Engourdissements aux jambes pendant et après la méditation

Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par longchen2 » jeu. 30 mai 2013 13:30

Merci pour ton conseil. Avec une ceinture je pense que le zafu est maintenu à une certaine hauteur, maintenant côté respiration ce n'est certainement pas le mieux car il est quand même ainsi bien compressé. Bon, il va me falloir y penser, et peut être desserrer un peu la ceinture.
FleurDeLotus
lausm
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2190
Inscription : mar. 10 févr. 2009 13:14
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par lausm » jeu. 30 mai 2013 13:54

Simplement, si tu continues avec une ceinture, juste veille à ce que ça ne fasse pas un angle trop droit qui fait une barre sous les cuisses, et justement entraîne une difficulté pour que ça circule. C'est le défaut principal avec la ceinture. Donc faut pas trop serrer, effectivement.
Sho Butsu Ichi Nyo : le Bouddha et les êtres sensibles sont uns.
Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par longchen2 » jeu. 30 mai 2013 14:26

La ceinture est faite dans le même tissu que le zafu, donc elle reste quand même souple, même si j'avais serré au maximum je ne crois pas que cela ferait un angle droit.
En fait c'est plus une gaine ou un corset souple qu'une ceinture. Je crois que cela peut aussi renforcer la solidité du zafu.
Ceci dit cela reste à voir dans la durée car c'est assez nouveau pour le moment.
<<metta>>
Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par longchen2 » jeu. 30 mai 2013 14:31

FleurDeLotus jap_8
Dernière modification par longchen2 le lun. 1 juil. 2013 18:05, modifié 1 fois.
lausm
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2190
Inscription : mar. 10 févr. 2009 13:14
Localisation : Auvergne
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par lausm » jeu. 30 mai 2013 17:17

Ca a l'air pas mal.
tu te sens bien dessus? C'est surtout ça la question!
Sho Butsu Ichi Nyo : le Bouddha et les êtres sensibles sont uns.
Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par longchen2 » jeu. 30 mai 2013 17:25

Oui, oui c'est confortable, l'assise est assez ferme mais cela reste un coussin.
FleurDeLotus
Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par longchen2 » ven. 31 mai 2013 06:21

A la rubrique je teste pour vous :D , je poursuis un peu.

J’ai desserré la ceinture en fait ; si le zafu est correctement rempli elle peut même n’être pas utile et en tout cas effectivement il faut faire attention à ne pas trop la serrer car le coussin risque de présenter une assise beaucoup trop ferme voire même dure, soit les inconvénients du banc.

En serrant peu je crois que c’est un petit maintien supplémentaire, mais honnêtement sans plus en fait, du moins sur un coussin neuf ; par la suite, sur la durée, il me semble possible que cela présente un intérêt s'agissant du maintien global du coussin.

Le kapok est une fibre végétale légère et imputrescible (cela ressemble à du coton), par contre considérez bien les autres matériaux dont on remplit le zafu: sarrasin, épeautre, peut être d’autres choses (les marchands ne savent plus quoi inventer pour vendre).
Je dis cela car j’avais vu un reportage (cela fait déjà un moment) sur les oreillers dit bio ; il s’agit d’oreillers remplis de graines (millet et autres je crois) et c’est en réalité très malsain car du fait de l’humidité ambiante et de la transpiration la nuit, les micro-organismes vont se développer et pulluler à partir de ces graines.
Maintenant bien sûr vous pouvez aussi faire ce choix :mrgreen: de façon à ce qu'au moment de la dédicace, lorsque vous dédiez les mérites de votre pratique à tous les êtres, vous ayez un support assez concret à votre portée, c-à-d un zafu très habité :D
zeeeennnyyy
Dernière modification par longchen2 le ven. 31 mai 2013 08:03, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par Dharmadhatu » ven. 31 mai 2013 08:00

:D Moi j'ai un zafu qui me suit partout, même en Inde: avec des écorces de grains dedans (sarrasin je crois), on les a achetés chez yogabox en Allemagne, pas chers et les frais d'envoi ne s'élevaient qu'à 9€ quelle que fût la quantité. On a eu du bol.

L'intérêt c'est que j'ai pu le vider un peu pour qu'il ait exactement la hauteur voulue afin de ne pas avoir bobo aux hanches. Et quand l'écorce finit par s'écraser, on peut le remplir un peu plus. Vraiment très bien.

Je recommande. jap_8

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
onmyway

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par onmyway » ven. 31 mai 2013 09:35

Quand je campe, ou bivouaque (sauvage ou camping "officiel"), pas possible d'emmener un coussin (ou zafu, d'ailleurs je n'en ai pas !), et si en plus je pars à pied ou à vélo, on ne peut pas trop se charger (contrairement à la voiture); donc pour méditer dans l'herbe ou n'importe où, je fais avec les moyens du bord et toujours disponibles, simples, pas cher :
un tapis de sol, ou bache de sol de tente (pour isoler de l'humidité), et par dessus, un sweat shirt ou autre vetement épais, replié en deux ou trois ou roulé; et si le dos n'est pas assez droit, je rajoute dessus un autre vetement, ou je trouve un terrain plus en pente pour que genoux et taille soit à peu près horizontaux (en tailleur);
Sinon, si on a rien sous la main, il reste la méthode Siddhârta, testée et approuvée il y a 2500 et quelques printemps : un coussin d'herbes, au pied d'un arbre par exemple; Ecolo, recyclable, etc;
Avatar de l’utilisateur
Dharmadhatu
Team RB
Team RB
Messages : 5677
Inscription : mer. 2 juil. 2008 17:07
Localisation : Akaniṣṭha
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par Dharmadhatu » ven. 31 mai 2013 11:14

jap_8 J'ai souvent fait comme toi: un bon gros polaire qui sert d'oreiller et de coussin; très confortable.

En plus, il paraît que les polaires sont faits à partir de bouteilles plastiques recyclées. Magnifique !

FleurDeLotus
Puisqu'il n'est rien qui ne soit dépendant,
Il n'est rien qui ne soit vide.

Arya Nagarjuna (Madhyamakashastra, XXIV, 19).
onmyway

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par onmyway » ven. 31 mai 2013 11:28

J"ai deux polaires (sweat) que j'utilise dans mes virées (et les nuits fraiches !) l'avantage : épais, et même si tu t'assoies dessus, ils n'ont pas l'aspect "écrasé et plié" quand tu le déplies; Pour ceux qui randonnent, à pied ou vélo, certains font le choix d'un "coussin gonflable", l'équivalement d'un matelas auto gonflant de bivouac mais dimension d'un coussin (avantage : très léger, ne prends pas de place une fois dégonflé replié, juste un carré de tissu, tu peux l'emmener partout) et quelques secondes pour qu'il soit opérationnel (je n'en ai pas pour ma part)
Jean
Roue du Dhamma
Roue du Dhamma
Messages : 2614
Inscription : sam. 27 oct. 2007 16:08
Localisation : Perpignan

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par Jean » ven. 31 mai 2013 11:49

Les tongs l'une sur l'autre enroulées dans un vêtement peuvent constituer un bon coussin.

Si je m’assois pour 10, 20 minutes, je m’assois à genoux, assis sur les talons. Je préserve ainsi l'articulation et les ligaments du genoux.

Si on a beaucoup marché avant de s'asseoir, dans le cas de l'assise en demi lotus il faut faire attention aux ligaments du genoux qui risquent d'être crispés. Mini traumatismes à répétitions risquent de faire avec le temps un gros traumatisme.
Retraité, entre 2 parties de pétanque, quand j'écris sur Nangpa, je suis assis à la terrasse du Café du Commerce, en short, en tongs et je me permets de discutailler Dharma, sans en avoir l'autorisation, ni les capacités.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par ted » ven. 31 mai 2013 13:17

Mon tapiiiiisss !!! :-( :-( :-(
:cry: :cry: :cry:
  • Image
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3842
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par jules » sam. 1 juin 2013 12:24

Image

<<metta>>
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Engourdissements aux jambes pendant et après la méditati

Message non lu par Katly » sam. 1 juin 2013 17:56

Merci à Longchen pour l'info sur la ceinture de zafu, j'ai un coussin en sarrasin qui a tendance à s'élargir un peu. jap_8
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Répondre

Revenir à « Méditation & pratique »