Un aveu de David Pujadas qui en dit long

Compagnon

Un aveu de David Pujadas qui en dit long

Message non lu par Compagnon » dim. 11 déc. 2016 07:03

Atlantico.fr

10 décembre 2016

20h de France 2 : "Oui, il y a une idéologie cachée", s'excuse David Pujadas

Dans une interview pour Society, le présentateur revient sur le traitement de l'information par son journal.

Le magazine Society a interrogé David Pujadas sur sa carrière et son journal télévisé. Celui a qui il est reproché de faire "un journal 'de droite' et 'libéral'" commence par balayer ces critiques, répondant "C'est une blague ! Quand vous faites une séquence sur l'envolée des salaires des patrons ou le revenu minimum en Finlande, personne ne vient vous dire que vous faites un journal de gauche. Mais quand vous traitez de l'absentéisme dans les collectivités locales ou la Suède qui a réduit la sphère publique, là vous devenez un affreux libéral. Cherchez l'erreur..."

Le journaliste poursuit néanmoins avec un "mea culpa", sur un sujet qui n'est "ni de droite ni de gauche". "Oui, le journal véhicule sans doute une vision du monde: l'idée implicite que le salut et le bonheur résident dans la consommation ou l'accumulation des richesses. [...] Aux politiques, on demande toujours, et moi aussi : "Est-ce que vous nous garantissez que ça va produire plus de richesses pour les Français ?" Or la croissance non mesurée, l'attention portée aux autres, [...] c'est essentiel dans une société. Mais on ne la traite pas. En ce sens, oui, il y a une idéologie cachée."


Très lucide.
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme en general »