La vacuité du don : un enseignement de Thich Nhat Hanh

Compagnon

La vacuité du don : un enseignement de Thich Nhat Hanh

Message non lu par Compagnon » ven. 19 mai 2017 10:39

Extrait d'un enseignement plus vaste du 31 12 2008 au Village des Pruniers :

La vacuité du don

La même chose est vraie pour vous : vous êtes le fils, la fille, de votre père et de votre mère, vous venez de votre père et
de votre mère, et vous êtes votre père et votre mère, parce que votre père et votre mère sont toujours avec vous. Et la
vérité que nous trouvons est que le donneur et le don sont un. Vous ne pouvez pas prendre le don hors du donneur, et
vous ne pouvez pas prendre le donneur hors du don. C'est ce que Thay a trouvé dans cette méditation.

Et maintenant, qui est le récepteur ? Mon père et ma mère m'ont donné ce corps, et qui suis-je qui aie reçu ce corps? Parce que s'il y a un donneur il doit y avoir un récepteur, il ne peut pas en être autrement. Et qui est le récepteur? Il y a une façon pour nous d'identifier le récepteur, parce que nous avons réussi à identifier le donneur, et nous savons que le donneur est dans le don.

Maintenant, nous continuons de regarder dans le don, et si vous avez assez de concentration, de pleine
conscience, et que vous obtenez la vision profonde, vous voyez que le récepteur est aussi dans le don. Et c'est mon
corps, c'est le don fait par mes parents pour moi. Je sais qui sont les donneurs, je sais où sont les donneurs, mais je ne
sais pas qui est le récepteur, je ne sais pas qui je suis.

'Qui suis-je ?' est une question très intéressante. Cela a longtemps été une question pour les humains. Et afin de répondre à cette question, nous pouvons seulement regarder notre corps, regarder le don, et nous voyons que le récepteur peut être trouvé dans le don. Il n'y a pas de distinction entre le récepteur et le don lui-même.

Quand j'étais un jeune moine, j'avais déjà reçu ces enseignements mais je n'avais pas compris.

Cet enseignement est appelé la vacuité du don. La vacuité du don. Parce qu'en donnant, vous devez distinguer
trois choses. Celui qui donne, le don qui est donné, et celui qui reçoit, et quand vous regardez en profondeur, vous
voyez que les trois vont ensemble. Vous ne pouvez pas en prendre un hors des deux autres. Il n'y a pas de soi séparé, il
n'y a pas de donneur séparé. Le donneur ne peut pas exister séparément du don et du récepteur.

Maintenant, je voudrais aller plus près. La vie est partout, la vie est en moi, la vie est autour de moi, et je suis un récepteur de la vie, mais je sais que je suis le don, je suis la vie elle-même, et je suis le donneur de la vie moi-même.

Croyez-le ou non, chacun de nous est un donneur de vie, parce que nous sommes la vie, et nous donnons la vie. Vous trouverez l'éveil concernant ce problème que nous sommes tous les donneurs de vie, et il y a une façon pour nous de donner la vie bellement.

Ce n'est pas seulement un père ou une mère qui peut donner la vie, mais chacun de nous peut donner la vie, et nous pouvons donner la vie à chaque moment de notre vie quotidienne. Les enseignements de la vacuité de donner sont si profonds que bien que nous parlions de trois éléments: donneur, don et récepteur, nous ne pouvons pas trouver le donneur hors du don et hors du récepteur.


jap_8
Répondre

Revenir à « Enseignements de Thích Nhất Hạnh »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité