Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par ted » jeu. 6 mars 2014 13:28

longchen2 a écrit :S’agissant du mot désenchantement et comme vous l’avez dit je crois qu’il est à prendre au premier degré dans le bouddhisme, même dans le bön.
Dit autrement il est question d’être complètement dégoûté de l’existence que nous connaissons, une image dit même de fuir le monde comme un cerf qui à l’odeur des humains, détalerait immédiatement.
Voici comment commence le Shodoka, l'un des grands textes classiques du Zen :
Shodoka - Le chant de l’éveil
  • 1 – Cher ami, ne vois-tu pas cet homme du satori qui a cessé d'étudier et est inactif ? Il ne cherche ni à écarter les illusions ni à trouver la vérité.
    2 – La nature réelle de notre ignorance est la nature de Bouddha; notre corps vide et illusoire est le corps du Bouddha Dharma-kaya.
    3 – Si nous comprenons le corps de Bouddha, il n'y a plus rien. Source originelle, notre nature propre est le pur et vrai Bouddha.
    .../...
    32 – Se retirer dans les montagnes profondes, vivre dans un petit ermitage, assis sous un grand pin, calme et tranquille, pratiquer zazen, paisible et heureux dans la demeure du moine-ermite, vie simple et sereine, véritable beauté.
    .../...
[/color] source
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par Katly » jeu. 6 mars 2014 13:33

ted a écrit :
longchen2 a écrit :mais au final il est possible qu’il faille tout lâcher, alors pourquoi ; oui, pourquoi ? :mrgreen:
Est-ce que "tout lacher", c'est lacher aussi cette curiosité "naturelle" qui nous pousse au final à porter trop d'intérêt au samsara ?
Ou bien, est-ce que c'est lacher seulement l'attachement maladif ?
Katly a écrit : "Les moments terribles dans le samsara ne seraient que du mauvais karma qu'on consomme. Une fois cette rétribution terminée, sukkha se fera ( ferait ) sentir dans toute sa mansuétude."
Le problème, c'est que dukkha est dans les quatre nobles vérités, mais pas sukkha... anjalimetta
Sukkha fait partie du chemin dans l'expérience qu'on en fait jusqu'à cessation complète de la souffrance.
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par Katly » jeu. 6 mars 2014 17:24

ba11 ba11 ba11 Ted
Au moins j'ai bien écris le mot. :D
Mais même si le mot était peut-être mal placé en reprenant ta phrase, je me comprends, car il y a du bon karma dans le samsara même, dans lequel nous vivons. Et Sukkha ( bohneur ) ou piti c'est un élément dans la pratique, du chemin comme j'ai voulu le dire :

http://books.google.fr/books?id=yVWX2C_ ... ha&f=false

FleurDeLotus
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » jeu. 6 mars 2014 18:25

Katly :
Sukkha fait partie du chemin dans l'expérience qu'on en fait jusqu'à cessation complète de la souffrance.

"Souffrance" est un mot, et en tant que mot il se doit de designer quelque chose. A partir de quel moment allons nous donner notre accords pour englober une sensation dans ce mot ? c'est a voir. Nous disons : "Je ne veux pas souffrir, qui d'ailleurs pourrait donc bien le vouloir", autre phrase toute faite revelant un autre accord synthaxique qui par la, implique que le vouloir PEUT etre mis en echec puisqu'en designant la sensation vecue sous le vocable de "souffrance", nous disons egalement implicitement que nous sommes en posture de la subir.
D'accords synthaxique en accords synthaxique, nous adherons a une idee du bonheur, a une idee de la souffrance, de la joie, de la tristesse, du samsara, etc. Mais la sensation pure elle, n'est rien du tout en soi : la necessite de lui donner forme au travers de ces enchainements d'accords vient par habitude, par adhesion inconsciente a la syntaxe, par des raccourcis qui, s'ils comportent un aspect indeniablement pratique, peuvent egalement nous desservir au plus haut point.

Cette reflexion ne me semble pas inutile en ce qui concerne le sujet de ce fil, et meme au sujet de l'ego, bref, concernant toutes ces choses auxquelles nous donnons notre accords, le plus souvent inconsciemment et que nous faisons exister telles des choses "reelles" indubitables et que nous privons de nos considerations au sujet de ce qu'elles nous font dire au travers de leur dire...De ce qu'elles nous font experimenter en tant qu'etres de parole ou de verbe.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par ted » jeu. 6 mars 2014 18:34

T'es pas HS Jules ? :D loveeeee
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » jeu. 6 mars 2014 18:42

Tu veux dire Hors Synthaxe ? color_3
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » jeu. 6 mars 2014 18:53

La curiosite n'a pas commence, comment pourrait-elle ceder ou non la place a la speculation...

Ouf shuuuut_8
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par Katly » jeu. 6 mars 2014 19:58

De toutes façons, tout le monde sait bien ici depuis toujours, que je ne discute pas avec les concepts en faisant de quelconques spéculations ou démonstrations intellectuelles. De plus je n'ai jamais eu la prétention de comprendre tout du Dharma et même encore de ces bases. Pour autant, cela ne m'empêche d'avoir mes propres réflexions même si je ne les exprime pas correctement en conformité avec le jargon. Et de comprendre certaines choses même si je ne parviens pas à l'exprimer et à me faire comprendre par les discussions. Je me réfère plus facilement à des images ou autres formes d'expressions qui correspondent à ce que je suis, vis et à mon proche quotidien de la vie. J'ai pas les moyens intellectuels de spéculer ! c'est génial, génial ! Ah Ah Ah tant mieux ! mais tant mieux ! ça me sauve !
Cela ne m'empêche pas de donner de l'amour, de me mettre en quatre, d'aider, d'être gentille avec chacun qui a besoin et de dire ce que je pense haut et fort ! De partager ce que je connais ou comprends, même "sans en avoir les capacités" je me permets ! oui tout en tenant un balai ! du haut de ma si petite expérience. Je devrais me rhabiller et me ranger au placard. C'est le ménage de printemps ! Bon débarras comme d'hab.
J'ai pas 20 sur 20 en sanskrit ou en pali ! en français non plus ! Peu m'importe ! Je ne connais pas tout du Dharma de A à Z. Je ne suis pas enseignante ni ne me destine à l'être. Peu m'importe aussi qu'il y ait des plus forts, des plus beaux, des plus belles, des plus nouveaux, des plus grands, des plus puissants. Toutes choses a son contraire sans quoi elle n'existerait pas. Cela m'est égal. Oui, je tiens un balai et j'ose écrire de la poésie ! mais comment cela est-ce possible avec autant de stupidité ?

Bon de toutes façons sur le forum j'étouffe, je déprime, en ce moment, et même le bouddhisme j'en ai soupé ! je trouve plus de bouddhisme dehors dans la rue, chez les pauvres gens, le petit peuple, et dans ma forêt !
Besoin de ciel bleu et de soleil, de mon calme solitaire.

Merci quand même Jules.
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » jeu. 6 mars 2014 20:02

De rien Katly :cool:
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par Katly » jeu. 6 mars 2014 20:11

<<metta>>
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Avatar de l’utilisateur
longchen2
Oiseau
Oiseau
Messages : 572
Inscription : lun. 27 mai 2013 07:46

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par longchen2 » ven. 7 mars 2014 09:40

Katly a écrit :(...) J'ai pas 20 sur 20 en sanskrit ou en pali ! en français non plus ! Peu m'importe ! Je ne connais pas tout du Dharma de A à Z. Je ne suis pas enseignante ni ne me destine à l'être. Peu m'importe aussi qu'il y ait des plus forts, des plus beaux, des plus belles, des plus nouveaux, des plus grands, des plus puissants. Toutes choses a son contraire sans quoi elle n'existerait pas. Cela m'est égal. Oui, je tiens un balai et j'ose écrire de la poésie ! mais comment cela est-ce possible avec autant de stupidité ?

Bon de toutes façons sur le forum j'étouffe, je déprime, en ce moment, et même le bouddhisme j'en ai soupé ! je trouve plus de bouddhisme dehors dans la rue, chez les pauvres gens, le petit peuple, et dans ma forêt !
Besoin de ciel bleu et de soleil, de mon calme solitaire. (...)
Je ne crois pas que c’est tellement important d’avoir 20/20 en pali ou en tibétain.
Moi je m’en fous en fait. Pardon si je choque :oops:

En fait j’ai axé mon intérêt sur des pratiques (quasi exclusivement) en prenant en compte deux choses: l’équilibre et le plaisir.
Mais je devrais peut être placer le plaisir en premier, le plaisir de la pratique elle-même. Je ne souhaiterais pas pratiquer des choses que je n’aimerais pas.
Cela simplifie les ressentis. L’espace est important je trouve ; si on ne ressent pas l’espace ou l’ouverture c’est fâcheux.
Si on a pas lu le dernier testament spirituel de tel ou tel saint, oui mais bon…
FleurDeLotus
Dernière modification par longchen2 le ven. 7 mars 2014 18:34, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ted
Bavard occasionnel / Team RB
Bavard occasionnel / Team RB
Messages : 13289
Inscription : mar. 8 juin 2004 16:48
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par ted » ven. 7 mars 2014 13:29

Katly a écrit :Besoin de ciel bleu et de soleil, de mon calme solitaire.

  • .../...
    32 – Se retirer dans les montagnes profondes, vivre dans un petit ermitage, assis sous un grand pin, calme et tranquille, pratiquer zazen, paisible et heureux dans la demeure du moine-ermite, vie simple et sereine, véritable beauté.
    .../...
http://www.zen-azi.org/node/278
Le Véritable Silence Ne Craint Pas Le Bruit

" O Mahânâma... Entre la délivrance d'un disciple laïc et celle d'un bhikkhu, il n'y a aucune différence. " (Samyutta-nikâya)


Twitter: https://www.twitter.com/portail_dhamma
Avatar de l’utilisateur
Katly
Double Poisson
Double Poisson
Messages : 2278
Inscription : ven. 20 juil. 2012 07:14
Contact :

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par Katly » ven. 7 mars 2014 14:20

Image
Teyata, Gate, Gate, Paragate, Parasamgate, Bodhi Svàhà
Les mots que l'on a pas dit sont les fleurs du silence. Proverbe japonais
Soyez libre là où vous êtes. TNH
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » ven. 7 mars 2014 16:26

longchen :
Si on a pas lu le dernier testament spirituel de tel ou tel saint, oui mais bon…
Chaque cas est particulier...suivre spontanement ce particularisme c'est ce que chacun fait; c'est la Voie.

Le Bouddha Cakhyamuni n'est pas noble pour le Bouddha Cakhyamuni.
Le balayeur n'est pas noble pour le balayeur.
Mais pour le Bouddha Cakhyamuni, le balayeur pourra paraitre noble.
Et pour le balayeur, le Bouddha Cakhyamuni pourra paraitre noble.

Quand le Bouddha fit tourner la fleur entre ses doigts, il signifiait peut etre que la fleur n'etait pas noble pour la fleur.
Avatar de l’utilisateur
jules
Naga
Naga
Messages : 4016
Inscription : dim. 15 févr. 2009 19:14

Re: Où s'arrête la curiosité ? Où commence la spéculation ?

Message non lu par jules » ven. 7 mars 2014 16:56

Katly a écrit :Image
Le Bouddha sur la montagne aurait pu aussi peut etre tourner a 360 degres pour signifier que cette montagne n'est pas noble pour cette montagne.
Répondre

Revenir à « Archives : Bouddhisme »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités