L'agitation

Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13154
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

L'agitation

Message non lu par ted » jeu. 6 oct. 2016 12:18

Robi a écrit : Je me suis toujours demandé pourquoi les altercations sur un forum sont si douloureuses (j'ai eu ma part) alors que nous ne sommes que des pseudo sans corps avec de pauvres mots. Faut-il que l'ego soit si puissant pour qu'il se sente blessé dans un univers si virtuel
Des éléments de réponse dans le Samyutta Nikaya :
SN 22.7
Upādāparitassanā Sutta


— L'agitation due à l'attachement —
[ upādā: attachement | paritassanā: agitation ]

Le Bouddha explique comment l'attachement au Soi à travers les khandhas mène à l'agitation, et comment se défaire de cette dernière.


À Sāvatthī.
— Bhikkhous, je vais vous expliquer l'agitation due à l'attachement et la non-agitation due au non-attachement. Écoutez et faites bien attention. Je vais parler.
— Oui, Bhanté.
— Et comment bhikkhous, y a-t-il agitation due à l'attachement? Ici, bhikkhous, un individu ordinaire, n'ayant pas de considération pour les êtres nobles et n'étant pas développé ni discipliné dans leur Dhamma, n'ayant pas de considération pour les êtres supérieurs et n'étant pas développé ni discipliné dans leur Dhamma, considère Rūpa comme le Soi, ou le Soi comme possédant une forme, ou la forme comme faisant partie du Soi, ou le Soi comme faisant partie de la forme. Cette forme change, elle s'altère. À cause de ce changement et de cette altération, sa conscience devient préoccupée par le changement de la forme. L'agitation et une constellation d'états mentaux engendrés par cette préoccupation avec le changement de la forme s'établissent en obsédant son esprit. À cause de cette obsession mentale, il devient effrayé, peiné et anxieux, et à cause de l'attachement, il devient agité.

Il considère Vedanā comme le Soi... il devient agité.

Il considère Saññā comme le Soi... il devient agité.

Il considère Saṅkhāra comme le Soi... il devient agité.

Il considère Viññāṇa comme le Soi, ou le Soi comme possédant une conscience, ou la conscience comme faisant partie du Soi, ou le Soi comme faisant partie de la conscience. Cette conscience change, elle s'altère. À cause de ce changement et de cette altération, sa conscience devient préoccupée par le changement de la conscience. L'agitation et une constellation d'états mentaux engendrés par cette préoccupation avec le changement de la conscience s'établissent en obsédant son esprit. À cause de cette obsession mentale, il devient effrayé, peiné et anxieux, et à cause de l'attachement, il devient agité.

Voici, bhikkhous, comment il y a agitation due à l'attachement.


Et comment bhikkhous, y a-t-il non-agitation due au non-attachement? Ici, bhikkhous, un noble disciple instruit, ayant de la considération pour les êtres nobles, étant développé et discipliné dans leur Dhamma, ayant de la considération pour les êtres supérieurs, étant développé et discipliné dans leur Dhamma, ne considère pas Rūpa comme le Soi, ou le Soi comme possédant une forme, ou la forme comme faisant partie du Soi, ou le Soi comme faisant partie de la forme. Cette forme change, elle s'altère. Mais en dépit de ce changement et de cette altération, sa conscience ne devient pas préoccupée par le changement de la forme. Aucune agitation ni aucune constellation d'états mentaux engendrés par une préoccupation avec le changement de la forme ne s'établissent en obsédant son esprit. Comme son esprit n'est pas obsédé, il n'est pas effrayé, ni peiné, ni anxieux, et grâce au non-attachement, il ne devient pas agité.

Il ne considère pas Vedanā comme le Soi... il ne devient pas agité.

Il ne considère pas Saññā comme le Soi... il ne devient pas agité.

Il ne considère pas Saṅkhāra comme le Soi... il ne devient pas agité.

Il ne considère pas Viññāṇa comme le Soi, ou le Soi comme possédant une conscience, ou la conscience comme faisant partie du Soi, ou le Soi comme faisant partie de la conscience. Cette conscience change, elle s'altère. Mais en dépit de ce changement et de cette altération, sa conscience ne devient pas préoccupée par le changement de la conscience. Aucune agitation ni aucune constellation d'états mentaux engendrés par une préoccupation avec le changement de la conscience ne s'établissent en obsédant son esprit. Comme son esprit n'est pas obsédé, il n'est pas effrayé, ni peiné ni anxieux, et grâce au non-attachement, il ne devient pas agité.

Voici, bhikkhous, comment il y a non-agitation due au non-attachement.

Source : http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/s ... 2-007.html
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Robi

Re: L'agitation

Message non lu par Robi » jeu. 6 oct. 2016 12:42

Mais ted la réponse est dans mon post:
Faut-il que l'ego soit si puissant pour qu'il se sente blessé dans un univers si virtuel

C'est bien pourquoi cette question n'est qu'une élégance rhétorique. Parce que je donne moi-même la réponse qui suit de suite...
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3841
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L'agitation

Message non lu par jules » jeu. 6 oct. 2016 13:35

Merci Ted, d'avoir apporté un complément à la réponse de Robi concernant sa propre question, on l'a bien compris qui est une question de forme. Néanmoins bien que sa réponse à sa propre question de forme soit intéressante, elle méritait à mon avis d'être développée, ce que tu as fait. shuuuuuuuuuuuuttttt
Robi

Re: L'agitation

Message non lu par Robi » jeu. 6 oct. 2016 13:38

Oui merci ted, t'es vraiment un chic type! loveeeee
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3841
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L'agitation

Message non lu par jules » jeu. 6 oct. 2016 13:52

:D Oui tu peux le remercier, car ta réponse nous laissait un peu sur notre faim, en tous les cas moi.
Robi

Re: L'agitation

Message non lu par Robi » jeu. 6 oct. 2016 13:57

Y a pas de quoi! C'est tout à fait normal de remercier ted.
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3841
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L'agitation

Message non lu par jules » jeu. 6 oct. 2016 14:01

Bah disons que je t'y ai quand même un peu aidé.
Robi

Re: L'agitation

Message non lu par Robi » jeu. 6 oct. 2016 14:04

Merci, t'es vraiment un chic type aussi! loveeeee
Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3841
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L'agitation

Message non lu par jules » jeu. 6 oct. 2016 14:10

Trop fort Robi, impossible de le serrer. :lol: loveeeee
Robi

Re: L'agitation

Message non lu par Robi » jeu. 6 oct. 2016 14:13

Avatar de l’utilisateur
jules
Lotus Nangpa
Lotus Nangpa
Messages : 3841
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: L'agitation

Message non lu par jules » ven. 7 oct. 2016 09:24

Parfait ! La musique qui va bien pour conclure, totale maîtrise.
Faut que j'aille me toucher moi du coup, ca laisse pas indifférent tout ça. :oops:
Compagnon

Re: L'agitation

Message non lu par Compagnon » ven. 7 oct. 2016 11:45

L'agitation peut avoir son utilité, sans elle nous ne serions pas en mesure d'apprécier la valeur du calme :)

D'ailleurs le calme, la sérénité, existeraient-ils sans l'agitation et le trouble ?

Et sans agitation, sans trouble, il n'y a aucune recherche du calme et de la sérénité.

Pas de Nirvana sans Samsara.

Vous ne croyez pas ? :)

jap_8
komyo
Feuille de la Bodhi
Feuille de la Bodhi
Messages : 213
Inscription : mer. 23 nov. 2005 21:11

Re: L'agitation

Message non lu par komyo » ven. 7 oct. 2016 19:32

ted a écrit :
Robi a écrit : Je me suis toujours demandé pourquoi les altercations sur un forum sont si douloureuses (j'ai eu ma part) alors que nous ne sommes que des pseudo sans corps avec de pauvres mots. Faut-il que l'ego soit si puissant pour qu'il se sente blessé dans un univers si virtuel
[/quote]

Iil me semble que c est parce qu'on a besoin de se sentir aimé, ce qui est besoin humain très profond et naturel et que ce sentiment peut etre remis en cause si quelqu'un n'apprécie pas ce que l'on dit ou fait.
Un rejet ou une appréciation négative, peut alors etre perçu comme un rejet complet avec la souffrance qui va avec !
D'après ce que l'on peut lire de la vie du bouddha, il ne semble pas avoir eu trop de traumatismes dans son enfance.
Ce n'est pas le cas de la plupart d entre nous. flower_mid
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7251
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: L'agitation

Message non lu par axiste » dim. 9 oct. 2016 12:03

Bonjour :)
Merci Ted pour l'extrait qui trouve les mots pour dire, effectivement, c'est toujours éclairant.
L'agitation ne veut pas forcément dire être en mouvement, si je regarde l'étymologie, elle apparait plutôt comme une eau troublée...
http://www.cnrtl.fr/etymologie/agitation
Bah quand je suis agitée je ne laisse pas passer la lumière...mais quand je suis en mouvement, il y a comme une immobilité à l'intérieur FleurDeLotus
Quiconque par de bonnes actions couvre le mal fait, celui-là illumine le monde comme la lune hors des nuages.
Dhammapada
tongra
Oiseau
Oiseau
Messages : 669
Inscription : ven. 8 déc. 2006 18:46

Re: L'agitation

Message non lu par tongra » dim. 9 oct. 2016 18:34

jules a écrit :Parfait ! ...
Faut que j'aille me toucher moi du coup, ca laisse pas indifférent tout ça. :oops:
Serait-ce un trop plein d'agitation ... Tu fais ce que tu veux mais en privé stp !
:lol: :lol: :lol:
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme en general »