n'est localisé nulle part, ou que l'on soit sur Terre il y a toujours quelque chose à l'Ouest selon l'axe vertical. "Ouest" n'est qu'une désignation pratique rien de plus.

Il y a un sutra qui décrit les différentes terres de bouddhas selon les 6 points cardinaux mais c'est à l'échelle cosmique je pense, il faut bien des points de repères pour nos sens et notre mental. Ramener cela à notre petite Terre perdue dans l'univers me fait sourire :)

Et puis... parler de renaissance du bouddhisme sur une échelle de temps aussi courte... 2500 ans... eu égard à l'âge du cosmos, de la Terre, de l'histoire humaine...

Après, rien n'interdit de penser comme tu le pense Ted. Si cela t'apportes quelque chose d'utile :)

Butterfly_tenryu
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3838
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par jules » mer. 24 mai 2017 11:34

Un moine demande un jour à Chao Chou : « Qui est Chao Chou ? » Chao Chou répondit : « Porte Est, Porte Ouest, Porte Sud, Porte Nord ! »
Compagnon

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Compagnon » mer. 24 mai 2017 11:39

"Dans le ciel il n'y a ni Ouest, ni Est, les gens créent des distinctions dans leur esprit et pensent qu'elles sont vérité".
Compagnon

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Compagnon » mer. 24 mai 2017 19:51

@Florent : simple curiosité, il y a quelque chose de particulier, une ou des raisons spécifiques qui t'on poussé vers la forme disons la plus "épurée", a savoir le nembutsu seul ? Tu as testé, tâtonné diverses écoles du bouddhisme et divers formes de pratiques à l'intérieur du courant de la Terre Pure, avant d'arriver là ou tu es ? Simple curiosité quand à ton cheminement personnel.
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » lun. 29 mai 2017 09:19

Bonjour Compagnon

J'ai effectivement tâtonné avant d'en arriver à la pratique quasi-exclusive du Nembutsu.
Plus récemment au cours d'une pratique du Nembutsu j'avais eu une vision( j'ai eu d'autres visions mais c'est celle là qui fut déterminante pour la suite) qui avait remis en question toute ma pratique, cette vision avait provoqué en moi un profond trouble, ce fut un véritable tsunami. J'ai traversé ce que l'on pourrait appeler une crise spirituelle et je me suis arrêté de pratiquer le Nembutsu, un profond doute avait surgi en moi sur la validité des enseignements de la Terre pure et sur le Bouddhisme en général.
Je me suis donc mis à étudier sérieusement le Théravada et j'ai commencer à pratiquer Sila (les 5 préceptes) j'ai obtenu des résultats intéressants et surtout une meilleur relation aux autres, cependant je me suis vite confronté à des limitations et je n'arrivais plus à progresser, une fois encore j'étais au pied du mur.
Je me suis mis à la lecture de L'avatamsaka sutra (sutra de l'ornement de splendeur) et j'ai un peu étudier les doctrines du Tendaï et du kegon, cette période fut accompagner d'une introspection profonde, la vision que j'avais eu commençais à prendre sens, et j'ai compris à ce moment là pas mal de choses. La conséquence de tout ceci fut la reprise du Nembutsu.

J'ai maintenant plusieurs convictions:

1La conviction que je suis un être ordinaire
2 que nous sommes entrés dans l'ère de la fin du Dharma (mappo), par conséquent la voie des saints sera de moins en moins efficace.
3 La Terre Pure est un endroit qui existe en tant que tel (position réaliste) et non pas seulement dans notre esprit.
4 Que la Terre Pure est une étape avant d'accéder dans le monde du trésor de Lotus ou siège Vaïrochana.
5 Que c'est la pratique du Nembutsu qui nous fait naître dans la Terre Pure du Bonheur Suprême.
Dernière modification par Florent le mar. 30 mai 2017 08:08, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3838
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par jules » lun. 29 mai 2017 13:54

Florent : 3 La Terre Pure est un endroit qui existe en tant que tel (position réaliste) et non pas seulement dans nos esprits.
Bah, notre esprit... :roll:

...l'esprit... :?:
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » mar. 30 mai 2017 08:07

Effectivement Jules tu as raison je corrige de ce pas.
Compagnon

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Compagnon » jeu. 1 juin 2017 06:57

@Florent : merci pour ce partage, expérience très riche en effet :)

L'école de la Terre Pure est, d'après ce que j'en lis depuis un moment, prolixe en épisodes de visions chez ses pratiquants qui avancent profondément dans la pratique. Si tu en as alors c'est très bien ba11 Bravo, c'est le fruit d'un investissement profond, d'une grande implication, d'une foi sincère que l'on ne peut que respecter, louer et encourager. ba11

En ce qui me concerne je n'ai pas encore eu de vision, je manque sans doute encore surement d'investissement, de recul dans la pratique, surtout que le nianfo que je pratique n'est pas exclusif, elle fait partie d'un ensemble de pratiques qui ne sont pas exclusivement propres à la Terre Pure.

Je suis moi même venu à la pratique du bouddhisme en général à la suite d'une "crise" à la fois dans ma vie en général et spirituel. D'ailleurs une "crise" c'est un changement brusque, une rupture d'équilibre. (Petite pointe d'humour : "La crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres, je vois pas en quoi c'est une crise ?!" Coluche. Hélas toujours terriblement vrai).

Je croise régulièrement des références au "déclin" du Dharma. Mais au fond, sitôt que le Bouddha a quitté sa vie il y a 2500 ans, le Dharma a commencé à décliné nécessairement. Inévitablement. C'est dans l'ordre de choses. Par contre il est certain que notre société moderne avec la généralisation, la mondialisation des plaisirs sensuels divers et variés partout, l'extension de "valeurs" corruptrices comme la gain pour la gain, l'égoïsme, l'ambition, le matérialisme etc... complique la progression par rapport à il y a 2500 ans ! XD

Lors de ta pratique t'es t'il arrivé d'éprouver des réactions émotionnelle inhabituelles, surprenantes ? Agréable ou non ? J'entends pendant ta pratique du Nembutsu ?

De plus, est ce que tu pratique le Nembutsu en solitaire ou en groupe ? Récité ou chanté ? Et si chanté accompagné d'une mélodie particulière ?

Je pose toutes ces questions par curiosité afin de voir un peu avec ce que je pratique de mon coté et si je peux améliorer des choses de mon coté.

Bonne journée :)
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » jeu. 1 juin 2017 09:55

Bonjour compagnon

Voila qui pourrait t'aider:

Dans le Jodo Shu, il y a trois moments différents pour réciter le nembutsu. Le premier type de récitation se fait dans notre vie quotidienne, et s'appelle "Jinjo Gyogi". Le deuxième type de nembutsu s'appelle "Betsuji Nembutsu" il est fait à une date et une heure prédéterminées. Le troisième type s'appelle "Rinju Gyogi". Il est chanté sur son lit de mort juste avant que le disciple ne soit accueilli dans la Terre pure (Jodo)

Trois façons différentes de réciter le Nembutsu
1) Junen:
La récitation de Namu Amida Butsu dix fois. L'enseignement de Junen apparaît dans le dix-huitième vœu du Bouddha Amida dans le Sutra de la vie infinie (Muryoju-kyo). Il déclare que toute personne qui récite le nembutsu dix fois sera sauvée. "Namu Amida Butsu" est récité huit fois dans un souffle sans avoir exprimé "tsu"( soit Namu Amida Bu), un souffle est pris et le "Namu Amida Butsu" complet est récité.Le final (dixième) Nembutsu est chanté avec le "tsu" presque silencieux à nouveau, comme si on avait avalé le mot.

2) Nembutsu Ichie:
Le Nembutsu devrait être récité le plus souvent possible sans limiter son nombre.

3) Sanshorai:
"Naam Ami Daa" est récité trois fois très lentement et fini avec un arc profond. Avant de réciter le nembutsu, il faut faire ce qui suit:
"Gassho", un acte très important dans le bouddhisme. Il est accompli en plaçant doucement les mains en paume devant sa poitrine, sans espace entre les doigts. Gassho peut se faire debout ou assis.

Honen Shonin a enseigné aux gens qu'il suffisait de réciter le Nembutsu. Il croyait fermement que le vrai bouddhisme devait pouvoir être pratiqué facilement n'importe où et à tout moment.

Pour le reste, sensations et autres je vais retourner à ma discrétion habituelle sur le sujet. Si je me suis un peu ouvert , ce n'est pas pour me glorifier ou faire mon intéressant,mais plutôt pour informer sur le pourquoi du comment j'en suis revenu à la pratique du Nembutsu. Comme je l'ai dis plus haut, je ne suis qu'un être ordinaire, je ne fais ici que présenter humblement une tradition trop méconnue en France et si certains suite à mes propos se mettent à la pratique du Nembutsu de manière complète ou même partielle j'en serais très heureux.

"'Honoré du monde! Avec le coeur unique,
je prends refuge en Toi, le Réalisé
dont la lumière sans obstacles pénètres les dix quartiers,
Et je souhaite aller naître au pays du bonheur paisible"

Poème de Vasubandhu
Compagnon

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Compagnon » jeu. 1 juin 2017 10:14

Merci pour ce partage jap_8
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » jeu. 1 juin 2017 11:58

jap_8
Florent

Re: L’école de la Terre Pure ( Jodo-Shu )

Message non lu par Florent » ven. 9 juin 2017 10:12

Les noms du Bouddha Amida

Comme beaucoup d'entre le savent, le Bouddha Amida porte plusieurs noms dont les deux plus connus sont Amitabha ( Lumière Infinie ) et Amitayus ( Vie Infinie ) Dont la contraction en Japonais a donné Amida ( Vie et Lumière Infinie ) résumant ainsi les deux aspects les plus connus et important de ce Bouddha.
Cependant ils existent d'autres noms de ce Bouddha moins connu et qui sont utilisé dans certains offices Du Bouddha amida.

Outre Muryoko Butsu ( Bouddha de la Lumière Infinie ) et Muryoju Butsu ( Bouddha de la Vie infinie ) nous avons:

Muhenko Butsu= Bouddha de la lumière sans limite

Mugeko Butsu= Bouddha de la lumière sans obstacle

Mutaiko Butsu= Bouddha de la lumière sans pareille

Enno Butsu= Bouddha de la lumière du roi des feux

Shojoko Butsu= Bouddha de la lumière de pureté

Kangiko Butsu= Bouddha de la lumière de joie

Chieko Butsu= Bouddha de la lumière de sagesse

Fudanko Butsu= Bouddha de la lumière indestructible

Nanshiko Butsu= Bouddha de la lumière inconcevable

Mushoko Butsu=Bouddha de la lumière ineffable

Chonichiga Butsu= Bouddha de la lumière dépassant le soleil et la lune
Répondre

Revenir à « Dévotion & puja »