Pratique de Puja

Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13152
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Pratique de Puja

Message non lu par ted » dim. 26 janv. 2014 11:30

Pratique de Puja


Image

http://is.gd/FLwFAG

Il est dit qu'à l'époque, "nombre de pratiquants confondaient la Puja avec la possibilité de boire de l'alcool et manger de la viande à volonté."

Les choses ont-elles vraiment changé depuis ?
:roll: :oops:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Pratique de Puja

Message non lu par Katly » mar. 28 janv. 2014 00:05

C'est une pratique que je n'aurai jamais pu adopter avec celle du Kapala, un rituel, même édulcoré pour occidentaux.
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Jean
Roue du Dhamma
Roue du Dhamma
Messages : 2614
Inscription : sam. 27 oct. 2007 16:08
Localisation : Perpignan

Re: Pratique de Puja

Message non lu par Jean » mar. 28 janv. 2014 18:27

Comme toujours il y a les bons pratiquants et les mauvais pratiquants.

Ce que j'ai vu à part les bons pratiquants c'étaient des personnes qui s'ennuyaient ferme au bout d'une heure. Généralement c'étaient des personnes qui ne pouvaient suivre car ils ne comprenaient pas le Tibétain et tout est en Tibétain et ils étaient là parce que "Quand faut y aller, faut y aller"

A Samye Ling, il y avait des tas de bergeries aménagées en habitation tout autour du centre et les gens les louaient. Il y avait beaucoup d'artistes, peintres, musiciens.

Quand c'était l’anniversaire de l'un d'eux, tout le monde venait et c'était la fiesta. mais cela n'avait rien à voir avec une puja et ça ne prétendait pas être une puja. Dans le centre c'était le bon et vertueux Dr Jekkyl et à l'extérieur c'était Mister Hyde!

Dans un autre centre, le samedi soir, on rencontrait pas mal de Bouddhistes dans les restaurants ou les pubs du coin. mais là non plus, il n'y avait pas de moines.

Juste en dessous de Dhagpo, il y avait, (il y a?), une auberge hôtel, restaurant, café surnommée par certains "La succursale". Aprés un bon enseignement sur les 10 actions positives et les 10 actions négatives, rien ne vaut une bière bien fraîche!

Mais c'est OK, personne ne se considérait comme un yogi parfait et exemplaire. Certainement avec le temps et la pratique, les uns et les autres ont changé.

Louanges à la patience des lamas!

Mais c'était le bon temps! C'était du Bouddhisme funky! On était jeunes! crysmiley youpi_333

Je crois que les gens qui venaient aux Ganas pujas, juste pour la viande ou l'alcool, cela se passait surtout au Tibet ou la nourriture ordinaire dans les monastères était trés frugale en plus on sait qu'au Tibet l'alcool et la viande étaient très appréciés. 'TWR était un gros mangeur de viande, il a fait des efforts pour devenir végétarien et on sait qu'il y a partout des gens qui se servent des enseignements en les distordants pour justifier les n'importe quoi de leur comportement, sexe, alcool, etc.

Par contre, je n'ai toujours pas compris l'utilisation suicidaire de l'alcool par Trungpa. Il était lucide, il savait qu'à chaque verre (bouteille) qu'il buvait, il se tuait. Mon hypothèse c'est qu'il a été forcé par les circonstances à être moine, à faire des retraites, à devenir enseignant. Peut-être son "devoir" était de devenir enseignant, peut-être son vrai karma était de devenir nomade, businessman, artiste. Peut-être pour son malheur, il était aussi un grand enseignant.

J'avais rencontré le neveux de Pawo Rinpoché. 35, 40 ans, carré, bien dans sa peau, style business man chinois, costume/cravate, très cool et très intelligent. Il m'avait demandé "Depuis quand êtes-vous Bouddhiste?" je lui avais répondu très fier en gonflant le torse : depuis 7 ans, et lui de me répondre "Moi je ne suis pas Bouddhiste". Étonnement de ma part... Et il rajoute, "Oui, en tant que neveux de Pawo Rinpoché, j'aurai pu être considéré comme un toulkou et faire carrière mais j'ai refusé, ça ne me plaisait pas".

Ca m'a étonné, ça m'a mis dans la confusion, mais ça m'a fait réfléchir. Peut-être Trungpa n'a pas eu la possibilité de refuser.
Retraité, entre 2 parties de pétanque, quand j'écris sur Nangpa, je suis assis à la terrasse du Café du Commerce, en short, en tongs et je me permets de discutailler Dharma, sans en avoir l'autorisation, ni les capacités.
help

Re: Pratique de Puja

Message non lu par help » mer. 29 janv. 2014 11:43

:shock: 6 ou 8 heures de Puja (et c'est la version courte dit le texte) ; moi je serais complètement épuisé avant...
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13152
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Pratique de Puja

Message non lu par ted » jeu. 30 janv. 2014 11:28

help a écrit ::shock: 6 ou 8 heures de Puja (et c'est la version courte dit le texte) ; moi je serais complètement épuisé avant...
C'est pas aussi fatigant qu'une circumambulation quand même...
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Répondre

Revenir à « Dévotion & puja »