pige spirituelle

Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

pige spirituelle

Message non lu par hemi » mar. 28 juin 2016 14:33

Bonjour tout le monde,

Je viens de m'inscrire et j'ai ces 2 questions un peu bizarres, mais voilà :

- y a-t-i des maîtres en France, connus ou pas, tradition ou hors tradition, qui, dans leurs satsangs/cours, ne parlent pas de l'enseignement en général, mais créent un dialogue avec l'interlocuteur et par une suite de questions-réponses portées sur son expérience de perception directe, l'amènent à vivre tel ou tel point de l'enseignement en temps réel ?

- quels sont vos espaces d'échange favoris (peut-être d'autres forums, youtube, reddit français(?) etc) axés sur des pratiques non-duelles telles que mahamudra, chan, dzogchen etc ?

Merci !
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: pige spirituelle

Message non lu par ted » mar. 28 juin 2016 15:28

Bonjour

Avant de poster, merci de te présenter dans la section dédiée : http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.p ... &start=330

Merci

jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » mer. 29 juin 2016 09:53

ted a écrit : merci de te présenter
C'est fait, je crois, peut-être tu as une réponse à une de mes questions ?
Compagnon

Re: pige spirituelle

Message non lu par Compagnon » mer. 29 juin 2016 10:03

@Justanickname : pour ta première question je ne sais pas. Pour la seconde personnellement, en ce moment je suis plutôt dans la tendance Mahayana et j'ai tiré de ma lecture du Sutra du Coeur une vision résolument non-dual de tout. J'écoute aussi beaucoup les enseignement d'un maître zen réputé installé en France, et je lis aussi quelques enseignements tibétains ou du courant Théravada. Je suis résolument non discriminatif en la matière :)
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » mer. 29 juin 2016 16:31

Compagnon a écrit : j'ai tiré de ma lecture du Sutra du Coeur une vision résolument non-dual de tout.
super !
tu peux parler de ton expérience?
Compagnon

Re: pige spirituelle

Message non lu par Compagnon » mer. 29 juin 2016 21:01

justanickname a écrit :
Compagnon a écrit : j'ai tiré de ma lecture du Sutra du Coeur une vision résolument non-dual de tout.
super !
tu peux parler de ton expérience?
Je ne sais pas trop ce que tu veux entendre... ou plutôt lire, qu'entends tu au juste par "parler de mon expérience" ?
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » mer. 29 juin 2016 21:39

quand tu as dit que tu as eu une vision non-duelle, qu'est-ce qui s'est passé concretement? avant/après

admettons, tu regardes une pomme, comment tu la voyais avant cette vision et comment tu la vois après?

aussi, est-ce que c'est une chose que tu as comprise dans le passé ou elle est évidente même là, quand tu lis ces mots, par exemple?
Compagnon

Re: pige spirituelle

Message non lu par Compagnon » mer. 29 juin 2016 22:45

Il fallait comprendre le terme "vision" dans un sens beaucoup plus "prosaïque" :) Je ne parle pas d'expérience "mystique", c'est plutôt une constatation qui me paraît évidente à la lumière de mes lectures. C'est de l'ordre de la compréhension intellectuelle.

Si tu vas regarder dans le topic "réflexions personnelles" j'ai noté quelque chose qui m'est venu après un échange sur le topic consacré au Mahayana et au Theravada. Ce que j'entends pas "vision non-dual" c'est plutôt ce que j'estime comme la logique évidente de la vacuité appliquée à tout, y compris aux écoles bouddhistes.

Si tu veux, j'en suis venu à la conclusion, très personnelle et que l'on est pas du tout obligé de partager, que chercher à dire que telle ou telle école est supérieure à telle ou telle autre et à la fois une vue non correcte de la réalité mais aussi une vue discriminante à la fois susceptible de causer du tort aux autre et donc à soi même mais aussi amenant à des dualismes qui ne peuvent qu'engendrer dukkha.

Si tu veux, en "enchaînant" plusieurs des préceptes du Bouddha, ainsi qu'une bonne dose de ce qui est à mes yeux un des aspects de l'invitation profonde du Sutra du Coeur (aller toujours au delà), j'en suis venu à m'efforcer (j'essaye en tout cas) de traiter en parfaite équité, équanimité tous les courants et toutes les écoles du Dharma du Bouddha. Ne porter aucun jugement de quelque valeur que ce soit sur aucune d'entre elle.

La seule distinction que je fais c'est que selon les individus, untel aura plus d'affinités personnelles avec le courant théravada par exemple, et donc c'est celui qui sera le meilleur à adopté pour lui, untel aura plus d'affinité avec le courant tibétain, ce sera donc le meilleur pour lui à adopter, untel sera plus sensible au courant Zen, il sera donc recommandé pour lui de l'adopter etc...

Donc aucun courant n'est meilleur ou moins bon dans l'absolu, ils sont simplement plus ou moins adaptés à tel ou tel type de personne. Et je trouve que cela correspond tout à fait au coté "pratique" que l'on attribue au Dharma du Bouddha. Fluide, souple, adaptable, vivant.

C'est pourquoi pour le moment, je suis influencé par le mahayana, le zen et un peu de tibétain et de theravada, mais je ne me laisse pas guider par un quelconque jugement de valeur. Je me laisse guidé par le fait que tel ou tel maître ou école a plus d'efficacité pédagogique sur moi, et cela ne concerne que moi.

Ainsi si quelqu'un me dit : le zen est le meilleur courant possible. Je serais enclin à me dire : si cette personne à trouver le meilleur courant possible pour elle, alors tant mieux pour elle. Aucun problème :)

Pour moi toutes les écoles sont liées. Il y a un peu de chacune dans les autres. Ne serait ce que par l'origine commune dans le Dharma du Bouddha et ensuite par influence réciproque dans le temps et l'espace.

Le Dharma du Bouddha est un arbre, chaque branche ou racine ou feuille est une école ou un courant et aucune branche ou feuille ou arbre n'est plus "arbre" que n'importe quelle autre branche ou feuille ou racine.

C'est une forme de non-discrimination que je trouve souhaitable car elle permet d'éviter le piège d'une dualisme désir/répulsion néfaste. En regardant les choses ainsi, je n'ai pas de "désir" particulier pour tel ou tel courant, ni répulsion pour tel ou tel autre. Tel courant me "parle" ? Me fait progresser ici et maintenant ? Tel maître ou tel texte ? Alors je l'écoute. Je vois ou cela mène. Tous disent la même chose au fond avec des mots différents. C'est tout :)

C'est plus clair ?
Avatar de l’utilisateur
toggeli
Nouveau Membre
Nouveau Membre
Messages : 47
Inscription : ven. 6 mai 2016 10:59
Localisation : Bretagne, France

Re: pige spirituelle

Message non lu par toggeli » mer. 29 juin 2016 23:20

Salut, concernant ta première question, plus longtemps que tu suis un maître, plus l'enseignement sera personnalisé.
Mais même en suivant un enseignement standard, en parlant de dharma, un bon maître te proposera de le rejoindre dans l'espace primordial. En quelque sorte les enseignements ont souvent lieu sur (au moins) 2 plans, un plan rhétorique et un plan direct. Mais on ne s'en aperçoit pas toujours ... Ce sont des pauses un peu trop longues, des regards dans l'audience, c'est aussi le fameux "Mange ton bol" du maître zen ...
Je me rapelle comment pendant une retraite Chepa Dorje Rinpoche nous lisait des textes en tibetain, pendant un certain temps, avec une voie de plus en plus monotone. On ne comprenait rien on commençait à décrocher (personne ne ronflait mais à mon avis il ne manquaient plus que quelques minutes), mais tout d'un coup il poussa un cri super fort pour nous (r)éveiller.
A mon avis il ne faut pas spécialement se mettre à la recherche d'un maître sachant communiquer de cette manière. Dès qu'un maître est éveillé, ses actes deviennent "sacrés" (dans le sens où ils ne produisent plus de karma) et sont susceptibles de t'éveiller aussi. Le tout est de s'en aperçevoir. La vérité n'est pas ailleurs mais en toi eveil_333
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » mer. 29 juin 2016 23:45

@toggeli Quand je vois comment les satsangs se déroulaient à lépoque, surout dans le chan, mais dans le pali aussi c'étaient surtout les dialogues, puis quand je vois comment ça se passe dans l'advaita en ce moment, même pour les débutants, c'est très fort quand même. 0% imagination, 100% travail concret, en temps réel.... Et j'ai l'impression que le bouddisme, chez nous à l'occident, en tout cas dans sa partie accessible, a pris surout la forme des courts magistraux et je me demande s'il n'y a pas des petits groupes quelque part, en cachette, qui font ça à l'ancienne
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » mer. 29 juin 2016 23:56

@Compagnon oui j'ai compris, merci
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: pige spirituelle

Message non lu par ted » jeu. 30 juin 2016 16:51

justanickname a écrit : et je me demande s'il n'y a pas des petits groupes quelque part, en cachette, qui font ça à l'ancienne
Bé si. Ils se retrouvent dans le bardo du rêve et se donnent des rendez-vous en faisant des rêves lucides.
Mais faut déjà pouvoir y aller. :)
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » jeu. 30 juin 2016 17:23

ted a écrit :Bé si. Ils se retrouvent dans le bardo du rêve et se donnent des rendez-vous en faisant des rêves lucides.
haha et oui. mais ça finit vite par une partouze ou par une bataille avec des aliens
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: pige spirituelle

Message non lu par ted » sam. 2 juil. 2016 03:04

Laisser libre court à ses pulsions sexuelles vous éjecte du rêve lucide. Ceux qui racontent leurs exploits sexuels en RL sur des forums, sont des menteurs.
Quant aux batailles avec des aliens, bref... :)

Tu cherches quoi exactement Hemi ? A te libérer de la souffrance ? :roll:
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
hemi
Nuage & Eau
Nuage & Eau
Messages : 72
Inscription : sam. 25 juin 2016 17:54
Localisation : Paris

Re: pige spirituelle

Message non lu par hemi » sam. 2 juil. 2016 21:59

ted a écrit :Tu cherches quoi? A te libérer de la souffrance ?
Chercher à me libérer de quoi que ce soit EST la souffrance.

donc qu'est-ce que je cherche?
la même chose que toi!
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme en general »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité