Page 3 sur 3

Re: Décès

Publié : mer. 7 févr. 2018 07:55
par Longchen
yudo a écrit :
dim. 4 févr. 2018 22:38
Ancestral m'avait fait observer que, de nos jours, il y a un problème avec les cimetières: c'est que les cadavres ne se décomposent plus.

Donc, incinération, je pense.
Je l'ignorais. Oui donc la crémation.

Re: Décès

Publié : mer. 7 févr. 2018 08:59
par AncestraL
Longchen a écrit :
mer. 7 févr. 2018 07:55
yudo a écrit :
dim. 4 févr. 2018 22:38
Ancestral m'avait fait observer que, de nos jours, il y a un problème avec les cimetières: c'est que les cadavres ne se décomposent plus.

Donc, incinération, je pense.
Je l'ignorais. Oui donc la crémation.
Oui c'est malheureusement vrai.
Les cimetières sont très pollués de ce fait, et les corps que l'on retire des cimetières pour en mettre d'autres à leur place, sont broyés ou incinérés...
En retournant à la terre via un enterrement, on ne nourrit plus la terre, et encore que celle des cimetières ! Si encore nos corps étaient sains et que l'on allait nourrir la terre des prés, des forêts, etc.

Re: Décès

Publié : jeu. 8 févr. 2018 09:38
par AncestraL
En plus de l'excellent livre de Mohan Wijayaratna, je vous conseille également celui-ci :

BOUDDHISME ET RE-NAISSANCE DANS LA TRADITION THERAVADA, de DIDIER TREUTENAERE


L'ouvrage de Philippe Cornu également : Le livre des morts Tibétain chez Pocket, mais vous devez le connaitre.

Re: Décès

Publié : jeu. 15 févr. 2018 20:04
par AncestraL
Ahlala comme tout cela est joyeux :

Écologie glauque : Le compost humain à la place du cimetière

https://aphadolie.com/2018/02/15/ecolog ... cimetiere/

Pour être écolo jusque dans la mort, un projet américain propose de composter les corps des défunts. Transformés en engrais, les restes humains iront ainsi nourrir les jardins ou les arbres. Si le concept peut en choquer plus d’un, l’idée semble poursuivre son chemin : tout est déjà prévu, en effet, pour que ce compostage d’un nouveau genre soit possible d’ici deux ans.



Une nouvelle vie après la mort serait bientôt accessible, grâce au compostage de corps humains… Ce projet fou est né aux Etats-Unis, où les cimetières des grandes villes sont pleins à craquer. De plus en plus d’Américains rêvent d’enterrements naturels et respectueux de l’environnement. S’il existe déjà des cercueils ou des linceuls biodégradables, un projet américain, l’Urban Death Projet, propose d’aller plus loin en compostant son corps. Car, à l’instar des trognons de pommes ou du marc de café, notre corps peut se dégrader pour fertiliser les sols.



Mis, avec de l’azote, dans un matériau riche en carbone, comme les copeaux de bois, le corps humain est décomposé en acides aminés par des bactéries. Il se transforme alors en humus, sorte de terreau, qui ira nourrir les plantations. Si ce projet paraît délirant, il est concrètement réalisable. Dans plusieurs états américains, les services de transports municipaux proposent déjà des composts d’animaux morts ramassés au bord des routes…

La suite dans le lien donné..

Re: Décès

Publié : jeu. 15 févr. 2018 20:05
par AncestraL
Longchen a écrit :
mer. 7 févr. 2018 07:55
yudo a écrit :
dim. 4 févr. 2018 22:38
Ancestral m'avait fait observer que, de nos jours, il y a un problème avec les cimetières: c'est que les cadavres ne se décomposent plus.

Donc, incinération, je pense.
Je l'ignorais. Oui donc la crémation.

Je rajoute : cela est essentiellement dû aux conservateurs que l'on ingère dans la nourriture industrielle...

Re: Décès

Publié : ven. 16 févr. 2018 08:04
par Longchen
AncestraL a écrit :
jeu. 15 févr. 2018 20:05
Je rajoute : cela est essentiellement dû aux conservateurs que l'on ingère dans la nourriture industrielle...
Je l’apprends également... jap_8

En fait je croyais que c'était lié aux produits injectés dans le corps quand il est préparé pour être présenté aux proches, mais ce n'est pas la cause principale finalement...
Oui, la nourriture que l’on mange a directement un impact sur le corps, et avant le décès concernant la santé...

Sinon on est beaucoup trop nombreux maintenant, notre planète ne peut tout de même pas se transformer en un vaste cimetière où les corps ne se décomposent plus et où tous les arbres auront été abattus pour faire de beaux cercueils.
La crémation me paraît la solution la plus simple, mais cela n'engage que moi bien sûr.

FleurDeLotus
Image

Re: Décès

Publié : ven. 16 févr. 2018 12:31
par Floch
Il y a un article à ce sujet sur consoglobe
https://www.consoglobe.com/corps-ne-se- ... etieres-cg
Bonne après-midi

Re: Décès

Publié : sam. 17 févr. 2018 09:22
par Floch
Pour moi crémation aussi, avec option dispersion des cendres dans la nature.

Que faire des cendres?
A la fin de la crémation, l'urne contenant les cendres du défunt est remise à la personne chargée d'organiser les funérailles.
- soit être inhumées dans une sépulture classique
- soit être dispersées dans un "jardin du souvenir", au sein d'un cimetière
- soit être dispersées dans la nature (hors voies publiques) avec déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt, où seront précisées l'identité du défunt et le lieu de dispersion.


Et par rapport au don d'organes (sait-on jamais, si on meurt en plutôt bonne santé?) que dit le bouddhisme ?

Re: Décès

Publié : sam. 17 févr. 2018 09:47
par Longchen
Floch a écrit :
sam. 17 févr. 2018 09:22
(...) Et par rapport au don d'organes (sait-on jamais, si on meurt en plutôt bonne santé?) que dit le bouddhisme ?
Par rapport à la "générosité" il me semble que le bouddhisme pourrait être favorable au don d'organes. Ceci dit je ne pense pas qu'il y ait un dogme à suivre, mais plus une réflexion personnelle à mener (j'exprime là seulement mon avis).
FleurDeLotus
Sinon j'opterais certainement pour la crémation avec dispersion également, dans un "jardin du souvenir" au sein d'un cimetière cela m'ira.

Re: Décès

Publié : sam. 17 févr. 2018 11:57
par AncestraL
Je donne mes organes à ma mort.