Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 714
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Message non lu par yves » dim. 17 juil. 2016 09:35

ba11 ça m'a touché et j'ai senti une "montée" de metta en lisant jap_8
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Message non lu par ted » dim. 17 juil. 2016 10:11

yves a écrit : ba11 ça m'a touché et j'ai senti une "montée" de metta en lisant jap_8
C'est vrai Yves. L'article de bouddha.ch me semble très pertinent : http://www.bouddha.ch/conversion.htm

Je crois cependant, qu'au delà d'une réalisation personnelle authentique, fruit d'une pratique sincère et non consumériste, il faut savoir adhérer à une école ou un courant existant du bouddhisme afin de préserver la transmission aux générations futures.

Sous peine de voir cet enseignement ancestral se dissoudre en un nuage d'électrons libres.

Donc, les courants dits "hors école" me semblent périlleux. Le bouddhisme se transmettant depuis l'origine au sein de lignées reconnues. Ce qui garantit son authenticité et sa préservation.

Quelle garantie avons nous en écoutant le discours, aussi sage soit-il, d'une personne persuadée d'avoir la pensée, la parole et l'action juste ?

Les courants "hors école" devraient se constituer en école à part entière et transmettre l'enseignement de façon traditionnelle. Et leur patriarche doit être rattaché au Bouddha Shakyamuni par une lignée, même mineure.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Shôgen
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 28
Inscription : dim. 10 juil. 2016 14:39

Re: Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Message non lu par Shôgen » dim. 17 juil. 2016 11:46

Cher Tous,

Cet article vient du site du très Vénérable Shinjin Robert Brandt-Dièny, mon enseignant. wiseman
Il est, comme à son habitude clair et concis.
Connaissant bien le personnage, je peux affirmer que vous trouverez ici le fruit d'une (très) longue pratique, celle d'un homme dont je continue à penser qu'il "respire" le dharma.

Ted, pourquoi une école à tout prix ?

L'Anagarika Sîlananda Georges Bex a reçu puis donné sa transmission à Shinjin Brandt-Dièny, qui me l'a donnée lui même, dans " le secret de sa chambre". ba12
Nous ne revendiquons pas d'école au sens rituel comme culturel du terme.(cf présentation de Shôgen sur ce sîte même.) Nous ne nous réclamons que du Bouddhisme du Bouddha, dans son application par l'esprit Ordinaire Occidental dont nous disposons. ba11

Cependant, l'exigence en matière des enseignements comme de la pratique est TOTALE, INTRANSIGEANTE et sans aucune COMPROMISSION.
Je suis les enseignement du véné depuis presque 20 ans maintenant et je pense avoir compris, que le besoin d'appartenance à une organisation, une école, répond en fait à notre crucial besoin de sécurité, celui-là même évoqué par Krishnamurti.

Electrons libres ? mais tant mieux. yahoo-1ea1
Le Bouddha a placé lui même la Liberté au delà du Bonheur lui même, cet état de l'inconditionné, du Nirvana.

Quelle garantie aurez-vous en l'écoutant ?

hé bien mettez en application et ...vous verrez...dans l'esprit total du Kalama Sutra naturellement.

Vous voyez cette fleur ?
Appelez-la comme vous voudrez...
Qu'est-ce que cela change à son odeur ? zenocarré

Shôgen. flower_mid
"L'esprit ordinaire est la Voie. C'est la raison pour laquelle tout nous est donné, dans le vivant et dans l'instant."
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Message non lu par ted » dim. 17 juil. 2016 12:45

Shôgen a écrit : Nous ne revendiquons pas d'école au sens rituel comme culturel du terme.(cf présentation de Shôgen sur ce sîte même.) Nous ne nous réclamons que du Bouddhisme du Bouddha, dans son application par l'esprit Ordinaire Occidental dont nous disposons. ba11
Ce que je ne comprends pas très bien, c'est cette expression "le bouddhisme du Bouddha".
On pourrait penser que vous vous référez au bouddhisme ancien, à la lettre, sauf qu'il est admis que le Bouddha a tourné trois fois la roue du Dharma. Donc, que tous les bouddhismes sont "le bouddhisme du Bouddha". Sinon, se serait avancer que tous les bouddhismes ne découlent pas du Bouddha ? :roll:

Par ailleurs, vous vous présentez malgré tout comme proches de (je cite)
"l'école Tchao Tchéou / Zhao-Zhou / Jôshu (778‑897) dans le sens où Nanquan /Nansen, maître ch'an de l'école du Sud définit: " l'Esprit ou conscience ordinaire est la Voie " Heijôshin kore do - " La Voie est au-delà des catégories du savoir et de l'ignorance. Le savoir est aveuglement, l'ignorance est manque de discernement "(Vénérable Shinjin.)
donc, une lignée Chan, Mahayaniste. Votre courant est donc plus proche du Zen que du bouddhisme ancien ou du Vajrayana. Est-ce que je me trompe ?

Vous avez des tabliers zen etc...
Alors pourquoi ne pas afficher clairement votre appartenance a une école Zen ? :) Ne serait-ce que dans un souci de pérennité ?

Sans statut officiel, toutes les structures privées (dojos, salles de méditation, lieux de cultes, forums, etc.. ) disparaissent lors du décès ou des problèmes financiers du propriétaire.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Shôgen
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 28
Inscription : dim. 10 juil. 2016 14:39

Re: Le bouddhisme : une religion ? Ou pas...

Message non lu par Shôgen » dim. 17 juil. 2016 15:00

Extrait du site du vénérable Shinjin : " Pour conclure sur les différents véhicules, on pourrait dire qu'actuellement se fait jour une tendance s'apparentant à un véhicule qui réunirait les trois précités dans l'Essentialité de l'Enseignement du Bouddha (sans recommandation aucune à n'importe quelle école, car l'évidence de cet enseignement fondamental est aussi vraie pour un tibétain, que pour un sri-lankais, un thaïlandais, un japonais, un français, un suisse, un belge, un québécois ...) à savoir:

- le Bouddhayâna, analogue à l'Ekayâna, Voie unique importée par Bodhidharma, le 28ème successeur du Bouddha, en Chine. Celui-ci se fonderait sur la connaissance et la mise en pratique, avec la compassion altruiste active dans la vie quotidienne, des trois Confiances, des quatre Propositions Essentielles et des quatre Voeux bouddhiques, des cinq Préceptes, des six Etapes de la pratique, des sept Facteurs d'Eveil, de l'Octuple Noble Sentier, des dix Perfections, des onze Vertus..., bases communes aux trois véhicules précités. Le soûtra le plus lu et récité du Mahâyâna et du Bouddhayâna est le Mahâ Prajñâ-pâramitâ-Hridaya soûtra ou soutrâ de l'Essence de la Sagesse Suprême
."

"L'esprit du Bouddhisme s'exprime différemment selon les diverses aspirations des traditions Théravâda, Mahâyâna, Vajrayâna dont il est issu et des pays où elles sont pratiquées. Pourtant, l'Enseignement bouddhiste fondamental: la Voie du Bouddha ou Bouddhayâna, de quelque école qu'elle soit, est immanquablement rattachée aux Quatre Nobles Propositions Essentielles, principes même de la Loi de Causalité, à savoir:

1 - Existence omniprésente de l'insatisfaction ou souffrance (terme plus compatible avec Dukkha) - tout est souffrance dans ce monde,

2 - Origine ou causes de l'insatisfaction due au désir/attachement - l'origine de cette souffrance est notre ignorance de son origine et de ses causes, à savoir le désir et l'attachement,

3 - Cessation de l'insatisfaction en se libérant des désirs/attachements - pour se délivrer de cette souffrance engendrée par le désir, un seul remède: combattre cette ignorance en accédant à la connaissance des mécanismes de celui-ci pour l'abandonner,

4 - Sentier menant à la cessation de l'insatisfaction par l'accomplissement des huit étapes débouchant sur la Libération totale ou Sagesse Ultime; c'est le Noble Octuple Sentier ou la Voie du Bouddha. - le chemin pour accéder à la Délivrance de la Souffrance ou Nirvâna est l'application correcte des diverses étapes spirituelles.
( Le terme utilisé d'insatisfaction dénote plus le caractère de déséquilibre que celui de souffrance, qui est plus une altération, une meurtrissure)."

"Proche de" signifie plutôt similitude, non pas rattachement.
Pour la photo et les tenues...il y en a d'autres ! Il ne faut pas s'arrêter à la forme. ;-)

Shôgen. flower_mid
"L'esprit ordinaire est la Voie. C'est la raison pour laquelle tout nous est donné, dans le vivant et dans l'instant."
Répondre

Revenir à « Dévotion & puja »