L'invocation

Aldous
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3541
Inscription : mar. 29 sept. 2009 10:21

L'invocation

Message non lu par Aldous » ven. 14 déc. 2012 12:12

Bonjour,

Pourquoi l'invocation n'est pratiquée, à ce qu'il me semble, que dans le bouddhisme de la Terre Pure?
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: L'invocation

Message non lu par Dharmadhatu » sam. 15 déc. 2012 09:59

Aldous a écrit :Bonjour,

Pourquoi l'invocation n'est pratiquée, à ce qu'il me semble, que dans le bouddhisme de la Terre Pure?
jap_8 Salut Aldous,

Qu'entends-tu par invocation ?

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » sam. 15 déc. 2012 13:39

Celle au Bouddha Amida, tu veux dire ?
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Aldous
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3541
Inscription : mar. 29 sept. 2009 10:21

Re: L'invocation

Message non lu par Aldous » sam. 15 déc. 2012 14:48

Sourire a écrit :Celle au Bouddha Amida, tu veux dire ?
Oui c'est cela Sourire.

amicalement
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: L'invocation

Message non lu par Dharmadhatu » sam. 15 déc. 2012 15:03

:D Si c'est la même chose qu'avec Amitabha, alors dans le Vajrayana, il y en a des tas.

Les Bouddhas étant omniscients, ils n'ont pas besoin d'être invoqués car leur activité éveillée s'adresse spontanément aux êtres. L'invocation est importante pour le pratiquant lui-même en tant que moyen habile pour le rendre réceptif aux bénédictions des Vainqueurs.

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
Jean
Roue du Dhamma
Roue du Dhamma
Messages : 2614
Inscription : sam. 27 oct. 2007 16:08
Localisation : Perpignan

Re: L'invocation

Message non lu par Jean » sam. 15 déc. 2012 17:51

Corps, Parole, Esprit

Pour purifier la Parole, il y a dans le Vajrayana :

la lecture des textes du Dharma, les prières, les invocations, les souhaits, les 4 Infinis, les mantras, les syllabes germes, le HA ou le HUNG (suivant la tradition) et le Silence.

D'une certaine manière on pourrait dire que celui qui pratique le silence pratique la lecture des textes, les prières, etc. Mais on peut varier sa pratique.
Retraité, entre 2 parties de pétanque, quand j'écris sur Nangpa, je suis assis à la terrasse du Café du Commerce, en short, en tongs et je me permets de discutailler Dharma, sans en avoir l'autorisation, ni les capacités.
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » sam. 15 déc. 2012 18:07

Quand je vais au dojo et que j'ai du mal à rester concentrée et à garder ma posture, ma respiration, etc. (douleur dans les genoux, froid au dos,etc.) j'aligne quelques respirations sur la pensée "bouddha" ou "kwannon", en brisant le mot en deux syllabes biens distinctes. Avec "Kwaaa-Noooon" j'y arrive mieux qu'avec ""Booouuuu-Daaaa" (pauvre Bouddha... J'lui en veux !). Une fois la concentration revenue, je pas besoin de continuer, bien sûr.
Me suis souvent demandé si c'était une technique très "zeniquement normale"...

Au début, c'était une "technique" de lutte contre cette sorte de trouille du kyesaku (qui me fait avoir mal rien qu'au bruit).
C'est con comme pas possible, j'en suis bien consciente... A quoi ça rime d'avoir besoin d'un support pour "forcer" la respiration à devenir plus profonde ? N'empêche... Avec moi, au moins, ça marche... Ou alors, c'est un dérivatif.
Dernière modification par Sourire le sam. 15 déc. 2012 18:22, modifié 2 fois.
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: L'invocation

Message non lu par Flocon » sam. 15 déc. 2012 18:16

Dans l'école que je fréquente, une école Chan originaire de la Chine du Sud, on emploie les syllabes du nom d'Amida, en les détachant, comme support de méditation pour entrer en samadhi. Il doit exister des écoles japonaises où l'on emploie les syllabes du nom Kannon, en tout cas c'est le même procédé. Et dans le Theravada, le terme Buddho est utilisé de la même manière, dans la pratique de samatha bhavana (développement du calme mental).
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » sam. 15 déc. 2012 18:26

L'Ecole de la Terre Pure est connue justement pour l'emploi du mot "Amida" de cette façon

mais dans le zen, on est plutôt supposé ne pas se concentrer sur quoi que ce soit pendant zazen
en même temps, je n'y reste pas concentrée dessus pendant toute la séance... quoique ça serait peut-être marrant de tenter l'expérience ?
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: L'invocation

Message non lu par Flocon » sam. 15 déc. 2012 19:00

Pas d'accord (pardon) : cela dépend des écoles.

Dans le Zen Rinzaï, on se concentre sur la respiration accompagnée d'un décompte de dix en dix (le sussokan). Dans le Chan que je connais, on se concentre soit sur la respiration associée à un décompte (donc comme dans le Rinzaï), soit sur la respiration associée au nom d'Amida. Le Zen vietnamien enseigné par Thich Naht Hanh comprend aussi la concentration sur le souffle lié à un son.

Le Chan/Zen est moins unifié qu'on pourrait le croire en matière de techniques. :)
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » sam. 15 déc. 2012 19:40

Le zen soto donne beaucoup d'importance à la posture et à la respiration


j'aimerais bien l'avis de Yudo sur la question...
Encore une de ces choses dont je trouve jamais le temps de lui écrire quand ça me tracasse et qui ne me tracassent plus quand j'ai le temps. Pis d'ailleurs en fait, ça me tracasse déjà plus vraiment. C'est efficace contre les douleurs de "trouille-du-kyesaku" et même un peu contre celles de la sciatique (mais là je finis quand même par défaire la posture).
Quand à pourquoi le mot "Kwannon" marche mieux... Peut-être parce que le phonème "K" est très contracté, et vide plus d'air que le phonème "D" ?
(y'a inversion du rythme respiratoire entre les deux mots...). Mais c'est un peu... Abstrait... Vu que je le fais de toutes façons à la muette.
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: L'invocation

Message non lu par Flocon » sam. 15 déc. 2012 20:43

Pour revenir peut-être au sujet, qui n'est pas le support de méditation mais l'invocation :oops: : il existe des textes qu'on peut qualifier d' invocations, dans le Chan et le Zen, ce sont les dharani. C'est un emprunt au tantrisme chinois et la plus connue est la Dharani de la Grande Compassion. Da Bei Zhou, 大悲咒 en chinois : c'est une invocation à Avalokitesvara/Guan Yin.

Une bonne présentation sur ce lien, avec traduction des diverses formes liturgiques.
Dernière modification par Flocon le dim. 16 déc. 2012 04:38, modifié 1 fois.
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » sam. 15 déc. 2012 21:13

Justement = qu'est-ce qu'une invocation, au juste ?
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Avatar de l’utilisateur
Flocon
Naga
Naga
Messages : 4238
Inscription : mer. 19 mai 2010 06:59

Re: L'invocation

Message non lu par Flocon » dim. 16 déc. 2012 04:30

C'est une prière destinée à entraîner l'action d'une déité : dans la dharani que j'ai indiquée, le passage : "O grand être d'éveil, garde en mémoire, garde en mémoire le coeur! Fais, fais l'acte! Garde, garde, le victorieux, le grand victorieux! (...) Agis, agis, pur et détaché des souillures, le corps pur, viens, viens..." etc. est invocatoire.
Quand on sonde les choses, les connaissances s'approfondissent.
Les connaissances s'approfondissant, les désirs se purifient.
Les désirs une fois purifiés, le cœur se rectifie.
Le cœur étant rectifié, on peut réformer sa personne.

Kong Tseu
Avatar de l’utilisateur
Sourire
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2451
Inscription : mer. 29 sept. 2010 10:33

Re: L'invocation

Message non lu par Sourire » dim. 16 déc. 2012 08:52

Et qu'est-ce au juste qu'une déité ?
- "As-tu mangé ton riz ?
- oui
- alors va laver ton bol."
Répondre

Revenir à « Dévotion & puja »