Ressentis

Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7553
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Ressentis

Message non lu par axiste » mar. 19 déc. 2017 23:27

Quand vous vous engagez dans une pratique formelle de méditation, il est important de prendre l’habitude d’être attentif à votre ressenti. Toute occasion est bonne pour vous demander : « Qu’est- ce que je ressens vraiment ? » Simplement reconnaître les sensations — de stress, de fatigue, de doutes ou autres — pour ce qu’elles sont. Être dans un état d’attention et de perception claire de ce qui se passe en vous. Dans la pratique il est possible d’adapter votre technique de méditation à votre état émotionnel. Si vous voulez pratiquer selon une certaine méthode sans être conscient de votre état intérieur, vous risquez d’utiliser une technique qui va étouffer vos sentiments au lieu de vous en faire prendre conscience. La première étape avant de commencer à méditer consiste donc à se poser la question : « Comment est-ce que je me sens en ce moment ? » Prenez conscience des sensations corporelles — au niveau de l’abdomen, par exemple — car le corps porte en lui la manifestation des émotions qui nous animent et nous permet de les percevoir plus clairement. Ajahn Chah nous encourageait souvent à développer cittanupassana, cette pratique qui vise à observer les états mentaux. J’ai trouvé très enrichissant, même au tout début, de prendre conscience de ce que je ressentais, de mes humeurs alors que, par tempérament, j’avais plutôt tendance à agir par la volonté, à suivre des idées ou un programme de pratique, quitte à réprimer mes sentiments.
-----
Ajahn Sumedho
Entretien sur le Dhamma
papillon.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7553
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Ressentis

Message non lu par axiste » mar. 13 mars 2018 14:07

Un endroit tranquille ne veut pas dire un endroit où l'on ne fait rien, mais un endroit où l'esprit est clair tout en étant conscient.

Jigmé Rinpoché
phare.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Ressentis

Message non lu par jules » mar. 13 mars 2018 16:52

Salut axiste,
C'est intéressant que tu ais fait remonté ce sujet, et ce n'est peut-être pas par hasard. Je constate que le texte de Ajahn Sumedho prend tout à fait le contrepied de l'analyse à laquelle je me suis adonné dans le sujet sur l'imaginaire pragmatique. Je ne sais pas si c'était volontaire de ta part mais peu importe en fait, c'est en tous les cas le bien venu pour dire que ce qui importe me semble-t-il, c'est de vivre et d'expérimenter le contact que produit sur nous l'énoncé d'informations contradictoires et d'observer le cas échéant la sensation de confusion produite par ce contact ; on comprendra alors que percevoir cette sensation de confusion, c'est déjà en quelque sorte ne plus être dans la confusion.
Comme de plus le disait Cioran ; "il n'y-a pas de sensations fausses".

white lotus

PS Je me suis permis cette intervention, car tout le monde est quoi qu'il en soit amené à faire la rencontre d'informations contradictoires sur le chemin. Mais comme le disait Deshimaru ; "Vous devez embrasser les contradictions." love3
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7553
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Ressentis

Message non lu par axiste » mar. 13 mars 2018 21:35

Coucou Jules,
Je ne trouve pas faux de dire que l'émotion née suite à une idée conceptualisée, puisqu'elle se base sur l'ignorance de qui nous sommes vraiment.
D'un autre côté on ne peut pas nier ou gérer les émotions, juste les voir et comprendre si elles sont liées au désir attachement, à la colère, à l'envie ou jalousie ou à l'orgueil.
Je pense que c'est une méditation à faire très utile, nécessaire...pour ma part, à faire et refaire. :cool:

Il y a aussi les émotions positives.
Bah les émotions positives on les aime quand elles passent et beaucoup moins quand elles partent…elles nous racontent l'impermanence (mais elles font du bien quand elles traversent ! anjalimetta )
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Ressentis

Message non lu par jules » mer. 14 mars 2018 00:26

Butterfly_tenryu
Dernière modification par jules le mer. 14 mars 2018 01:57, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4051
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Ressentis

Message non lu par tirru... » mer. 14 mars 2018 00:47

La première phrase dit :"Quand vous vous engagez dans une pratique formelle de méditation" un préalable au delà duquel l'expérience devient possible. J’ai l’image de cet éléphant du Dhammapada qui tente de se dégager de la fange :
327. Réjouissez-vous dans la non négligence. Gardez bien votre cœur. Dégagez-vous de la mauvaise voie comme l'éléphant enfoncé dans la fange se dégage.
C'est bien un cheminement qui pousse à ouvrir cette porte pour que ces expériences, ces mots aient du sens. Lorsque les choses ont du sens, il y a une certaine cohérence qui accompagne l'expérience. Autrement, tout devient indifférent, comme des reflets qui bougent inlassablement sur une vitrine de magasin, une tranquillité qui n'a pas de sens, un moment ordinaire et vide de toute projection.

Bon je ne vise pas dans le mille, c’est mon ressenti...
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Ressentis

Message non lu par jules » mer. 14 mars 2018 01:51

Tirru...Bon je ne vise pas dans le mille, c’est mon ressenti...
Il y'a cet aphorisme zen ou taoïste je ne sais plus qui dit que le véritable archer ne touche pas le centre de la cible.
Ce qu'il touche, disons juste pour l'occurrence ce sont les petits démons qui nous tournent autour, ces tarbas :shock: :lol: love2
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7553
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Ressentis

Message non lu par axiste » mer. 14 mars 2018 11:13

Autrement, tout devient indifférent, comme des reflets qui bougent inlassablement sur une vitrine de magasin, une tranquillité qui n'a pas de sens, un moment ordinaire et vide de toute projection.
Quand ces reflets bougent dans tous les sens, inlassablement, comme sur une vitrine de magasin, est-ce que la tranquillité est ? Il y a des mouvements qui se cherchent, des tâtonnements, des impressions superficielles, soit, mais cela dit quelque chose. Ce n'est pas silencieux. Est-ce que tout est alors indifférent ou juste dans une instabilité ? Les choses ont une cohérence quand elles ont du sens, mais je crois que ces choses sont comme des faisceaux et que parfois elles mettent un temps à s'assembler de façon cohérente. Sinon, tout serait toujours très instantané.
Effectivement, quand c'est instantané et sans questions, c'est clair, juste. Mais n'y a t-il pas autre chose qui s'assemble parfois et qui demande une certaine intensité, de présence ou de temps, et peut-être que l'instantané seul est juste un aboutissement et qu'il ne faut pas négliger ce qui est en arrière plan ? Peut-être que c'est cet arrière plan qui compte véritablement, parce que l'instantané, lui, est déjà révolu.

Quand au coeur, il a des raisons que la raison ignore, c'est ce que l'on dit... peut-être que l'inconscient-ou toutes ces forces qui s'y meuvent- est le terreau sans lequel rien ne peut "pousser" ? On ne peut pas rendre conscient l'inconscient, on peut juste rendre conscient des parts d'inconscient, mais à chaque fois qu'on le fait, à chaque fois qu'on devient plus conscient, l'inconscient grandit d'autant. oiseau2julie
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 4051
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Ressentis

Message non lu par tirru... » mer. 14 mars 2018 12:30

Bonjour les ami(e)s,
jules a écrit :
mer. 14 mars 2018 01:51
Tirru...Bon je ne vise pas dans le mille, c’est mon ressenti...
Il y'a cet aphorisme zen ou taoïste je ne sais plus qui dit que le véritable archer ne touche pas le centre de la cible.
Ce qu'il touche, disons juste pour l'occurrence ce sont les petits démons qui nous tournent autour, ces tarbas :shock: :lol: love2
Ça me rappelle le chant de Milarepa dans la grotte :
« Les démons de Milarepa » a écrit :Vous, assemblées des démons, fantômes et génies malfaisants,
Votre arrivée est plaisante aujourd'hui,
Ne vous pressez pas ! Restez ici toujours, tranquillement,
Je vous réciterai avec exactitude les Paroles du Bouddha.
Quoiqu'il en soit, restez ce soir malgré votre hâte !
Nous observerons la différence des conceptions blanches ou noires
En rivalisant d'agilité avec le corps, la parole et l'esprit.
Si vous repartiez cette fois sans m'avoir infligé vos obstacles,
Vous ne pourriez répondre de la honte d'être venus.

Ainsi, il a chanté.

Alors, la fierté du yidam se manifesta, et Milarépa se rua sans cérémonie sur les spectres. Ceux-ci, oppressés, pris de peur panique, les yeux révulsés d'angoisse, le corps tremblant au point de faire trembler la grotte, levèrent à la hâte un tourbillon de vent dans lequel ils s'absorbèrent tous à leur tour, pour disparaître, annihilés.
« Axiste » a écrit :On ne peut pas rendre conscient l'inconscient, on peut juste rendre conscient des parts d'inconscient, mais à chaque fois qu'on le fait, à chaque fois qu'on devient plus conscient, l'inconscient grandit d'autant. oiseau2julie
L’équivalent de l’inconscient dans le bouddhisme est l’ignorance. De cette analogie, on peut considérer que devenir conscient c’est s’éveiller soit graduellement, soit totalement. Dans le prolongement de cette logique, il ne me semble pas que s’eveiller, devenir conscient puisse augmenter notre ignorance, au contraire elle augmente notre capacité à faire émerger des flots la terre ferme.

jap_8 white lotus
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7553
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: Ressentis

Message non lu par axiste » mer. 14 mars 2018 13:35

L'inconscient n'est-il que l'ignorance ? C'est bien la question…
Est-ce possible que l'on puisse tout rendre conscient et ainsi tout comprendre ?
Ce serait l'arrêt du monde, de la vie entière qui se figerait dans un bloc sans temps, et qui ne bougerait plus.
Comment l'inconscient pourrait-il disparaitre ?
Il peut être régénéré, par le fait même de rendre conscient nos parts les plus obscures et destructrices, mais il ne peut disparaitre car il est ce grand vide où se déroulent chacune de nos intentions en gestation, avant même que nous n'en prenions conscience. Il me semble qu'à chaque fois que nous devenions plus conscients, cette conscience même qui devient obsolète à peine est-elle éclairée, devient-elle même le matériau qui vient nourrir cet inconscient : il se remplit du sens de nos nouvelles croyances ou expériences.
Chaque expérience tout au long de notre vie est ainsi oubliée dans sa particularité physique et conservée dans sa signification inconsciente (croyances, etc): un fait, un évènement, une compréhension nouvelle deviendront ainsi les moteurs de nos agissements et intentions futures qui se manifesteront dans nos actes.
Et plus le monde deviendra complexe, plus l'inconscient enregistrera ces mouvements et grandira d'autant. Enfin, il me semble...
Je ne sais donc pas si l'analogie est juste.

Ne plus avoir d'inconscient ne me semble pas être le mouvement.
C'est peut-être le souhait d'une volonté de maîtrise.
Mais force est de constater que ce n'est pas ce qui est: le monde est devenu plus conscient et nous sommes toujours sous le joug de nos tendances inconscientes.

Sinon, la volonté de tout comprendre, d'omniscience,(et donc de rendre conscient l'inconscient en fait partie) est peut-être à côté si elle résulte d'une volonté de puissance.
C'est ce qui mène le monde et je ne sais pas si c'est juste. Je ne crois pas que cela le soit véritablement, c'est une quête qui me semble perdue d'avance.

Bon, je ne sais pas…vaste sujet oiseau2julie
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Répondre

Revenir à « B.a.ba du bouddhisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités