Theravāda et Mahāyāna

Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3906
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par tirru... » mar. 14 juin 2016 09:42

Compagnon a écrit :"Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstance ou l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas".

"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?"
Et surtout éviter autant que possible les sujets pouvant générer les querelles ! et puisqu'on nage dans les citations, :cool: nul besoin de mettre sa main dans le four pour savoir que c'est chaud ! anjalimetta
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Compagnon

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Compagnon » mar. 14 juin 2016 10:37

N'est-il pas meilleur de voir ce qui suscite potentiellement querelle justement, et de trouver un consensus, à la lumière du bon sens ? Fuir un sujet de querelle potentiel ne le résoudra pas pour autant, il reviendra tôt ou tard sur la table. Il me semble que les premières communautés autour du Bouddha fonctionnaient beaucoup par consensus, consultation du groupe dans un esprit de bienveillance et de soucis de paix pour tous.
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3906
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par tirru... » mar. 14 juin 2016 11:01

Compagnon a écrit :N'est-il pas meilleur de voir ce qui suscite potentiellement querelle justement, et de trouver un consensus, à la lumière du bon sens ? Fuir un sujet de querelle potentiel ne le résoudra pas pour autant, il reviendra tôt ou tard sur la table. Il me semble que les premières communautés autour du Bouddha fonctionnaient beaucoup par consensus, consultation du groupe dans un esprit de bienveillance et de soucis de paix pour tous.
là pour le coup, je ne suis pas d'accord Compagnon. Ce sujet là n'est pas revenu depuis des années comme je l'ai rappelé plus haut car nous avons veillé à ce qu'il ne revienne pas. Théoriquement, nous aurions du supprimer ton post dés le début car il est générateur de conflits mais nous avons laissé faire et le résultat est toujours stérile, inutile. Crois moi, ceux qui connaissent Nangpa, ont vécu ces conflits durant des mois, voire des années. D’où l’instauration de cette règle :
Consensus : On fera notre possible pour se diriger vers le consensus, on évitera de bloquer sciemment une discussion, d'entrer dans des guerres opposants différentes écoles, traditions, enseignements.
Donc on va arrêter là, sans chercher plus à comprendre ce qui oppose les traditions, car cela ne mène nul part !

En comptant sur ta compréhension jap_8
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Compagnon

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Compagnon » mar. 14 juin 2016 11:48

Si vous voulez....
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13157
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par ted » jeu. 16 juin 2016 10:21

Merci à Sylvain Durif qui a appelé personnellement l'administration de Nangpa pour la réouverture de cette file. <<metta>>

Bon, je plaisante bien sur. :oops: Mais Sylvain est un exemple de cohabitations spirituelles multiples à lui tout seul. ba11 Il nous demanderait certainement de modérer nos points de vue en essayant de ne pas blesser les pratiquants de telle ou telle école.

jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13157
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par ted » jeu. 16 juin 2016 10:26

Les questionnements développés dans cette file m'ont fait réaliser que je savais peu de choses sur les actions concrètes supportant l'esprit d'éveil. J'ai donc lancé la file suivante : http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=61&t=9284
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Florent

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Florent » jeu. 16 juin 2016 10:50

J'aime beaucoup certains aspect du mahayana, notamment tout ce qui concerne l'art et la poésie des sutras du mahayana, mais d'un autre côté je trouve le théravada bien plus pratique et surtout bien plus réaliste, ma pratique est donc plus proche du théravada que du mahayana.

Pour moi l'important c'est de sortir du samsara et de mettre fin à dukkha...
Avatar de l’utilisateur
davi
Cheval
Cheval
Messages : 809
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par davi » jeu. 16 juin 2016 16:35

ted a écrit :Merci à Sylvain Durif qui a appelé personnellement l'administration de Nangpa pour la réouverture de cette file. <<metta>>

Bon, je plaisante bien sur. :oops: Mais Sylvain est un exemple de cohabitations spirituelles multiples à lui tout seul. ba11 Il nous demanderait certainement de modérer nos points de vue en essayant de ne pas blesser les pratiquants de telle ou telle école.

jap_8
Peut-on savoir pourquoi ce fil a été rouvert ?
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
tirru...
Team RB
Team RB
Messages : 3906
Inscription : lun. 7 juin 2004 18:30

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par tirru... » jeu. 16 juin 2016 17:26

davi a écrit :Peut-on savoir pourquoi ce fil a été rouvert ?
Pour ne pas clôturer le dialogue. Je l'ai fermé car j'étais excédé et assez traumatisé à vrai dire par les conflits passés qui avaient littéralement pourri l'ambiance du forum ! Et il y a ce sentiment de débat inachevé, je crois que nous avons la capacité de trouver un consensus. L'une des spécificités de ce forum c'est justement la cohabitation des différentes traditions, autant que cela se fasse en bonne intelligence.

anjalimetta
Image Sabba danam dhammadanam jinati - Le don du Dhamma surpasse tout autre don ImageDhammapada
Compagnon

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Compagnon » jeu. 16 juin 2016 20:11

Dans un esprit de consensus je dirais ceci (mais vous n'êtes pas obligé de me croire, "éprouvez le à la flamme de votre expérience") :

Le Bouddha Shakyamuni était un homme éminemment sage. Le bouddhisme comprends une dimension de confiance, confiance en Bouddha, confiance en son enseignement, confiance en la Sangha dont on fait partie (quand on a la chance que ce soit le cas). Une confiance non pas aveugle mais basée sur l’expérimentation personnelle.

Le dharma est souple, riche, si nous avons confiance en les 3 joyaux, alors nous devons avoir confiance dans le fait que le dharma du Bouddha peut prendre des formes multiples pour justement s'adapter aux lieux, aux époques, aux caractères, au niveau de science et de compréhension des interlocuteurs. J'ai lu dans un livre (peut importe lequel) que justement le Bouddha aimait enseigné aux enfants car c'était plus simple, ils n'étaient pas encore engoncés dans tout un tas de préjugés.

Ainsi, dans un esprit de fraternité les uns avec les autres, il me paraît profitable d'accepter que chacun de nous a plus d"affinité" avec telle ou telle formes du dharma, peut importe les noms que l'on donne a ces formes. C'est parce que les hommes sont variés dans leurs caractères, leur niveau d'éducation, leur origine géographique, leur époque, que le dharma a été conçu comme cela par le Bouddha, afin d'être souple et le plus possible compréhensible et accessible par tous.

Ainsi, untel d'entre nous sera plus "à l'aise", se sentira "plus à l'aise" dans l'école X, un autre dans l'école Y, un 3ème dans l'école Z. Mais toutes sont des formes du même dharma.

Pour tous ceux qui sont ici parce qu'ils sont engagés sur la voie (et non comme simple spectateurs curieux) considérons nous tous comme des disciples du même maître. Certains d'entre nous sont surement plus avancés que d'autres. Mais bien sage est celui qui sera capable de dire qui en est ou. Je ne m'y risquerais pas. De plus tout change, certains jours untel sera plus "éclairé" et le lendemain moins.

Donc considérons nous tous comme des frères en mettant toujours en avant dans nos échanges 4 choses : l'écoute attentive de l'autre, une écoute sans préjugé, une écoute bien bienveillante, et une écoute qui vise à faire progresser l'autre dans l'école ou il se sent le mieux. C'est ainsi que nous développerons une véritable bienveillance équanime.

Vous êtes plus à l'aise dans le courant X et en face de vous, un interlocuteur se sent plus à l'aise dans le courant Y mais a des questions ? Alors aidez le a trouver des réponses dans le courant Y. Vous ne pouvez qu'y gagner. Cela développera votre équanimité, le détachement vis à vis de vos propres attachements vis à vis de votre école préférée, et vous découvrirez surement des dimensions du dharma que vous ne connaissiez pas et qui ne pourront que vous faire progresser.

Entraînons nous tous à cela. Pour que chacun progresse et que tous progressent car nous sommes tous interdépendants. si un de nous progresse tous progressent.

"Imagine que chaque individu dans l'univers est éveillé sauf toi. Tous sont tes maîtres et font exactement ce qu'il faut pour t'aider à apprendre la patience, la parfaite sagesse, la parfaite compassion."

"Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi que l'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances ou l'on doit honorer en autrui la croyance que l'on ne partage pas".

Dans l'école qui est la plus adéquat , adaptée à vous, il y a des choses qui peuvent être utiles à ceux qui sont d'autres écoles, et dans d'autres écoles il y a des choses qui peuvent vous être utiles.

Il est bon aussi de s'entraîner à prendre le temps de faire la paix dans son esprit avant de répondre à ce qui est écrit ici. Cela ne peut que faire du bien. Notamment pour mettre de coté nos préjugés, notre ego, notre arrogance, etc...

Voila ce que je propose.

Libre a vous de trouver cela pertinent ou non après l'avoir étudié et mis en pratique, comme nous engage à le faire le Bouddha.
Dernière modification par Compagnon le ven. 17 juin 2016 08:30, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13157
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par ted » ven. 17 juin 2016 08:18

Franchement, bravo Compagnon. ba11
Ce que tu as écrit m'a l'air très sage.

Je reviens sur un point :
Compagnon a écrit : Ainsi, untel d'entre nous sera plus "à l'aise", se sentira "plus à l'aise" dans l'école X, un autre dans l'école Y, un 3ème dans l'école Z. Mais toutes sont des formes du même dharma.
(...)
Vous êtes plus à l'aise dans le courant X et en face de vous, un interlocuteur se sent plus à l'aise dans le courant Y mais a des questions ? Alors aidez le a trouver des réponses dans le courant Y. Vous ne pouvez qu'y gagner. Cela développera votre équanimité, le détachement vis à vis de vos propres attachements vis à vis de votre école préférée, et vous découvrirez surement des dimensions du dharma que vous ne connaissiez pas et qui ne pourront que vous faire progresser.
Figure toi que quelqu'un m'expliquait récemment, par mail, que "voie supérieure" veut dire "voie supérieure pour un pratiquant donné, en fonction de ce qui est le mieux adapté pour lui".

Ainsi, des personnes peuvent progresser très vite en développant l'éthique, tandis que d'autres vont s'ennuyer à mourir mais faire un bond en avant en récitant un mantra ou en observant leur respiration.

C'est pour cela qu'il est dit que le Bouddha a tourné 3 fois la roue du Dharma en proposant 3 approches de son enseignement. Chacune d'elle étant adaptée aux affinités de chacun.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Compagnon

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Compagnon » ven. 17 juin 2016 08:43

@Ted : je n'ai aucun mérite. Je lis régulièrement sur le Dharma, j'essais de comprendre ce que je lis, j'essais modestement de le mettre en pratique, parfois j'avance, parfois je recule, parfois j'ai un bref moment de lucidité, parfois je suis complètement coté de la plaque sans doute.

J'aime beaucoup ces quelques lignes de Jetsün Milarépa, qui brillent par leur synthèse et leur vérité (du moins à mes yeux) :

"Au début rien ne vient, au milieu rien ne reste, à la fin rien ne s'en va"

Le mérite en revient à celui puis a ceux qui nous ont expliqué tout cela il y a longtemps. Eux avaient vraiment du mérite car il devaient développer au fur et à mesure leur parole en fonction des publics et aléas de la situation. Nous nous avons la chance d'avoir prêt de 2500 ans de de travail d’exégèse (si on peut utiliser ce terme là) ou de commentaires si vous voulez, rédigés par des générations d'hommes qui, en solitaire ou en groupe, on réfléchis parfois toute leur vie à tel ou tel aspect du dharma et l'on expliqué et transmis avec leurs mots à eux dans leur langue à eux. Cela nous donne à nous, un avantage considérable.

Cela me fait penser aussi au livre très intéressant de Frédéric Lenoir, "l’âme du Monde". Dans un contexte de fiction il réunit une demi-douzaines de sages représentant les différents grands courant spirituels du monde actuel (y compris l’athéisme il me semble), qui doivent transmettre leur sagesse à un couple d'enfant car visiblement une catastrophe épouvantable s'annonce pour la Terre et il faudra préparer de quoi reconstruire ensuite. Et Lorsque les sages commencent à parler sur des thèmes divers, Lenoir ne dit jamais qui s'exprime, donc on a que la sagesse sans savoir si elle est juive, chrétienne, bouddhiste, philosophique etc... cela permet de se défaire d'une partie de ses préjugés pour ne se consacré qu'au message et non aux messagers. C'est très sage je trouve comme approche.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13157
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par ted » ven. 17 juin 2016 17:30

La suite de l'échange sur les Vues Justes ou Erronées ici <<metta>>
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)
Florent

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par Florent » mer. 22 juin 2016 08:06

je voudrais reprendre ce sujet, par rapport au sujet sur sylvain durif dans le salon de thé ou nous avons eu des discussions sur la nature de bouddha (décidément ce durif nous fait cogiter) mais de manière plus général, les principales différences doctrinale entre théravada et mahayana me semble être que le théravada ne reconnaît pas de nature de bouddha, il est dualiste le nirvana n'est pas le samsara, et il n'envisage pas la voie du bodhisattva sous le même angle.

Moi je viens du mahayana (amidisme) pour finalement me rapprocher de plus en plus des optiques théravada. Ce que je constate c'est que l'on peut évoluer dans un sens comme dans l'autre et que même si on ne voit pas les choses de la même façon sur les enseignements, au final il s'agit de mettre fin à dukkha et que c'est avant tout une affaire d'expérience et que chacun aura des conclusions différentes selon le niveau qu'il atteint.
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 714
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: Theravāda et Mahāyāna

Message non lu par yves » mer. 22 juin 2016 13:19

Florent a écrit : chacun aura des conclusions différentes selon le niveau qu'il atteint.
mais aussi chacun débute sur le chemin avec un "bagage" différent, ce qui le situe en un point unique sur la "carte spirituelle" et qu'il a un "chemin" tout aussi unique pour découvrir qu"il n'y a pas de chemin love_3
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme en general »