les émotions

Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 12:56

yves a écrit :Dieu ne veut pas la mort de son fils, il veut la fin de "l'attachement d'abraham à son fils". pourtant abraham continu d'aimer son fils même s'il accepte de le tuer au nom de Dieu, donc le sujet n'est pas de supprimer l'amour mais bien l'attachement color_3
Le sujet c'est pas l'attachement mais les émotions! Il y a un lien mais ce n'est pas la même chose. Car si l'attachement est toujours non souhaitable, on ne peut en dire autant des émotions; il y a des émotions souhaitables (la joie, le bonheur, l'émerveillement, l'agrément, etc). En tout cas c'est mon avis car la vie sans émotions ce n'est pas une bonne vie comme je l'ai dit dès le début...
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 13:07

Robi a écrit :En tout cas c'est mon avis car la vie sans émotions ce n'est pas une bonne vie comme je l'ai dit dès le début...
En effet, dès le début, tu as dit ceci :
Robi a écrit :certainement lorsqu'on dissout tous les attachements il n'y a plus d'émotions.
Et on t'a expliqué que la pratique visait à supprimer les attachements, pas les émotions.

Et je t'ai demandé :
ted a écrit :Est-ce que Sa Sainteté le Dalai-lama a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Est-ce que le Vénérable Ajahn Brahm a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Est-ce que Maître Thich Nhat Hanh a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Simplement, tu as du mal à comprendre que le rapport aux émotions dans le bouddhisme, n'est pas ce rapport passionné que tu sembles entretenir.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 13:42

Paroles d'Ajahn Chah
"En conséquence, que les choses soient vraies ou fausses, bonnes ou mauvaises, agréables ou pas, peu importe — ce qui est important, c’est d’entraîner l’esprit pour qu’il soit en accord avec la Voie, autrement dit mettre en place la Vision Juste.

Je vous en prie, ne soyez pas inconsidéré ! Ne vous laissez pas emporter en imaginant n’importe quoi, en faisant tout un problème d’une situation au point de vous y perdre.

Si quelque chose vous apporte déception et perturbation, soyez-en conscient mais ne laissez pas la souffrance dépasser la vérité de ce qui est. Si quelque chose vous plaît, ne laissez pas l’enthousiasme vous emporter.

Il est possible d’apprécier sans tomber dans l’excès. Dans notre patois local on dit : « Ne vous soûlez pas ! » Quand vous rencontrez des situations difficiles, ne vous soûlez pas de souffrance. Quand vous êtes heureux ou joyeux, ne vous soûlez pas de cela non plus.

« Ne pas se soûler » signifie simplement ne pas permettre aux choses de tomber dans l’excès, être modéré. Si nous pouvons garder les choses, c’est bien, mais si les choses nous échappent, c’est bien aussi.

Par contre, quand nous sommes enivrés par les choses, nous souffrons quand nous les perdons. Ou bien si des phénomènes déplaisants ne passent pas aussi vite que nous le voudrions, nous souffrons. Si nous nous en saisissons fermement, nous dépassons leur degré de vérité et nous perdons notre chemin. Ceci n’est pas le Dhamma, ce n’est pas pratiquer le Dhamma. Ces excès nous amènent à nous écarter de la Voie."

Ajahn Chah
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 14:04

ted a écrit :En effet, dès le début, tu as dit ceci :
Robi a écrit :certainement lorsqu'on dissout tous les attachements il n'y a plus d'émotions.
Et on t'a expliqué que la pratique visait à supprimer les attachements, pas les émotions.
Oh là c'est bien court comme extrait de ce que j'ai dit. Après je dis autre chose (je développe, là c'est juste en introduction pour reprendre les mots de la question du post auquel je répondais)...Et là (tout de suite) je répondais à Yves qui ne parles plus d'émotions alors que c'est le sujet...
ted a écrit :Et je t'ai demandé :
ted a écrit :Est-ce que Sa Sainteté le Dalai-lama a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Est-ce que le Vénérable Ajahn Brahm a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Est-ce que Maître Thich Nhat Hanh a l'air de ne plus avoir d'émotions ?
Simplement, tu as du mal à comprendre que le rapport aux émotions dans le bouddhisme, n'est pas ce rapport passionné que tu sembles entretenir.
Mais si j'ai très bien compris, aussi je ne suis réintervenu dans le fil que lorsque tu as parlé de "code"... (j'ai soulevé que ce que tu disais n'a rien à voir avec le bouddhisme, car le bouddhisme ne parle pas de "code")
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 14:26

Il ne faut pas faire une fixation sur le mot "code". Je peux le remplacer par un autre si tu veux.
"Nous acceptons un conditionnement qui dit que la vie est précieuse".

Ca te va ce mot : "conditionnement" ?

Pour moi, il est synonyme de code, parce que je suis informaticien. Donc, tout ça, je le perçois comme une programmation de la personne. Des lignes de code, quoi.

Le samsara étant l'existence conditionnée.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 14:30

ted a écrit :Il ne faut pas faire une fixation sur le mot "code". Je peux le remplacer par un autre si tu veux.
"Nous acceptons un conditionnement qui dit que la vie est précieuse".

Ca te va ce mot : "conditionnement" ?

Pour moi, il est synonyme de code, parce que je suis informaticien. Donc, tout ça, je le perçois comme une programmation de la personne. Des lignes de code, quoi.

Le samsara étant l'existence conditionnée.
Je ne suis pas plus d'accord avec conditionnement. Le bouddhisme ne dit pas
]"Nous acceptons un conditionnement qui dit que la vie est précieuse.
Et existence conditionnée ça veut dire existence conditionnée par tous les phénomènes, ça n'a pas le même sens que le conditionnement par une idéologie ou un code que nous accepterions... (l'existence conditionnée dans le bouddhsime nous ne l'acceptons pas, c'est un fait, c'est l'interrelation de tous les phénomènes)
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 14:55

C'est toi qui parle d'idéologie Robi.
C'est comme ça que tu avais compris ma phrase alors ?
Bon. Le malentendu est levé hein ? <<metta>>

Je vais le dire autrement : "Penser ou sentir que la vie est précieuse, fait partie de notre conditionnement".

Et si tu prétends le contraire, c'est que tu places la source de ce sentiment dans quelque chose d'inconditionné, d'absolu, qui existerait en nous. Une âme par exemple. Normal, puisque tu es un chrétien convaincu. On ne peut pas te reprocher de penser que la gratitude pour la vie est un sentiment profond et absolu, inconditionné, transmis par un Dieu créateur. jap_8

Mais d'un point de vue bouddhiste, renaître dans le samsara est un échec. Il n'y a pas de sentiment de gratitude profond et absolu à entretenir envers cette renaissance. A part la consolation d'avoir une précieuse existence humaine qui permettra de se libérer définitivement de ce monde dont la nature profonde est dukkha, insatisfaction, et non le bonheur, comme tu le prétends. C'est ton droit. Mais ce n'est tout simplement pas une Vue Bouddhiste.
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 15:01

ted a écrit :Je vais le dire autrement : "Penser ou sentir que la vie est précieuse, fait partie de notre conditionnement"..
Mais de quel conditionnement parles-tu?? (puisque ça ne peut être le conditionné de l'existence conditionnée, le conditionné de notre existence ne nous amenant pas à penser que la vie est précieuse ou pas). Et pourquoi le mot "acceptons" soudain disparu?
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 15:10

Robi
Un conditionnement, quand on le voit tel qu'il est, on l'accepte ou on essaie de s'en débarrasser. C'est la base de la pratique bouddhiste. C'est pour cela qu'il y a une issue à l'existence conditionnée. loveeeee
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 15:16

ted a écrit :Robi
Un conditionnement, quand on le voit tel qu'il est, on l'accepte ou on essaie de s'en débarrasser. C'est la base de la pratique bouddhiste. C'est pour cela qu'il y a une issue à l'existence conditionnée. loveeeee
Mais où as-tu vu le conditionnement que la vie est précieuse?? Dire la vie est précieuse ne relève pas d'un conditionnement, sinon le bouddhisme est construit sur un conditionnement lorsqu'il dit que la vie est précieuse pour l'éveil...
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: les émotions

Message non lu par ted » ven. 10 juin 2016 15:25

Robi a écrit :Mais où as-tu vu le conditionnement que la vie est précieuse?
Tu fais vipassana et tu observes ce qui passe :
- le désir sensuel : kama tanha
- le désir d'existence : bhava tanha (produisant ce sentiment de vie précieuse)
- le désir d'annihilation : vibhava tanha

Donc, la réponse est : vipassana. :)

Merci pour cet échange.
jap_8
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Robi

Re: les émotions

Message non lu par Robi » ven. 10 juin 2016 15:32

ted a écrit :
Robi a écrit :Mais où as-tu vu le conditionnement que la vie est précieuse?
Tu fais vipassana et tu observes ce qui passe :-
- le désir sensuel : kama tanha
- le désir d'existence : bhava tanha (produisant ce sentiment de vie précieuse)
- le désir d'annihilation : vibhava tanha

Donc, la réponse est : vipassana. :)

Merci pour cet échange.
jap_8
Dans ton observation tu observeras aussi qu'il y a vibhava tanha, donc je ne vois pas pourquoi tu t'es limité à dire que penser que la vie est précieuse est un conditionnement.

le désir d'annihilation : vibhava tanha (produisant le sentiment que la vie ne vaut rien), il est passé à la trappe celui-là??

Enfin je ne vois pas ces trois désirs comme des conditionnements mais comme des forces ou des pulsions en nous.
Avatar de l’utilisateur
davi
Arbre de la Bodhi
Arbre de la Bodhi
Messages : 1010
Inscription : dim. 28 févr. 2016 11:38

Re: les émotions

Message non lu par davi » ven. 10 juin 2016 17:24

Robi a écrit : je ne vois pas ces trois désirs comme des conditionnements mais comme des forces ou des pulsions en nous.
Ces forces, ces pulsions, nous poussent à agir en dépendance d'un conditionnement, c'est-à-dire en dépendance d'une vue qui est l'ignorance.
S'indigner, s'irriter, perdre patience, se mettre en colère, oui, dans certains cas ce serait mérité. Mais ce qui serait encore plus mérité, ce serait d'entrer en compassion.
Le Bouddhisme Le sutra du coeur603.WMA
Avatar de l’utilisateur
yves
Oiseau
Oiseau
Messages : 722
Inscription : ven. 26 févr. 2016 13:01
Localisation : Bernardswiller

Re: les émotions

Message non lu par yves » ven. 10 juin 2016 19:43

Robi tu dis qu'une vie sans émotion c'est trop triste, je te répond que c'est l'attachement qu'on veut dissoudre pas les émotions donc il n'y a pas de raison de craindre la "perte" des émotions ba11

ensuite pour ce qui est l'emploi des termes "vie précieuse" sweatdrop-1--1b9

si la vie est précieuse par ce que tu as peur de mourir, par ce que tu veux "sentir" que tes proches t'aime, ce sont des attachements à dissoudre loveeeee
Robi a écrit :Le bouddhisme ne parle-t-il pas d'interdépendance donc aussi de dépendance vis à vis des autres. Couper cette dépendance, l'attachement aux autres, le relationnel, c'est pour moi mourir mais sans renaître à rien, bref pour moi ce n'est pas un état désirable, ce n'est pas une vie humaine.
en parlant de la sorte tu exprimes de fort attachements et ils sont à dissoudre anjalimetta

tes proches t'aimeront ou ne t'aimeront pas, le jour où ils te le montreront tu verras bien ce que tu ressentiras comme émotions (mais si ta fille te dit qu'elle t'aime je pense que tu auras de la joie au coeur ;-) )
Robi a écrit : Le bouddhisme ne parle-t-il pas d'interdépendance donc aussi de dépendance vis à vis des autres.
interdépendance n'a rien à voir avec la dépendance; l'interdépendance c'est : tout est un (le nibbana); la dépendance : c'est la dualité sujet/objet (le samsara) color_3
oui à ce qui est
tout change
tout est maintenant
être tout
Avatar de l’utilisateur
axiste
Team RB
Team RB
Messages : 7554
Inscription : ven. 9 mai 2008 04:39

Re: les émotions

Message non lu par axiste » ven. 10 juin 2016 21:02

La vie est précieuse parce qu'elle est fragile et les attachements ne rendent pas la vie précieuse, même s'ils souvent ils enseignent... c'est plutôt l'occasion de pratiquer et le chemin possible vers l'éveil qui font que la vie est précieuse. Je n'avais pas pensé que le désir d'existence était seulement un conditionnement, on peut aussi vouloir vivre pour s'éveiller non ?
Cinq clefs pour la parole correcte :
- dire au bon moment, prononcer en vérité, de façon affectueuse, bénéfique et dans un esprit de bonne volonté."
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme en general »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité