Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Avatar de l’utilisateur
eschabe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 45
Inscription : lun. 14 nov. 2016 18:45
Localisation : Petite ville à 50 km de Toulouse.

Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par eschabe » jeu. 5 janv. 2017 20:39

Bonsoir :)


Je me suis procuré le livre « Méditer au quotidien » de H. Gunaratana qui est consacré à la méditation vipassana bhavana.
Ce soir j'ai commencé ma première séance : ça n'a pas été du tout une méditation profonde... ::mr yellow::

Je me suis retrouvé comme l’éléphant sauvage, cité par le Bouddha, attaché à un pieu par une corde après avoir été capturé. Je n'ai pas pu tenir plus d'une minute sans que quelque chose me distraie.
Ceci dit je me suis obligé à maintenir cette séance pendant 20 minutes et je me suis attaché, après chaque distraction, à revenir à ma respiration.
Et après cette séance je me suis senti plus détendu dans ma tête. Il est possible que je progresse, tentative après tentative, mais à quelle vitesse ???
Dans l'édition du livre en ma possession : le titre est suivi par « Une pratique simple du bouddhisme » !!!
L'auteur aurait mieux d'éviter cette suite dans son titre. :lol:

Alors j'hésite. tirru, dans son immense bonté, a pris la peine de m'indiquer, en MP, des liens vers d'autres types de méditation, plus accessibles aux grands débutants :
samatha et Metta.

Que pensez-vous de ces deux approches différentes (Vipassana directement ou d'abord Samatha ou Metta) ?
Merci d'avance à ceux qui savent et bonne soirée à toutes et à tous. love_3
Dernière modification par eschabe le sam. 21 janv. 2017 10:14, modifié 2 fois.
François (alias eschabe)
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. » (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
eschabe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 45
Inscription : lun. 14 nov. 2016 18:45
Localisation : Petite ville à 50 km de Toulouse.

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par eschabe » ven. 6 janv. 2017 07:51

RE :

J'ai essayé les deux méthodes, la meilleure pour moi est la méditation vipassana bhavana.
Mon souci est résolu.
Bonne journée. love_3
François (alias eschabe)
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. » (Socrate)
Circé
Oiseau
Oiseau
Messages : 553
Inscription : lun. 21 nov. 2016 18:54

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par Circé » ven. 6 janv. 2017 13:52

Eschabe, en méditation il ne faut pas forcer. Tu n'as aucun but à atteindre.Pas question de " tenir" ou de s'"obliger" comme tu dis, tu prépare pas un concours.On ne peut pas rater une méditation.
Ton esprit s'évade( le singe qui saute de branche en branche), tu le constates et tu reviens gentiment à ta respiration.Cool.........
Typiquement occidentale cette manie de vouloir réussir, atteindre un but, se fixer des objectifs et se prendre la tête parce qu'on n'y arrive pas.

Et je crois aussi qu'un débutant ferait mieux de commencer par des méditations guidées plutôt que d'essayer seul.
Avatar de l’utilisateur
eschabe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 45
Inscription : lun. 14 nov. 2016 18:45
Localisation : Petite ville à 50 km de Toulouse.

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par eschabe » ven. 6 janv. 2017 19:11

@tirru : Encore une fois je te remercie beaucoup d'avoir pris de ton temps pour m'avoir adressé par MP tes liens vers d'autres types de méditation que vipassana.
Je les ai essayés plusieurs fois et je constate aujourd'hui que Vipassana me convient le mieux. Sans doute parce-que je m'étais « exercé » au fur et à mesure de la lecture et des relectures du livre « Méditer au quotidien » de H. Gunaratana.
Je me sens mieux maintenant dans ce type de méditation que dans les autres. Je sens aussi que je peux progresser petit à petit et ça me porte, ça m'encourage à persévérer.
Ceci dit, ce n'est qu'un test de deux jours, j'ai encore la possibilité de changer d'avis.
@circé : Ma tentative d'hier a été pénible sans doute à cause de la durée que je m'étais imposée : 20 mn, alors que Gunaratana conseille 10 mn pour débuter. Je posterai ici si je rencontre des soucis pour me faire guider.

Bonne soirée à toutes et à tous. love_3
François (alias eschabe)
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. » (Socrate)
Circé
Oiseau
Oiseau
Messages : 553
Inscription : lun. 21 nov. 2016 18:54

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par Circé » ven. 6 janv. 2017 19:38

Un Bouddhiste français, Fabrice Midal, fait des CD de méditation guidée.
Ce n'est pas mal du tout, clair, simple; il explique la posture, la respiration, etc .des petites séances de 8 à 10 minutes.
Avatar de l’utilisateur
eschabe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 45
Inscription : lun. 14 nov. 2016 18:45
Localisation : Petite ville à 50 km de Toulouse.

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par eschabe » ven. 6 janv. 2017 20:20

J'ai trouvé le ou les CDs par gogole.
Merci pour le tuyau.
Je verrai ça si Vipassana ne me convient finalement pas.
François (alias eschabe)
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. » (Socrate)
Circé
Oiseau
Oiseau
Messages : 553
Inscription : lun. 21 nov. 2016 18:54

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par Circé » sam. 7 janv. 2017 12:11

Je les ai achetés sur Amazone.
Avatar de l’utilisateur
eschabe
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 45
Inscription : lun. 14 nov. 2016 18:45
Localisation : Petite ville à 50 km de Toulouse.

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ? [Résolu]

Message non lu par eschabe » sam. 21 janv. 2017 09:48

J'ai trouve ici Circé : https://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&keywor ... 3i5yxecd_b .
Il y en a beaucoup. Lequel dois-je choisir ?
Merci d'avance. love_3
François (alias eschabe)
« Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. » (Socrate)
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Feuille de la Bodhi
Feuille de la Bodhi
Messages : 111
Inscription : ven. 11 août 2017 23:09

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par ShraWaKa » ven. 22 sept. 2017 23:14

Ci dessous un résumé d'un enseignement Vipassana - Samatha donné par Akincano Marc Weber lors d'une retraite.

(EDIT: il s'agit de cet enseignement en particulier Akincano-20080326-Kersaliou-2 - Vipassana-Samatha)

Dans les enseignements du Bouddha le terme Vipassana ne se trouve jamais très loin de celui de Samatha.

Dans le sens utilisé par le Bouddha Vipassana est le fruit d'une pratique (Satipatthāna) et non pas une technique de méditation en soi.

Le mot Sankrit ' Vipassana ' signifie 'voir profondément'.

Le mot Sankrit ' Samatha ' signifie 'unification' ou 'calme', c'est une capacité de 'résonance' de l'esprit.

Samatha et Vipassana sont étroitement liés comme les deux faces d'un même objet.

Ajahn Chah disait “ voyez lorsqu'on soulève une branche les deux extrémités s'élèvent ensembles>>

Le maître disait également que pratiquer Samatha c'est comme construire une bougie.

On enroule patiemment la cire autour d'une mèche de coton, c'est solide, palpable, mais en soi n'a pas la capacité de nous éclairer.

Vipassana c'est comme craquer des allumettes dans le noir, ça éclaire brièvement mais on replonge vite dans l'obscurité.

Ce qui a du sens c'est de mettre les deux ensemble afin de prolonger l'expérience.

Une autre analogie du temps du Bouddha consistait à comparer Vipassana & Samatha à deux bœufs attelés à une charrue.

On peut mettre le bœuf blanc devant et le noir derrière, ou l'inverse.
On peut mettre le bœuf blanc à droite et le noir à gauche, ou l'inverse.

Certains développeront Samatha comme précurseur de Vipassana, d'autres l'inverse, d'autres encore simultanément...

L'important au final c'est que deux bœufs tirent plus qu’un seul.
flower_mid
Dernière modification par ShraWaKa le dim. 14 janv. 2018 11:47, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par ted » ven. 12 janv. 2018 00:16

Le préalable à Sati, l'attention, reste vraiment Samatha le calme mental stable, qui ne peut être obtenu de façon durable qu'en développant une Vue philosophique précise de notre place dans l'univers, de l'impermanence des phénomènes anicca, de leur impersonnalité anatta et de leur caractère insatisfaisant dukkha.

Cette Vue des trois caractéristiques est hélas souvent révélée par des événements douloureux (décès, maladie, chagrin d'amour, faillite...).

- Comprendre que rien ne nous appartient...
- Comprendre que tout est voué à disparaître tôt ou tard, nos amis comme nos ennemis...
- Comprendre que la satisfaction précipitée consistant à prendre du plaisir avant que tout ne s'arrête, ne sera pas satisfaisante vers la fin. Car vers la fin de nos vies, les souffrances augmentent généralement plus vite que les plaisirs.

Il vaut mieux accepter les plaisirs et les souffrances commes ils viennent. L'esprit calme et avec un léger détachement (facile à dire :) )

A ce moment apparaît alors une joie sans objet. Un léger sourire... A ne pas faire dans le métro... ça risque d'énerver les gens... :-(
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3901
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par tirru... » ven. 12 janv. 2018 00:24

Bonsoir Ted, Lorsque tu es attentif et que se présente aux portes des sens la colère puis que cette colère passe du stade "ma colère" au stade "une colère" grâce à Sati et qu'ainsi graduellement tout s'apaise. Cela laisse place à quoi selon toi ?
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par ted » ven. 12 janv. 2018 00:35

Anatta je dirais... :oops:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3901
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par tirru... » ven. 12 janv. 2018 11:26

ted a écrit :
ven. 12 janv. 2018 00:35
Anatta je dirais... :oops:
Ou peut être le calme mental ?
ted a écrit :
ven. 12 janv. 2018 00:16
Le préalable à Sati, l'attention, reste vraiment Samatha le calme mental stable, qui ne peut être obtenu de façon durable qu'en développant une Vue philosophique précise de notre place dans l'univers, de l'impermanence des phénomènes anicca, de leur impersonnalité anatta et de leur caractère insatisfaisant dukkha.
Samatha, le calme mental s'obtient grâce à la concentration. Il est préférable de le développer pour pratiquer Vipassana, ce chemin est celui de ceux qui pratiquent Samatha Yanika mais il y a une autre voie dite "sèche" ou Vipassana Yanika pour les pratiquants qui ne passent pas par Samatha.
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par ted » ven. 12 janv. 2018 12:41

tirru... a écrit :
ven. 12 janv. 2018 11:26
ted a écrit :
ven. 12 janv. 2018 00:35
Anatta je dirais... :oops:
Ou peut être le calme mental ?
C'est la réponse "mentale " qui vient à l'esprit.

Mais quand tu m'a posé la question, je suis allé méditer quelques minutes, J'ai généré de la colère, puis je l'ai observée pour être sur de ne pas te répondre de bêtises.

Alors oui, bien sur, il y a samatha en arrière-plan, mais samatha, je vais le chercher pour pouvoir appliquer Sati. Je ne sais pas faire autrement. :oops: Donc, quand je vois samatha au moment de l'auto-libération de la colère, c'est pas une nouvelle apparition pour moi. En revanche, je ressens nettement l'impersonnalité qui me fait voir la colère comme un phénomène étranger que j'observe.

Je ne comprends pas comment vipassana (vipassana yanika ??) peut s'élever sans samatha ? :oops:

Quoique...

Ya une forme de samatha qui n'est pas "construite", c'est à dire provoqué par une concentration. Cette forme de Samatha, c'est comme un grand silence intérieur, qui est toujours là et qui attend simplement qu'on lui prête attention pour s'élargir.

Quand on se connecte à ce samatha là (que j'appelle samatha, mais qui a peut être un autre nom savant, :D) le calme est presqu'instantané, tout en cohabitant avec l'agitation. C'est de ça que je parle dans ma signature (le véritable silence etc...)

Avec un peu d'habitude, on peut se connecter instantanément à ce calme intérieur. En quelques secondes. Et observer alors toute l'agitation de l'esprit, le vipassaner etc...

Et effectivement, l'esprit finit par se calmer et le samatha "classique" apparaît. Qui est une sorte de samatha extérieur, produit, si tu vois ce que je veux dire... Contrairement à ce calme intérieur, ce samatha intérieur qui, lui, est toujours disponible.

Bon, si c'est pas clair, ça ne m'étonne pas ! :D :lol:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
ShraWaKa
Feuille de la Bodhi
Feuille de la Bodhi
Messages : 111
Inscription : ven. 11 août 2017 23:09

Re: Grand débutant : méditation vipassana bhavana ?

Message non lu par ShraWaKa » ven. 12 janv. 2018 23:25

ted a écrit :
ven. 12 janv. 2018 00:16
Le préalable à Sati, l'attention, reste vraiment Samatha le calme mental stable, qui ne peut être obtenu de façon durable qu'en développant une Vue philosophique précise de notre place dans l'univers, de l'impermanence des phénomènes anicca, de leur impersonnalité anatta et de leur caractère insatisfaisant dukkha.
A mon sens, je pense qu'il serait plus juste de dire:
Le préalable à Vipassana, la vision pénétrante, reste vraiment Samatha le calme mental stable...

Une tentative de clarification en forme de synthèse largement plagiée sur les enseignements audio du Vénérable Akincano que je vous recommande vivement.

Lorsqu'on évoque Sati, on parle de cette qualité utilisée dans les pratiques d'Anapanasati et Satipatthana.
En Français, on s'appuie souvent sur les termes, pleine conscience, vigilance, présence d'esprit, attention, sens de référence qui sont tous exactes mais réductionnistes…
(...)
Sati, est le continuum éthiquement neutre dans lequel se déploient tous les événements de nos sens.
C'est au travers de Sati que nous sommes conscient que quelque choses se passe.
En l'absence de Sati notre esprit ne peut pas fonctionner.

La fonction fondamentale de Sati est d'apporter et rassembler les contacts qui apparaissent dans notre sphère sensorielle et de les placer devant notre 'œil intérieur'.
Sati possède également la faculté de pouvoir accompagner le mouvement d'un contact grâce à un phénomène de persistance ou résonance qui s'adapte à l'objet observé.
C'est au travers de ce mimétisme que Sati peut se développer et s'affiner en observant des objets de plus en plus subtiles.

Par ailleurs Sati n'est pas exclusive et permet aussi de balayer nos différents sens, elle a une qualité de mobilité et reste ouverte
Attention & conceptualisation ?
A l'image de notre base linguistique Gréco-latine, les Thaïlandais qui ont conservés des mots Pali, utilisent le mot Krap Sati pour qualifier quelqu'un qui a perdu la raison.
Littéralement cela signifie une Sati cassée, quelqu'un qui a cessé de fonctionner mentalement.

Sati est une qualité de base de l'esprit, c'est la vigilance qu'on utilise tous les jours pour conduire une voiture par exemple .

De part ses multiples qualités citées ci-dessus, Sati peut nous mener à différents états de conscience.

Sati peut s’unifier de manière douce et accueillante, rester ouverte dans une certaine mesure sur les perceptions périphériques sans les attraper, c'est le calme mental de Samatha.

Sati peut se focaliser par un effort soutenu sur un objet unique jusqu’à en exclure les autres, c'est la concentration de Samādhi qui conduit aux Jhānā.

Sati peut se déplacer pour suivre un contact sensoriel (définition mouvement de Sati ?)

C'est un mélange subtile de toutes ces qualités qui sont utilisées dans la pratique de Satipatthana afin de conduire à la vision pénétrante vipassana.

Concrètement le méditant installé dans Samatha va observer les objets se présentant à la conscience, mais au lieu de rester seulement accueillante, lorsqu'un objet proéminent apparaîtra, Sati sera 'projetée' à sa rencontre de manière à le noter brievement puis retournera à l'attention au souffle jusqu'au prochain événement notoire.

Je m'avance un peu en disant que dans ce déplacement de Sati vers le contact sensoriel, il y a une infime part de Samadhi projetée comme un ardillon pointu qui viendrait percer le voile de la réalité afin d’accéder à Vipassana.

Edit pour rajouter le fait que 'vipassana bhavana' signifie 'développer la vision pénétrante' c'est ce que l'on fait au travers de la pratique de Satipatthana.
flower_mid
Répondre

Revenir à « B.a.ba du bouddhisme »